Le jeu emprunte avec fidélité l'ambiance, les personnages et les éléments caractéristiques de la saga Sonic, avec une vue 2D finalement caractéristique. L'interface de jeu est d'une simplicité extrême : un tap, un saut, un deuxième tap, ça saute plus haut !

sonic-runners-iphone-2.jpg
sonic-runners-iphone-3.jpg

Au chapitre des points positifs, aucun doute, le jeu s'avère très rapide, particulièrement bondissant et plaisant et on ne meurt ps forcément tout de suite ! Mais quand on évoque un endless runner, l'aspect addictif est alimenté par la capacité à pouvoir recommencer rapidement une partie. Le fameux : "ce coup là, je vais plus loin, c'est certain" ! Avec Sonic Runners, l'envie est bien là, mais ce n'est pas aussi simple.

Le jeu, au delà du tutoriel, s'attarde sur de multiples options, possibilités d'ajouter des compagnons, d'enrichir les personnages ou même de jouer à la loterie. Sega a choisi de dépasser le simple "joue et recommence immédiatement" pour donner des objectifs, des niveaux, des possibilités multiples d'enrichissement (l'in app n'est alors pas loin), mais cela semble au final dans cette version plus pesant qu'autre chose.

C'est peut-être cet aspect travaillé qui fera que le jeu aura une durée de vie plus importante et retiendra les joueurs les plus acharnés__. A l'inverse, pour ceux qui veulent juste tuer 5 minutes dans le métro ou passer le temps rapidement en prenant une bonne dose d'adrénaline, cela s'avère beaucoup plus difficile tant il faut avaler les bavardages et autres options à valider.

Mais il ne faut pas conclure trop vite : le jeu est justement déployé sur peu de pays probablement à des fins de test et pour effectuer des réglages, alors après ces impressions, mieux vaut réserver les conclusions pour la véritable sortie internationale. On y reviendra à cette occasion.
sonic-runners-iphone-4.jpg

Pour ceux qui nous lisent du Canada, un grand bonjour d'abord et voici le lien pour télécharger Sonic Runners sur iPhone et iPad


Vous aimez ? Partagez !