Suivez-nous

Accessoires

Angell, le nouveau vélo électrique star, est en précommande

Certains appellent ce véhicule “l’iPhone du vélo”. Sa fiche technique complexe rappelle en effet quelques attributs de la marque à la pomme.

Il y a

le

Angell Bike
© Angell

En France, le gouvernement fournit une aide de 200 euros (maximum) à tous ceux qui souhaitent investir dans un vélo électrique. Ce moyen de transport est en effet à privilégier en ville, car il évite les congestions et limite l’émission de gaz à effet de serre et de particules fines dont les conséquences dramatiques sur la santé et l’environnement sont désormais prouvées. Mais il est de plus en plus difficile de se faire une place sérieuse sur ce marché ultra-concurrentiel.

En effet, on ne compte plus les succès -dont beaucoup en demi-teinte- parmi les multiples références lancées sur Product Hunt, le Superstrata (par le fondateur de Misfit), le Cowboy (par l’équipe de Take Eat Easy) ou encore les ThirytOne à Toulouse. C’était sans compter sur un nouvel acteur de taille : Marc Simoncini. À l’origine du fonds Jaïna Capital (Myfox, Molotov, Ornikar), l’entrepreneur est surtout connu pour avoir créé Meetic. Il participe aussi, depuis peu, au remake de Shark Tank français. Une valeur sûre dans le milieu des startups donc, qui explique la large couverture du lancement d’Angell.

Serait-ce l’Apple Bike ?

Le vélo électrique Angell adopte un format minimaliste mais aux courbes étonnamment coudées, couplées notamment avec un garde-boue troué (si vous n’aviez pas deviné : il s’agit de la batterie) dont l’utilité reste floue. Il aurait même été conçu par un designer français réputé, bien qu’à première vue cette extension rappelle la stupéfiante “queue” des AirPods.

Acheter le vélo Angell

À l’instar de la future Apple Car qui ne cesse de faire parler d’elle, ce vélo électrique se veut intelligent puisqu’il embarque un écran tactile au sommet de sa potence qui évitera de sortir son iPhone et Strava de sa poche pour suivre ses statistiques. Mais il reste particulièrement lourd avec quatorze kilogrammes au compteur, ce qui bien qu’étant dans la moyenne basse des appareils de ce gabarit obligera à faire appel à l’assistance dès l’apparition d’une difficulté sur le trajet.

Néanmoins, avec son compteur kilométrique intégré, son GPS et ses pneus de 35 mm, l’Angell Bike devrait faire des émules auprès des citadins aisés qui cherchent un moyen simple et rapide de se rendre au travail dans l’ère du temps. Son prix, en revanche, est salé : plus de 2 500 euros.

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. User1475296686419 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 juillet 2020 à 21 h 32 min

    Pour ce prix la je vais chez Canyon.

  2. ynp76 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 juillet 2020 à 21 h 51 min

    me too

  3. Lecteur-1538338769 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 juillet 2020 à 22 h 49 min

    Mdr pour le « garde-boue » troué 😉! En fait, c’est la batterie amovible.

  4. R.burns (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 juillet 2020 à 22 h 55 min

    Canyon est certainement très bien mais le Angell est sexy, ça fait toute la différence

  5. Lecteur-1510826529 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 juillet 2020 à 2 h 20 min

    C’est impressionnant de voir comme vous n’êtes pas des journalistes… aucune documentation, des informations fausses (le garde boue troué… non mais sans blague !). 14 kg en fait le vélo le moins lourd du marché,
    Aucun renseignement sur les multiples technologies d’avant garde quand à votre prise de position sur le prix… renseignez-vous, il fait parti des moins chers dans cette gamme de produit

  6. O.S.

    9 juillet 2020 à 10 h 00 min

    Enfin à part le design bizarre, et un écran tactile, il n’y a rien de révolutionnaire dans ce vélo: cadre alu, chaine classique, 70km autonomie en mode éco, freins à disque Tektro, détection de chute, GPS, alarme…. Tout a un air de déjà vu ailleurs.

    En revanche, je voudrais bien lire un essai car le design du cadre est pas classique et puis le moteur dans le moyeux arrière c’est quand même l’un des plus mauvais choix pour le ressenti et le contrôle…

    Le sentiment aussi que dès que c’est plus ou moins issue du monde geek, le tarif est forcément excessif par rapport aux prestations. Et on ne trouve jamais de comparatif avec des VAE issus des fabricants de vélo “habituels”…

  7. User1497118959909 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 juillet 2020 à 13 h 21 min

    Encore une prouesse du journaliste en herbe Valentin … franchement le garde boue troué … ca fait des années que je suis ce vélo et je n’ai jamais entendu quelqu’un parler de ca … parce qu’il suffit de se documenter et/ou regarder la vidéo de présentation sur youtube pour savoir que c’est la batterie … qu’ils ont la maitrise sur toutes les cellules et peuvent proposer des améliorations sans changer le design.
    Bref encore un exploit dans la désinformation 😂😂😂. Bravo 👏🏻 l’article m’a appris plus de conneries que d’information

  8. Elboudone (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    10 juillet 2020 à 7 h 40 min

    Guidon trop bas pour un vélo électrique…

  9. Lecteur-1585482088 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    10 juillet 2020 à 14 h 36 min

    Vélo bobo à emprunte carbone de de camionnette !

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans