Suivez-nous

Concurrence

Bientôt de la concurrence pour Apple Pay sur iPhone ?

Une récente loi visant à réguler le marché de la concurrence pourrait voir arriver de nouvelles applications de paiement mobile sur iOS. Son éditeur doit-il s’en inquiéter ?

Il y a

le

Allemagne
© Christian Wiediger

Quand on se connecte à internet sur un ordinateur pour la première fois, le système d’exploitation demande souvent à l’utilisateur de choisir son navigateur par défaut. À l’instar de la neutralité du net, il s’agit d’un principe permettant de garantir davantage de contrôle sur la transmission de nos données personnelles.

Et quand on paye avec son smartphone, la même question peut se poser : doit-on avoir le choix de sélectionner la méthode de transfert d’argent que l’on préfère ? Est-il important de laisse le droit autant à Apple qu’à Facebook Pay, justement lésée par la situation actuelle, de nous offrir leurs services à forces égales ?

La justice a tranché

Pour l’Allemagne, la réponse est désormais très claire. En effet, un comité parlementaire vient d’adopter une nouvelle loi inattendue qui oblige les équipementiers électroniques dont les produits permettent d’effectuer des transactions à s’ouvrir à la concurrence. Le pays légifère régulièrement le cadre dans lequel évoluent les Big Four comme Microsoft.

Concrètement, cela signifie pour Apple que l’entreprise ne peut plus garder pour elle l’exclusivité sur l’utilisation de sa puce NFC pour les opérations de paiement mobile. Et donc, que des solutions comme celles de Google ou Facebook profitent elles aussi du hardware.

Quels changements ?

En réalité, il y a peu de chances que les conséquences soient en défaveur de l’entreprise basée à Cupertino. En effet, quand un constructeur de téléphones installe de base une de ses applications sur ses appareils, elle reste davantage privilégiée par les utilisateurs que ses rivales. Et c’est d’autant plus vrai sur iPhone. On l’a vu récemment, avec l’histoire de Cortana qui a fait un flop sur Android et iOS (les apps ne sont plus disponibles).

Il se pourrait même que ce soit un atout pour Apple, car la firme pourrait en profiter pour imposer une commission sur chaque transaction, afin d’engranger davantage de bénéfices. Un schéma similaire aux traditionnels achats in-app sur l’App Store ou au business model de Stripe, côté software.

Bientôt de la concurrence pour Apple Pay sur iPhone ? 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 novembre 2019 à 12 h 50 min

    Ben c’est pas trop tôt !

  2. bebi27

    18 novembre 2019 à 13 h 48 min

    Je ne trouve pas ça si bien que ça
    Maintenant les vieilles banques réfractaires au changement pourront définitivement dire non à Apple Pay… super!

  3. Mike (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 novembre 2019 à 13 h 57 min

    Les gens qui achètent Apple veulent utiliser Apple en général. Je vois mal en quoi la concurrence joue un rôle ici.
    Mais il est vrai que certaines entreprises peuvent être lésés d’un point de vue juridique.

    Prendre l’exemple de Microsoft, haha. Autant j’aime bien Microsoft, autant ils ne sont pas aussi bon que Google et Apple pour vendre leur truc.

    Mais bref, prendre l’exemple de Facebook. Je me marre. Vais pas encore leur donner mes infos bancaires à ces c*** !

    Bref, Wait&See.

  4. Lecteur-1569928572 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 novembre 2019 à 7 h 33 min

    « Apple c est nul ils vendent pas beaucoup de tél car trop chère »
    « Apple ils vendent trop de tél il faut casser le monopole »

    Je comprend toujours pas comment les psy ne font pas encore fortune …

  5. miamid (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 novembre 2019 à 10 h 25 min

    Apple….Facebook…y’a pas de choix à faire je pense. En tout cas pour ma part.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *