Suivez-nous

Actualités

Le feuilleton du Week End : Apple change ses conditions de développement et élimine les outils d’Adobe

Il y a

le

Apple, avec le SDK associé à l’iPhone OS 4 a changé les
conditions d’accès à l’AppStore pour les développeurs et a
ainsi fermé la porte à un certain nombre de sociétés qui proposent des
outils permettant de générer des applications pour iPhone et
iPad
, Adobe en est l’une d’elle.

Ainsi, lors de l’inscription au programme développeurs, il devient
nécessaire d’accepter de fournir des applications écrites nativement
dans l’un des langages suivant : C, C++ ou Objective-C
(section
3.3.1) et il est explicitement interdit de proposer des applications
réalisées avec des "cross-compilateurs"
, ceci est décrit
dans ce billet qui a déclenché les discussions
.

L’un des premiers éditeurs tombant sous la coupe de cet article est
Adobe, avec
son outil permettant de transformer une application écrite en Flash, sa
technologie maison, en application iPhone OS
, voir
la vidéo ici
.

Ont suivi des articles expliquant les impacts et les raisons
éventuelles pour ces changements de la part d’Apple
(ici par
exemple
) et même un échange entre un développeur et Steve Jobs
lui-même par mail
,
à lire ici
.

La conclusion de ce feuilleton est la suivante :

Apple ne chercherait pas spécialement à lutter
contre les outils d’Adobe, mais il considère que les outils de
génération d’applications génèrent forcément un code moins spécifique et moins
enrichi qu’un développement natif
, cela produit des "sub-standard
apps" d’après la réponse de Steve Jobs. Cela produit aussi des
applications similaires à ce que l’on pourra retrouver chez les concurrents
mobiles
(Android, Windows Mobile, Ovi Store de Nokia). Or si
Apple veut conserver son avance en terme d’offre d’applications, elle doit
s’assurer de l’unicité ou de la spécificité des apps sur son AppStore
.
Les outils génériques ne permettent pas d’aller en ce sens, et pourraient même
menacer Apple dans sa maîtrise de la plate-forme si ils devenaient trop
répandus.

Cela va donc bien au delà d’une guéguerre court termiste entre Apple
et Adobe
, même si on peut déplorer que la course que joue Apple ne
soit pas plutôt une course à proposer tellement de nouvelles APIs et de
simplicité aux développeurs que la société soit toujours en avance sur les
plate-formes génériques
et élimine la menace par la
performance plutôt que par la fermeture
.

Suivez nous sur Twitter, via
RSS, sur le
site mobile de iPhon.fr ou avec
l’application dédiée iFon.fr

28 Commentaires

28 Commentaires

  1. Lapinou

    12 avril 2010 à 12 h 08 min

    Je me demande si certains lisent les autres commentaires ou ne font que
    répondre sans réfléchir. Un développeur (AWx sous PC), vous dit qu’Apple a
    raison pour tel ou tel raison, mais c’est pas grave, vous enchainer sur Apple,
    c’est nul c’est que du fric…… Je suis ProApple depuis plus de 10 ans (pas
    geek d’Apple, je sais les critiquer négativement s’il le faut) et ils se
    plantent rarement dans leurs décisions.
    Quand à Adobe, faut pas rêver, ils ne vont pas casser la poule aux oeufs d’or,
    la majorité des graphiste pro (dont je fais parti) travail sur Mac, je me
    marrerai qu’ils interdisent lessuite Adobe aux Macistes….

  2. Lapinou

    12 avril 2010 à 13 h 39 min

    @ Agora

    Oui, je maintiens, je suis graphiste professionnel et je parle en
    connaissance de cause (est-ce ton cas?) Tu confonds la part de marché mondiale
    entre Mac et Pc et la part de marché mondiale des applications graphistes
    utilisées par des professionnels. Je ne m’avancerais pas trop en disant que 95%
    des professionnels de la PAO travail sur Mac.

    @YES

    J’ai travaillé chez un architecte qui était sur la suite Adobe PC, je te
    rassure, c’est tous aussi buggé….

  3. zuif

    12 avril 2010 à 10 h 55 min

    Tout çà c’est pour forcer les développeurs à acheter et utiliser un Mac.

