Suivez-nous

Actualités

iPapy va payer cher

Il y a

 

le

 

Par

Rappelez-vous : nous sommes à la fin de l’année 2007. Il fait froid, la
neige tombe, le père Noël approche et l’iPhone est le best-seller des fêtes de
fin d’année…

A tel point que chaque jour voit apparaitre un nouveau procès contre Apple
et son téléphone. Rappelez-vous… un procès attire plus particulièrement
notre attention sur le blog car il semble assez important pour être
signalé
.

La société Klausner Technologie porte plainte contre Apple pour
violation de brevet concernant le Visual Voice Mail
. Apple l’utilise
apparemment sans avoir acheté la licence auprès de son détenteur. On pense
qu’il va encore s’agir d’une plainte destinée aux oubliettes judiciaires
mais… sait-on jamais.

Klausner a déjà fait plier AOL, Skype, eBay et d’autres tout aussi
prestigieux… et maintenant Apple.

En effet, Apple a décidé de baisser les armes et de s’acquitter du
paiement de la licence
afin de continuer à proposer le Visual Voice
Mail à ses clients. On ne connait pas le montant du chèque (Klausner réclamait
360 millions de dollars)
mais nul doute qu’il doit y avoir pas mal de 0 dessus
.

Procès Visual Voice Mail

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
17 Commentaires

17 Commentaires

  1. tof19

    17 juin 2008 à 18 h 12 min

    J’arriverais même pas à faire rentrer la somme sur un de mes chèques.
    Finalement je suis bien content de pas être le patron d’Apple lol

  2. Daago

    17 juin 2008 à 22 h 12 min

    "Klausner a déjà fait plier AOL, Skype, eBay et d’autres tout aussi
    prestigieux…"

    Je passe juste pour signaler que Skype et E-bay, c’est le même organisme
    😛

  3. ledor473

    17 juin 2008 à 19 h 01 min

    C’est pas n’importe quoi…

    Apple a surement déposer des milliers de brevets depuis ses débuts et si
    quelqu’un en prennait possesion sans leur dire vous pouvez etre sur qu’Apple le
    poursuivrait!!

    Perso, si Apple peut le faire contre d’autre pourquoi pas d’autre personne
    contre Apple??

  4. dranfi

    17 juin 2008 à 18 h 21 min

    Ça m’énerve ces sociétés qui déposent des brevets en pagaille et qui ne s’en
    servent pas (elles attendent les procès). En plus c’est encore un de ces
    satanés brevet sur une idée/un concept. Il me semblait que c’était
    interdit.

  5. DarkkPhenixx

    17 juin 2008 à 19 h 18 min

    tout à fait d’accord avec ledor473, bien que nous ne remettons pas en cause
    le travail et la qualité des produits apple, cela ne les placent pas pour
    autant au dessus des lois !

    Imaginez une seconde des copies chinoises d’iPhone possédant les mêmes
    fonctions, envahir sans vergogne la grande distribution.

    iPapy ne resterait pas de marbre et ferait jouer ses brevets, c’est tout à
    fait normal.

  6. Loic_bzh

    17 juin 2008 à 19 h 20 min

    @ iphone: Ceux qui sont contre la protection de la propriété intellectuelle
    sont ceux qui n’ont jamais rien produit de leur vie…

    Si tu crées qqchose ou si tu as une idée, n’est-ce pas logique que ça
    t’apporte à toi plutôt qu’à ceux qui se contenterait d’utiliser gratuitement
    ton idée?

    Mais bon, j’oublie que l’on est en France, et qu’ici il est de bon ton de
    tout vouloir gratuit (cf. les histoires de téléchargement illégaux…)

  7. iomegaz

    17 juin 2008 à 18 h 47 min

    @ Dranfi,

    Il est tout à fait possible de déposer un brevet pour un projet ou même une
    idée qui ne sera développer plus tard. En effet, un brevet, il faut déjà le
    payer et il n’est valable que quelques années.

    Si j’ai un projet, que j’achète un brevet pour un concept, et que finalement
    je n’ai pas les moyens de développer ce projet au moment T, et que quelqu’un
    utilise ce projet au moment T+1, en outrepassant les lois des brevets, j’ai
    tout à fait le droit de porter un procès à l’encontre de la société qui
    l’utilise.

    Désole pour les Pro Mac, mais la loi, c’est la loi.

    "Judge Dred" :))

  8. peustache

    17 juin 2008 à 19 h 11 min

    oui en france on voit pas ca !

    on te pique ton brevet que tu as déposé en payant et tu peux t’assoir dessus
    pour avoir gain de cause !!!!

