Suivez-nous

Actualités

L’éditeur de Camera+ partage des informations sur l’AppStore et les achats dans les applications

Il y a

 

le

 

Par

cameraplus-iphone-1.jpg Le marketing des applications iPhone est un
art particulièrement complexe d’autant plus que peu d’informations circulent
notamment en provenance d’Apple. Du coup, lorsqu’un éditeur de la taille de
TapTapTap, qui propose l’appli Camera +, vendue 0,79
euros ici
qui s’est écoulée à hauteur de deux millions d’exemplaires,
partage des informations sur son business, cela intéressera
certainement les développeurs
.

Nous avons ajouté quelques commentaires repérés par le NDLR.

Ne comptez pas sur les ventes passées pour calculer les ventes futures

Ainsi, il indique que le deuxième million de copies a été atteint en
moins de trois mois
, les ventes totales ayant générées 1 833 722 $. Si
la tendance se poursuit, il devrait atteindre le prochain million en un
mois et demi
et et la première leçon qu’il partage alors, c’est que
dans l’AppStore, on ne peut être certain du lendemain, on ne doit pas
planifier les ventes futures en fonction des ventes passées
,
l’environnement au sein de l’AppStore est trop changeant pour cela

cameraplus-iphone-1.jpg

NDLR : pas pratique ni encourageant pour bâtir un business dans le
domaine tout ça …

Quid des mises à jour ?

Revenant sur les rapports qui établissent que de nombreux utilisateurs
installent des applications pour les oublier rapidement, il indique que dans
son cas, les mises à jour sont téléchargées très rapidement : la moitié,
soit un million des utilisateurs de l’application, ont mis à jour dans les 6
jours qui ont suivi la sortie.

cameraplus-iphone-2.jpg

NDLR : ces chiffres sont impressionnants, mais on est dans le cas d’une
application très bien notée donc potentiellement très utilisée, payante (ça
joue, ce que l’on ne paie pas n’a pas de valeur !) et donc elle n’est pas
représentative de l’ensemble des applications que l’on a sur nos machines.

Et les achat "in-app" ?

Lors de la sortie de la mise à jour de l’application, un pack d’effets a été
proposé en achat dans l’application. Il n’a été acheté que par 5 % des
possesseurs de l’application. Cela représente 70 000 $ en quatre mois et demi.
Bien, mais l’auteur prend l’exemple des développeurs qui ne comptent que sur
les packs additionnels pour vivre d’une application gratuite, cela ne peut pas
être un business modèle rentable selon lui.

Après avoir vu ces informations, j’aimerais bien que Rovio, éditeur
d’Angry Birds partage également ses données,
combien de Mighty eagles ont été vendus par exemple 😉

Si des développeurs veulent partager leur sentiment dans ce domaine via les
commentaires, vous êtes les bienvenus !

source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. the_dark_mammouth

    7 avril 2011 à 11 h 36 min

    La chose la plus dure en tant que développeur, c’est que l’application soit
    vue. Même si on a une super application, il est TRÈS difficile de mettre en
    avant son application.
    Sinon pour en revenir à l’article, c’est vrai qu’il « Ne comptez pas sur les
    ventes passées pour calculer les ventes futures ». Sur une de mes applications
    il arrive qu’elle soit téléchargée X fois un jour et le lendemain 5 fois
    moins…
    Merci pour ces statistique, ça fait envie ^^

  2. Jer

    7 avril 2011 à 14 h 18 min

    Bravo à TapTapTap pour le partage d’information, il y en a pas beaucoup qui
    le font. Il serait intéressant de voir combien un développeur gagnerait en
    France avec ces chiffres, je pense que les impôts en prennent la moitié.
    Mais ça fait toujours envie effectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.