C’est cet été qu’est sorti le jeu Pocket City, on l’a vu ici. Ce titre veut redorer le blason du jeu de construction de ville. En effet, dans un genre déjà prisé sur iOS, Pocket City s’inspire des anciennes références du genre sorties notamment sur PC. Il en reprend des éléments caractéristiques pour les adapter à la sauce iPhone, iPad. Et contrairement à la concurrence sur mobile, il s’agit ici d’un jeu premium. Nul besoin de payer quoi que ce soit une fois le jeu acheté, notamment pour accélérer le développement de sa ville comme c’est trop souvent le cas !

Pocket City paraissait alors prometteur, après avoir pu  le tester et l’apprécier cet été sans avoir partagé de test jusqu’alors, on a rejoué récemment, l’occasion  de partager notre avis sur ce qui devrait rester un must du genre :

Ceux qui ont joué à  des jeux PC, comme le premier SimCity ou le plus récent Cities: Skylines, ne seront pas dépaysés dans Pocket City. En effet, il s’agit de commencer à poser les premières briques de sa nouvelle ville en jonglant entre 3 zones d’activités : habitations, commerces et industries. Celles-ci correspondent à 3 jauges plus ou moins remplies, à consulter régulièrement pour garantir le bon développement de sa cité.

Une fois les premiers habitants installés, au joueur de continuer à attirer toujours plus de monde. Pour cela, il faut laisser la possibilité aux magasins et entreprises de s’installer dans les environs en créant les zones adéquates. Il est aussi nécessaire de gérer le réseau routier, et par la suite, le réseau de transports en commun, pour ne pas voir les rues s’engorger trop rapidement.

Les mécaniques de bases sont donc des plus classiques, avec certains bâtiments spéciaux à placer plus tard dans la partie, comme des casernes, des postes de police, des musées, etc. Tout cela a pour but d’améliorer la satisfaction des habitants et bien évidemment d’attirer encore plus de monde.

Pocket City parvient tout de même à rafraichir le genre avec un système de quêtes bien réalisé. Des porte-paroles contactent régulièrement le joueur pour proposer des défis récompensés généralement par de gros chèques : atteindre 5 000 habitants, construire 3 parcs, lancer une fête de quartier, etc.

Cela permet de diversifier les tâches à réaliser et à se détacher de temps à autre de l’agrandissement de la ville, se faisant parfois de manière un peu mécanique et répétitive.

Autrement, l’interface est bien pensée, assez ergonomique. Les graphismes sont aussi réussis. Le joueur peut d’ailleurs adapter la résolution de ces derniers selon la puissance de sa machine, en diminuant ou augmentant leur résolution. À noter que sur iPhone 6 Plus, le jeu a subi d’importants ralentissements avec une ville d’une taille moyenne et une résolution au minimum, lors de nos tests. Mieux vaut donc profiter de Pocket City sur une machine plus récente.

On apprécie également les petites remarques des habitants, souvent pleines d’humour mais malheureusement en anglais, tout comme l’ensemble du jeu. Ennuyeux pour qui n’est pas anglophone malheureusement.

Finalement, les développeurs de Pocket City rendent là une très belle copie. Ce nouveau jeu de simulation de construction de ville est plaisant et addictif. Son contenu est également assez riche. Le jeu propose de nombreux bâtiments spéciaux à débloquer et plusieurs dizaines de missions à réaliser. En plus de cela, grâce à son modèle premium, une fois le jeu acheté, tout son contenu est accessible, seul le plaisir du jeu reste.

Il s’agit selon nous de l’un des meilleurs, et sans doute le meilleur jeu de construction de ville sur iOS. Il ne lui manque que le Français.

Ne manquez rien de l’actualité des jeux iOS à travers nos articles sur les sorties récentes et nos nombreux tests de jeux iPhone et iPad.

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Faites vite ! 5 fois 3000 euros à gagner par tirage au sort avec l'app Arbre à Projets gratuite ici un arbre en Réalité Augmentée iPhone, iPad , vu en détails là