Avant de poursuivre, il est à noter, que l'ensemble des fonctions mentionnées ci-dessous ont été testées sur des iPhone 5, tout peut ne pas être disponible sur des machines plus anciennes (4S et 4).

Avec iOS 7 Apple a enfin su prendre un risque, c’était nécessaire ! L’interface d’iOS n’avait que très peu évolué depuis son lancement en 2007 là où les systèmes Windows Phone et Android avaient embrassé les nouveautés et tendances en terme de design récent.

Aspect général : un iPhone, iPad presque comme neuf

Cela saute aux yeux, les polices ont changé, plus fines, plus modernes, tandis que l’interface globale est basée sur des transparences et des couleurs vives. Elles pourraient même paraitre criardes au premier abord, mais l’on s’y habitue rapidement. Sur la page d’accueil, le premier aspect qui frappe concerne la présentation, totalement différente globalement alors la disposition et l'organisation n'ont pas vraiment changé.

Loin d’être un simple objet de personnalisation,le fond d’écran est au cœur d’iOS 7. Il en donne le ton.

Puisque l’OS s’amuse avec la transparence, le fond d’écran va en effet donner une teinte particulière à tout l’iPhone. Certains de ces fonds sont même véritablement animés et bougent avec l’accéléromètre, il y en a 7. Un vrai regret, il ne semble pas possible d’en ajouter (pour l’instant), Apple ne proposant pas d’en télécharger ni même ne propose de guide pour en développer. On espère que ceci sera possible dans le futur … proche, mais rien n’est moins certain.

ios-test-2.jpg

De ce fait, les fonds d’écran classiques sont toujours à l’honneur, mais ils reviennent avec une astuce : ils bougent avec les mouvements de l’iPhone captés par le capteur d’inclinaison. On peut presque voir derrière les icônes. C’est frais, c’est original et ceux qui ne s’y font pas pourront toujours le désactiver dans les réglages.

Autre changement de taille : les dossiers, s’ils sont désormais paginés et affichent maintenant en icône l’exacte disposition de leur contenu, ce n’était pas le cas auparavant. Ils ont aussi gagné une transparence, qui varie en fonction de la couleur du fond d’écran. Résultat, si l’effet est souvent superbe et agréable, donnant une intégration entre l’interface, le fond et le dock, parfois, on se retrouve avec un coloris pour les dossiers qui n’est pas du meilleur effet (marron par exemple). Il faudra donc peut-être changer vos fonds, mais ce n’est pas le plus grave, on en propose une sélection chaque semaine dans ces articles.

Extrêmement, pratique : la recherche n’est plus nichée à gauche de la première page, mais elle est accessible depuis n’importe quel endroit, simplement en tirant l’écran vers le bas. C’est naturel et efficace, associé à la capacité à rechercher autant des emails que des applications en passant par des contacts et autres, cela devient un moyen très rapide d’utiliser sa machine. Très très bonne modification proposée là.

ios-test-3.jpg

Petite coquetterie à remarquer : l’icône de l’horloge est devenue vivante et affiche l’heure en direct. Pas fondamental, mais c’est le genre de petit truc que l’on apprécie. À quand la même chose avec la température ou les prévisions à quelques heures sur l’icône météo ?

Piloter iOS du bout des doigts

Si tout n’est pas forcément visible au premier abord, l’interface contient toujours le centre de notification, accessible avec un glissement du doigt du haut vers le bas, mais s’y ajoute désormais un "centre de contrôle" accessible également avec un glissement de doigts, mais du bas vers le haut.

À la manière du centre de notification, sous ce nom un peu pompeux se cache en fait un écran terriblement pratique qui deviendra même rapidement indispensable.

ios-test-5.jpg

Alors qu’il fallait auparavant s’aventurer dans les réglages de l’iPhone, le centre de commande permet d’activer ou de désactiver en un clin d’oeil certaines fonctions clés comme le mode avion, le WiFi, le Bluetooth… Il est également possible de régler la luminosité, de contrôler la musique. Enfin des raccourcis vers le minuteur, la calculatrice et l’appareil photo simplifient grandement la vie. Apple nous offre également là une lampe de poche qui viendra allumer le flash de l’iPhone. Pratique, croyez-moi, au bout de quelques jours vous vous demanderez comment vous faisiez avant !

Autre ‘centre’ d’iOS 7, le centre de notifications a considérablement évolué. S’il a perdu les boutons Facebook et Twitter, il a en revanche gagné beaucoup.

Tout d’abord, il dispose maintenant de 3 onglets. Le plus intéressant, baptisé aujourd’hui présente en un clin d’oeil la météo, les RDV du jour, mais également les rappels, la météo et le cours de la bourse. En plus de cela, il peut même, en se basant sur les habitudes, indiquer le temps qu’il faut pour rentrer à la maison. Ceci parait un peu intrusif mais peut également être désactivé !

ios-test-4.jpg

Deux autres onglets respectivement intitulés ‘tout’ et ‘manqués’ regroupent les notifications d’applications autorisées à apparaitre.

S’il gagne en informations, le centre de notifications peut paraitre un peu fouillis. Prochaine étape : organiser tout cela ;-)

En ce qui concerne le Gestionnaire de tâches, on y accède toujours de la même manière, en double cliquant sur le bouton home, mais celui-ci a bien changé et pour cause, d’une simple barre d’icônes, il occupe aujourd’hui tout l’écran. Une fois activé, il est possible de faire défiler toutes les applications ouvertes qui apparaissent avec un aperçu de l’écran. Pratique, agréable et compatible mode paysage, on apprécie en voiture pour basculer du GPS à l’avertisseur de radars sans contraintes.

ios-test-6.jpg

Fermer les appli devient presque un jeu puisqu’il faut les faire valser du bout des doigts vers le haut de l’écran. On peut même en fermer plusieurs simultanément.

iOS 7 vu, côté applications

Là également tout a changé, sans vraiment changer. En général, les fonctionnalités sont restées, parfois légèrement améliorées, mais le décor est bien différent. Moderne, résolument coloré, parfois surprenant, on s’y fait, mais c’est une réussite, rafraichissante. Après, les gouts et les couleurs ...

ios-test-7.jpg

Les applis natives sont toutes à la sauce iOS 7, les autres, celles que l’on télécharge sur l’App Store ont pour beaucoup pris un coup de vieux mais des mises à jour tmbent en cascade depuis la sortie d'iOS 7.

Autre nouveauté côté appli : les mises à jour sont automatiques, il n’y a plus rien à faire, cela se fait tout seul. C’est presque magique et carrément génial ! (penser à garder la désactivation de la mise à jour auto en 3G si le forfait un peu juste)

Y a pas photo !

Qu’il s’agisse de l’appli photo qui permet de consulter ses clichés ou de l’appareil photo, les nouveautés sont très nombreuses.

  • Photo : la fonction moments est très bien réalisée, agréable d’utilisation et pratique pour naviguer dans des bibliothèques photo qui ne font que s’allonger ! L’appli a été entièrement repensée et il faudra quelque temps pour s’y faire. L’onglet de partag de flux photo est particulièrement estétique et les photos défilent dans un flux très agréable à consulter.
  • Appareil photo : Il gagne un mode rafale, pratique de l’avoir avec les autres fonctions sans avoir besoin d’une appli dédiée, idem pour le zoom dans la vidéo (en pinçant) et les filtres qui font aussi leur apparition. Cela réduit le besoin d’applis tierces en mettant tout à disposition là où l’on a l’habitude d’aller. Le nouveau look est aussi particulièrement réussi

Pour ce qui est de Safari, la présentation et le mode plein écran apportent un confort de visualisation, mais attention aux onglets qui s'accumulent à chaque fois que l'on vient consulter une page Internet depuis les emails par exemple. A noter, on les ferme aisément d'un simple glissement de doigt vers la gauche, pas la peine de viser la (petite) croix. Tout comme dans l'application Mail, l'apparition de gestes (balayage pour aller vers la page précédente) n'est pas vraiment évidente et nécessite de changer ses habitudes, quitte à se forcer à utiliser les nouveautés, avant qu'elles ne deviennent évidentes. On reviendra sur les gestes par définition invisibles, mais si pratiques dans iOS 7.

On ne passera pas sur toutes les applications, certaines sont plus ou moins réussies esthétiquement (j'ai du mal avec le niveau tout rouge caché dans la boussole, mais encore une fois, la plupart des utilisateurs d'iPhone voulaient du changement graphique, on ne peut pas reprocher l'absence de rupture à Apple sur le coup !


C’est beaucoup mieux, mais…

Vous l’avez compris, iOS 7 marque une rupture, une remise à niveau après des années de changements pas petites touches et une vraie prise de risque. La première impression est souvent difficile, mais après plusieurs jours, les couleurs ne sautent plsu aux yeux, l'ensemble devient agréable et au delà de l'aspect graphique ce sont les nouveautés du système qui prennent la place et démontrent qu'on aurait du mal à revenir en arrière.

Néanmoins, tout n'est pas rose et il manque à nos yeux encore de nombreuses choses pour qu’iOS 7 réponde à toutes les attentes. Évidemment, on ne parle pas du support de flash (qui se souvient encore de ces discussions il y a des années) ni des accusés de réception SMS (une récurrente dans nos commentaires, qui ne seront jamais implémentés, c'est ainsi mais est ce vraiment grave ?) , mais de fonction plus avancées qui pourraient satisfaire le plus grand nombre.

Commençons par les widgets. Ouvrir le centre de notifications aux développeurs et aux autres applis pourrait lui donner beaucoup plus d’importance et d’attrait. Ces même widget pourraient d’ailleurs également s’afficher en page de verrouillage selon les choix définis par l’utilisateur.

Un mode paysage complet sur iPhone serait également bien pratique. Qu’attend Apple pour enfin terminer ce travail présent sur l’iPad depuis ses débuts .

Autre manque : iTunes radio, annoncé aux US, mais pas ailleurs, on n’aime pas ça alors il faut que cela vienne vite …

Un point d'importance reste à améliorer, c'est l'autonomie. Il semble que même avec la dernière version sortie hier, l'autonomie des machines soit en retrait avec iOS 7. Alors est-ce lié à des optimisations à parfaire ou à l'interface plus gourmande (effets graphiques, fond animé, icone vivante, ... ?) on ne sait pas vraiment, mais c'est le sentiment qui domine même s'il reste très difficile à quantifier.

Terminons avec les fonds d’écran animés: on nous met l’eau à la bouche mais la séelction reste restreinte à ceux proposés par Apple ... On espère que des nouveaux pourront être proposés par les développeurs et téléchargeables sur l’App Store un jour.

Mais globalement, après plusieurs semaines d'utilisation, iOS 7 reste bien plus agréable, naturel et coloré (!) que ses prédécesseurs selon nous !

À lire aussi :

Infos

Top 10 des nouveautés iOS 7 iPhone à tester juste après l'installation

Nouveautés, fonctionnalités

Focus

Design

ban-ios-7.jpg


Vous aimez ? Partagez !