  9. ziedjo

    17 juin 2008 à 22 h 12 min

    @ Daf t’as raison… heureusement qu’il existe des gens qui se cassent le cul
    pendant des nuits entières pour pondre un logiciel qui te sera p’tetre utile,
    mais dont tu ne voudras pas verser un centime. Et p’têtre aussi que cette même
    personne un jour te demandera une pièce devant ta boulangerie, mais que tu
    l’enverras paître, car elle n’a qu’à bosser. Enfin tout ça pour dire que ta
    remarque est juste, mais qu’il y a quelque chose de pas normal là dedans. Rien
    n’est gratuit, un jour ou l’autre il faut bien bouffer. Mais c’est un long
    débat et c’est hors sujet alors je ferme ma gueule 🙂

  10. daf

    17 juin 2008 à 20 h 09 min

    @Loic_bzh : heureusement qu’il existe de nombreuses personnes qui créent des
    choses sans attendre une rémunération. C’est comme ça pour la plupart des
    logiciels libres (la plupart car libre!=gratuit).
    Mais bien entendu, faire un logiciel libre ne signifie pas laisser tomber ses
    droits d’auteurs (qui ne rapportent rien ceux là)

  11. Myleneiloveyou

    17 juin 2008 à 23 h 09 min

    Bonjour a tous, euh pardon BONSOIR, juste pour dire qu’il y a une scène avec
    un iPhone dans le film "phénomène"! Ce qui ma sembler étrange c qu’elle dit
    qu’on lui a envoyer la vidéo sur son tel! Un iPhone jaillbreake? Lol

  12. Tibo

    17 juin 2008 à 22 h 35 min

    @ Gnak :
    Mdr !! c’est vrai que pour le coup la t’as pas tort…

  13. yalienx

    18 juin 2008 à 0 h 15 min

    Le problème, c’est qu’aux US on peut déposer un brevet sur une simple idée,
    sans aucune précision sur les possibilités de développement de l’idée. En
    France, pour déposer une idée, il faut une idée, mais une idée "avancée",
    c’est-à-dire déjà des éléments avancés démontrant que l’idée est possible, les
    moyens de la développer, etc. (i.e. le brevet doit contenir une démonstration
    technique sur la mise en oeuvre de l’idée).

    Aux US, on peut se lever le matin, se dire que ce serait bien de pouvoir
    utiliser un système de visual voice mail, et déposer un brevet (en enrobant
    vaguement l’idée par des éléments techniques, même un peu bidons). C’est donc
    plus simple qu’en France.

    Et comme certains plus haut, ça m’énerve aussi que des personnes qui ont des
    idées (c’est bien) mais aucune début d’élément susceptible de permettre la mise
    en oeuvre de l’idée, se fassent du fric sur le dos des boites qui développent
    réellement les idées en question.

  14. dede789

    17 juin 2008 à 23 h 00 min

    ba apres tout steve job, il peut bien filer quelques million, avec tout ce
    qu’il a touche le malinavec iphone, il a de quoi faire vivre sa famille sur 10
    generations
    et le voice mail ca fait bien parti des avantage avance pour faire vendre
    iphone, ya pas de raison que son createur ne soit pas recompense, tout travail
    merite salaire

  15. chess

    18 juin 2008 à 7 h 26 min

    @daf : libre = gratuit ?? il me semble qu’il va falloir réviser tes cours
    mon grand. Relis un peu ce qu’est une licence GNU/GPL et tu verras que libre ne
    veux pas forcément dire gratuit. Cela veux simplement dire que le code source
    est réutilisable.

    De plus le fait de protéger les idées par un brevet est une très bonne chose
    qui évite le vol de propriété intellectuelle.

  16. Arioch

    18 juin 2008 à 8 h 36 min

    Encore le vieux serpent de mer : libre = gratuit !
    Tout cela venant d’une bonne "erreur" de traduction anglais -> français

    En Anglais "free" veut dire libre mais veux aussi dire gratuit ! Et nous, bons
    français un peu roublard sur les bords, on a préféré retenir la traduction
    GRATUIT … voire même on a carrément assimilé les deux.
    FREE SOFTWARE veut dire LOGICIEL LIBRE, pas logiciel gratuit …

  17. Brice

    18 juin 2008 à 9 h 09 min

    Paie ton invention le Visual Voicemail … ça fait depuis que j’ai un
    téléphone portable que je râle auprès de tous ceux que je rencontre contre les
    serveurs vocaux pour les messageries et que je dis que ce serait mieux de faire
    ça depuis une appli. Ça n’a rien d’innovant ou de génial, c’est juste
    évident.

    Je suis patron d’une (toute) petite PME, et donc plutôt bien placé pour
    parler de propriété intellectuelle et donc pour répondre à Loic_bzh : le
    concept du brevet logiciel est complètement opposé à la base du brevet,
    initialement prévu pour que des artisans de génie livrent leurs secrets de leur
    vivant au lieu de les emporter dans la tombe. Ce n’est pas du tout une histoire
    de gratuité à tout va, simplement de libre utilisation de son cerveau.

    Ça ne choque personne de devoir payer pour commercialiser qu’on a eu
    soi-même juste parce que quelqu’un d’autre l’a déjà eu avant soi (à notre insu)
    ou même a simplement pensé à quelquechose d’approchant ?

    Moi si, "Anti brevets logiciels"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *