C'est une chose d'en être encore aux projets (secrets) comme Apple ou encore de faire des algorithmes et d'accumuler des kilomètres d'essais comme le fait Google, mais c'en est une autre de doter des voitures de série d'une capacité à se piloter toute seule. C'est une énorme avance, y compris sur la législation ! C'est pourtant ce que fait Tesla mené par l'emblématique Elon Musk.

Ainsi, les voitures de la marque vont embarquer dès aujourd'hui 8 caméras disposées tout autour du véhicule pour obtenir une vision à 360 degrés jusqu'à 250 m de distance. Douze capteur à ultrasons mis à jour viennent compléter le dispositif afin de permettre la détection d'obstacles, personnes et éléments du quotidien à une distance doublée par rapport au système utilisé jusqu'alors. Enfin, un radar avant donne des informations complémentaires et peut "voir" à travers une forte pluie, de la poussière et même ... à travers le véhicule qui précède.

pilotage-automatique-tesla-cameras.jpg

Pour tirer partie de ces très nombreuses informations, un nouvel ordinateur interne est implanté, il affiche selon le concepteur une puissance de calcul 40 fois supérieure à celle des voitures produites jusqu'alors par Tesla.

Les voitures livrées à partir d'aujourd'hui disposent de ces nouveaux équipements. Mais attention, cela ne signifie pas que ce sera gratuit ! Il faudra en effet débloquer les fonctions de pilotage automatique en s’acquittant de plusieurs milliers d'euros comme c'est déjà le cas aujourd'hui (un mode permet de le tester pendant un mois), mais les capteurs et informations seront disponibles pour qui souhaite en profiter : un gage d'évolutivité pour les acheteurs.

Par ailleurs, cela ne signifie pas non plus qu'il puisse être possible de dormir au volant pendant que la voiture fait tout le travail, il faudra en effet que la preuve de la sécurité soit faite (Elon Musk insiste sur l'accroissement de la sécurité obtenu avec ce type de système) et en parallèle que la législation évolue pour permettre au conducteur d’ôter les mains du volant peut-être un jour. Mais de n'avoir qu'à surveiller au lieu d'agir en permanence, avec un système qui intègre plus de paramètres que l'humain ne peut même percevoir, reste une véritable avancée.

En parallèle de son annonce du jour, Tesla a présenté une vidéo qui montre ce que signifie ce "pilotage automatique" (appellation qui lui est refusée en Allemagne d'ailleurs) sur un trajet bien connu : celui qui consiste à se rendre au travail. C'est ce que fait la Model X dans la vidéo ci-dessous, sachant que le conducteur garde les mains collées au volant pour des raisons légales, mais n'intervient pas dans la conduite :

Les images sont prises pour certaines avec l'une des 8 caméras embarquées désormais dans la voiture et utilisées pour la détection et la gestion des aléas de la route.

Le sujet a été déjà évoqué et l'est sans doute régulièrement au haut-lieu, mais on ne peut que penser qu'Apple prendrait un sacré raccourci en rachetant Tesla ...

A lire sur le sujet :

Source

Vous aimez ? Partagez !