  4. AWx

    12 avril 2010 à 10 h 59 min

    @Steve : Je suis développeur (pas iPhone, mais C++/C# sur Windows) et je
    comprends tout à fait Apple. Le même problème se pose pour tout système
    intermédiaire.

    Par exemple, pour écrire mes GUI sous .NET, j’utilise un fmk intermédiaire.
    La version WinForm de ce fmk est largement plus aboutie que la version
    WPF.
    Pour ne pas avoir de régression de fonctionnalité pour mon application, je suis
    obligé de rester sous WinForms alors que j’aimerais bien passer sous WPF.
    En fait, je suis "bloqué" sur ce fmk et Microsoft aura beau faire évoluer .NET,
    je ne pourrais pas en profiter si le fmk que j’utilise ne les utilise pas. Et
    encore, là, c’est un fmk spécifique .NET. Si j’avais un fmk qui permette
    d’écrire des GUI pour plusieurs plateforme (ex: Java), je n’aurais que les
    fonctionnalités qui sont communes à toutes. Et en plus, pour le GUI, je
    n’aurais pas une application qui utilise le vocabulaire graphique de la
    plateforme mais celui du framework.

    Pour Apple, c’est très important car justement c’est son vocabulaire
    graphique et ses fonctionnalités uniques qui font sa force. Si l’AppStore
    commence à se remplir avec des apps qui ne tirent pas parti des parties uniques
    de iPhone OS et que l’on retrouve à l’identique sur les autres portables, cela
    n’a aucun intérêt.

  5. OrangeOrange

    12 avril 2010 à 14 h 28 min

    Votre Big Brother préféré: ouvert ou fermé, Google ou Apple ?

    A l’heure du début des grandes manoeuvres pour la maîtrise du marché de la
    régie sur le mobile, petit sondage vu sur Pnyx, " Le futur d’Internet: ouvert
    ou fermé, Google ou Apple ? ": http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/627

  6. phaab

    12 avril 2010 à 13 h 58 min

    Notez que si cela concerne Adobe et son compilateur flash->iphone, cette
    décision impacte également le projet MonoTouch qui permettait de développer des
    applications iPhone en C#, le langage de la plate-forme .NET de
    Microsoft…

  7. TUBbrain

    12 avril 2010 à 10 h 26 min

    Tout à fais d’accord !
    Moins de bidouilles et de bidouilleurs, c’est mieux pour tout le monde…

  8. jdh

    12 avril 2010 à 14 h 54 min

    Un graphiste pourrait se passer d’Apple mais surement pas d’Adobe.. Tu
    retires illustrator à ces gens là et ils peuvent changer de métier et allez
    emballer des poireaux à l’usine lol.

  9. Guit

    12 avril 2010 à 15 h 52 min

    @ kthxbye @tonycmoi
    Et la maintenabilité? dans le temps reviens a qui?

  10. agora

    12 avril 2010 à 12 h 51 min

    @lapinou. Tu es sérieux quand tu dis être graphiste sous mac avec les outils
    Adobe ???
    Non parce que la version mac à beaucoup de retard sur la version windows et
    qu’il inimaginable pour un graphiste digne de ce nom de travaille sur une
    plateforme n’offrant ni les performances ni les outils adéquat.
    A moins que tu ne parles des années 90 ou effectivement les produits apple
    étaient plus répandus dans le onde graphique. Aujourd’hui c’est fini.
    La poule aux oeufs d’or pour Adobe est sous windows pas avec apple qui détient
    tout juste 3% du marché mondial.

  11. steve

    12 avril 2010 à 10 h 48 min

    @Turbain

    Non ce n’est pas bien tu serais développeur tu comprendrais c’est peut être
    bien pour apple et ces revenu mais surement pas pour tout le monde.
    De la dictature tout simplement et sachez que ya plein d’application qui ont
    été compilé par des compilateurs. tiers

  12. tartif

    12 avril 2010 à 16 h 07 min

    Apple souhaite qu’on passe par son store.

    Avec java, on peut jouer en ligne avec son navigateur, donc plus besoin
    d’apple store.

    Pas bon pour le porte monnaie d’Apple.

    Voila la seule et unique explication.

  13. Lapinou

    12 avril 2010 à 18 h 49 min

    @ YES,

    t’inquiète, je ne lâcherai pas ma suite Adobe pour autre chose, j’ai trop
    d’habitudes et donc de temps de production qui en dépende. C’était juste pour
    dire qu’Apple peut développé pour son OS, car il en a un, alors qu’Adobe
    dépends de l’OS des autres… Mais je le re-dis, je ne m’inquiète pas, ils ont
    trop à perdre pour l’instant pour ce passer les uns des autres 🙂

  14. Ernest

    12 avril 2010 à 13 h 03 min

    Adieu mon iPhone !
    Je te quitte pour un nouvel amour moins sectaire !
    souviens toi de ton discourt de 1986, maintenent qui ce prend pour Big
    Brother?

  15. Webshaker

    12 avril 2010 à 11 h 48 min

    Quelle honte.

    Même si l’iPhone c’est génial, faut rester militant. Je vais revendre mon
    iphone.

  16. iNino

    12 avril 2010 à 12 h 30 min

    Zuttt!, je viens de lire un article sur ce sujet :

    "Adobe ne peut pas se permettre d’arrêter de sortir ses softs pour Mac (ils
    ont bien trop de clients sur Mac), et ils ont déclaré vendredi ne pas y penser
    ne serait-ce qu’une seconde."

    Faut trouver une autre parade.

  17. kthxbye

    12 avril 2010 à 15 h 34 min

    @AWx
    Compilation conditionnelle pour les fonctionnalités uniques qui font la "force"
    d’Apple, et le problème est réglé.

  18. Guit

    12 avril 2010 à 13 h 35 min

    En multipliant les intermédiaires, on augmente les sources de
    mécontentement. Je suis développeur, et j’ai remarqué que d’ajouter des
    intermédiaire est toujours source de bugs.
    Regardez : Qu’est ce qui garantie à Apple, que lorsque la version 5.0 de
    l’iphone sortira, l’outils cross plate-forme évoluera en conséquence pour
    permettre aux développeur de regénérer leur appli? rien…
    Vous savez un OS contient des API, Api qui ont un cycle de vie (et oui une API
    meurt, un jour 😉 )
    Dans le cas ou Apple a un rapport direct avec ses développeurs pas de soucis,
    si le dev ne fait pas l’évolution en conséquence, son appli vire de l’app store
    et c’est tout…
    Mais si un outils cross plateforme et au milieu? et qu’il évolue pas? on met
    des milliers d’applications à la poubelle? On demande a Apple de maintenir des
    API vieille parce que certain refuse d’évoluer?
    Et c’est comme ça qu’un tas d’entreprise traine des boulets, très
    lourds…
    Je comprend qu’Apple veuille se prémunir de ça !
    Apple préfère fournir une qualité de service au client final, plutot que de
    satisfaire les développeurs…

  19. masotori

    12 avril 2010 à 11 h 18 min

    C’est tout simplement petit et mesquin.

    (un 3GS pour toi : http://www.e-castig.com/index.php?r…)

  20. Jul-59 (posté avec l'application iFon.fr)

    12 avril 2010 à 12 h 40 min

    @YES: "qu’ils commencent à faire le ménage dans leur AppStore, qui est
    encombré par 99% de grosses merdes."

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur ce point, mais à lire les
    commentaires précédents c’est plutôt une bonne nouvelle pour nous les
    utilisateurs d’ Ipod. Il y aura surêment de meilleures applis de développer
    dans les années à venir!!

  21. tonycmoi

    12 avril 2010 à 14 h 05 min

    J’ai aussi été développeur, et je ne comprends pas vraiment les gens qui
    soutiennent Apple sur ce dossier.
    Certes, certaines applications sont des crapware mal portés d’autres
    plateformes.. Mais c’est à l’utlisateur de faire son choix non ? Si
    l’application est nulle , il ne faut pas l’acheter, un point c’est tout.
    Certains ici disent qu’Apple ne veut pas voir des bouses fleurir sur
    l’Appstore.. mais si elles sont vraiment à chier, personne ne les téléchargera,
    et donc plus personne ne les développera…
    Avez vous besoin qu’Apple trie pour vous les logiciels ? êtes vous assez bêtes
    pour télécharger comme des moutons des applications pourries ? Ne vous sous
    estimez pas, et donnez vous un peu plus de crédit en tant que consommateur.
    N’oubliez jamais la loi de l’offre et la demande.

