Suivez-nous

Concurrence

Apple clarifie son rapport à la concurrence dans iOS

Sommée par la justice de s’expliquer, la firme détaille comment elle choisit de sélectionner les différentes applications mises en avant sur son système d’exploitation propriétaire.

Il y a

le

Concurrence
© Matt Lee

Aux États-Unis, le marché des logiciels pour smartphone se voit régulièrement régulé par les institutions locales afin d’établir un cadre juridique clair et complet. L’objectif affiché : offrir aux consommateurs le respect de leurs droits tout en négociant avec les Big Four pour arriver à un compromis idéal. Pour ce faire, il est nécessaire d’entamer de sérieuses discussions avec eux.

Apple, qui peut se targuer d’être l’un des premiers vendeurs de mobiles de la planète, a tout intérêt à coopérer pour obtenir davantage de marge de manoeuvre lors du développement d’iOS. La société vient ainsi de répondre aux questions précises d’un Représentant des États-Unis membre du Parti Démocrate.

Safari et Maps

La première chose que l’on remarque à la lecture du rapport qui synthétise l’échange, c’est que la position du navigateur d’Apple au sein de son écosystème est perçue différemment par son éditeur que par David Cicilline, homme politique en charge de l’affaire. Si lui voit d’un mauvais oeil que l’application ne peut pas être délogée de son rang de navigateur par défaut, c’est indispensable pour qu’iOS fonctionne sans accroc selon Cupertino… Alors que les ordinateurs Windows ont été obligés de proposer ce choix à leurs utilisateurs, il y a plusieurs années. C’est un sujet sur lequel Pay semble plus ouvert.

Autre observation notable : si l’entreprise de Tim Cook affirme avoir investi des milliards dans la conception d’Apple Plans… Elle se retrouve incapable de fournir des statistiques quant à son taux d’usage face à son concurrent majeur Google Maps.

La réparation d’iPhone

Aujourd’hui, si vous avez brisé votre écran ou que vous souhaitez solutionner un problème logiciel, vous opterez sûrement pour l’Apple Store. Mais depuis peu, de nombreux commerces sous licence sont officiellement autorisés par le fabricant des iPhone à les réparer sans briser la garantie du constructeur.

En réalité, il semble que ce choix stratégique se cache derrière une raison bien particulière : en effet, Apple perdrait de l’argent lorsque cette opération technique est effectuée en interne. Elle est souvent gratuite, ce qui explique peut-être pourquoi le nouveau système d’affiliation a été mis en place. L’ensemble du rapport est accessible ci-dessous.

Apple clarifie son rapport à la concurrence dans iOS 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *