À l'instar du capteur utilisé par Apple qui peut détecter la profondeur pour éviter d'être dupé par la photo en 2D d'une personne comme c'est le cas du Galaxy S8, la solution de Qualcomm mesurerait avec une grande précision la profondeur de champ pour une reconnaissance faciale fiable.

Qualcomm devrait bientôt proposer cette solution aux fabricants de smartphones sous Android, en complément de ses puces mobiles comme la série des Snapdragon.

Si l'iPhone 8 se révèle être un succès avec cette nouvelle technologie d'identification biométrique, les autres fabricants devraient assez vite pouvoir emboiter le pas à Apple en proposant des fonctionnalités similaires grâce aux solutions de Qualcomm.

En parallèle, Apple et Qualcomm sont engagés dans une bataille juridique, car la firme de Cupertino accuse ce dernier de pratiques anticoncurrentielles et notamment les prix très élevés pratiqués par Qualcomm pour l'utilisation de ses brevets.

Source

Vous aimez ? Partagez !