    Apple a toujours été content que les jeux windows soient jouables sur mac,
    et même au travers de portages pourris ( que ce soit de manière officielle ou
    avec des émulateurs ) car ils y trouvaient leur compte.. Et c’est encore pire
    pour la suite adobe, car si elle disparaissait du monde mac, je pense qu’Apple
    ferait un peu la gueule..

    Cela dit, je ne blâme pas la société Apple non plus en tant que telle. Le
    seul but d’une société c’est survivre, et ça consiste à prendre le maximum
    d’argent quand il est possible d’en prendre. La stratégie est bonne de leur
    coté 🙂 .

    Ceux que je ne comprends pas, comme je l’ai dit au départ, c’est le soutien
    de sa communauté sur ce dossier.

  22. Ben (posté avec l'application iFon.fr)

    12 avril 2010 à 11 h 43 min

    Bonjour, j’ai des idées d’aplication plutôt intéressante mais je ne suis pas
    développeur!!! Comment faire?
    Merci

  23. jacoch

    12 avril 2010 à 11 h 04 min

    Absolument. Si une appli minimal est dispo sur toutes les plate-formes et
    que les gens s’en contentent, pourquoi choisir une plate-forme plutôt qu’une
    autre. Apple doit protéger ses avances et ses développeurs. Une société qui
    invistit pour faire un code optimisé iPhone peut se sentir désavantager si
    Apple laisse une autre porter sans optimisation du code commun. Et risque de
    quitter le bateau pour faire la même chose.

  24. Nono

    12 avril 2010 à 11 h 41 min

    De plus en plus agaçante cette politique d’Apple qui ressemble à l-ex
    attitude de Microsoft envers ses partenaires, confrères et clients.

  25. RemSimpson

    12 avril 2010 à 12 h 13 min

    @ iNino : Sûrement pas, l’intérêt commercial passera toujours avant une
    vengeance "personnelle", car le fait est que les ventes de Mac est toujours en
    augmentation.
    Regarde chez France Télévisions (j’ai effectué un stage là-bas), il sont tous
    équipés de Mac avec Photoshop. Imagine l’énorme perte pour Adobe s’ils
    abandonnent les Mac !

  26. Lapinou

    12 avril 2010 à 14 h 47 min

    Perso, je ne soutiens pas Apple sur ce dossier, n’étant pas développer, je
    me garderais de critiquer. Je suis juste intervenu parce que beaucoup critique
    sans avoir lu les autres commentaires (ce qui est dommage sur un forum ou un
    blog qui échange des opinions – si on échange des opinions, autant lire celle
    qui sont fait) et aussi sur le fait qu’Adobe lache Apple.

    Beaucoup n’imagine pas le nombre de professionnels qui combine Mac et Adobe
    (journalisme – qui englobe, la presse écrite et télévisuelle -, graphistes…) à
    mon avis les deux entreprises auraient beaucoup à perdre et surtout Adobe, car
    Apple a aussi Aperture (qui ne rivalise peut être pas avec Photoshop, mais qui
    devient de plus en plus performant)….

  27. bob

    14 avril 2010 à 23 h 18 min

    C’est une honte!
    ral le bol!

    un sketch digne de la cour d’école.!!!!

  28. Nico

    5 mai 2010 à 22 h 31 min

    Pro PC, Je comprend pour ma par totalement Apple par rapport
    a ma prope expérience de développeur (je ne la reexplique pas certain ayant
    parfaitement explique le problème d’utilisation de framework tier) je me pose
    une question cependant pour l’avenir de flash… sachant que l’iphone a pris la
    première place des mobiles, que l’ipad est en train de faire un carton hors ue
    et qu’il arrive bientôt chez nous. Que nos clients a nous développeur veulent
    des sites Internet fonctionnant sous mobiles (donc iPhone) et bientôt sur la
    tablette ipad. Que vas devenir le flash grand public ?

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer