Le dernier test de résistance à l’eau montrait que même après une heure passée sous l’eau, les deux iPhone 6s et 6s Plus fonctionnaient encore correctement. A priori, seule une trace suspecte était apparue sur l’écran de l’iPhone 6s.

ifixit-eau5.jpg

Désireux de comprendre ces performances aquatiques, iFixit, une fois l'iPhone 6s ouvert, a pu mettre en évidence plusieurs points intéressants concernant la construction des boitiers et ce qui les a sauvés de la noyade.

Tout d’abord, l’écran est entouré d’une bande adhésive, peut-être pas seulement faite pour maintenir l’écran attaché, mais présente aussi pour une autre fonction qui pourrait être celle d’augmenter l’étanchéité de l’iPhone, d'après les techniciens iFixit.

ifixit-eau2.jpg

En outre, ils ont aussi découvert que l’espace entre les composants et le boitier est 0,3 mm plus large que pour l’iPhone 6. La raison est la présence, dans cet interstice, d’un joint en caoutchouc.

ifixit-eau3.jpg

Derniers éléments intéressants, sur la carte mère de l’iPhone, chaque connecteur, de la batterie à l’écran, du connecteur Lightning à la carte mère, etc., est enrobé d’un enduit en silicone, une technologie brevetée par Apple.

ifixit-eau1.jpg

Alors, au vu de ces différentes preuves en faveur d’une amélioration de la construction de l’iPhone 6s et de son étanchéité, et surtout tenant compte des derniers dépôts de brevet par Apple, dont celui de mars dernier sur des joints en silicone étanches, on peut clairement voir que pour ces iPhone de dernière génération, la firme à la pomme a réalisé un travail important de manière à améliorer l’imperméabilité du boitier.

Alors même si on ne peut pas qualifier l’iPhone 6s d’étanche car il reste des composants non protégés, les progrès réalisés en matière de résistance aux liquides sont toujours bon à prendre !


À lire également concernant les nouveaux iPhone 6s, tous nos articles, dont :

Source

Vous aimez ? Partagez !