En effet, au premier trimestre 2018, selon la société d’analyse, Canalys, il s’est vendu 6,3 % de smartphones en moins qu’à la même période de l’année dernière. En Europe, la chute a été encore plus marquante, avec 13,9 % de ventes en moins que l’année passée.

Dans ce marché que les spécialistes considèrent en léger ralentissement, Apple parvient à faire bonne figure, ne voyant ses ventes d’iPhone chuter que de 5,4 % d’une année à l’autre, alors que pour Samsung, le déclin est 3 fois plus important (15 % de ventes en moins).

La firme à la pomme peut être fière du succès de son iPhone X, qui est selon les données de Canalys le smartphone le plus vendu en Europe sur les mois de janvier, février et mars 2018, ce qui a probablement contribué à contenir la chute des ventes d’iPhone chez Apple.

Avec les derniers rapports de sociétés d’analyse en plus de celui-ci, la même conclusion semble se dessiner : l’iPhone X aurait effectivement surpassé ses concurrents sur le premier trimestre de 2018. Peu de spécialistes auraient misé sur un tel succès lors du lancement du modèle au Face ID en novembre dernier, mettant en cause un tarif trop élevé pour intéresser le grand public.

À voir maintenant si l’iPhone X arrive à garder sa première place pour le deuxième trimestre 2018.

Source

Vous aimez ? Partagez !