Suivez-nous

Apple

Apple toujours engagé dans la conduite autonome embauche une spécialiste venue du projet concurrent de Google (Waymo)

Il y a

le

apple-car-project-1.jpgOn apprenait récemment qu’Apple a doublé sa flotte de véhicules autonomes de test circulant
sur les routes de Californie, passant d’une vingtaine à plus d’une
cinquantaine, et que plus de 80 conducteurs ont reçu une accréditation leur
permettant de piloter ces voitures autonomes Apple.

Et ce projet de conduite autonome made in Apple continue son chemin avec le
débauchage de Jaime Waydo, un membre important du
projet concurrent de Google (Waymo).

D’après l’enquête du journal The Information, Waydo dirigeait la section
ingénierie des systèmes au sein projet Waymo de Google, et il s’agissait d’un
élément clé du projet de Google.

Et avant Google, cette recrue a eu un parcours impressionnant puisqu’elle a
travaillé pour la NASA et aidé à développer un véhicule qui a déjà roulé sur la
planète Mars.

En parallèle, Apple aurait récemment signé un partenariat
avec la firme automobile Volkswagen
pour transformer des véhicules de la
marque en navettes autonomes pour les employés de la firme de Cupertino sur
leur campus.

Ce débauchage d’un élément clé du projet Waymo de Google est un signe
supplémentaire des efforts et avancées d’Apple dans son projet Titan, dans le
cadre duquel la firme californienne développerait un système de conduite
autonome, appelé Apple Car.

L’idée derrière ce projet Apple Car serait de fournir un système de conduite
autonome pour des véhicules tiers, système développé par Apple, côté logiciel,
mais peut-être aussi côté matériel, sachant que l’objectif serait une
présentation au public à l’horizon 2019-2020.

 

À lire également, les infos sur l’Apple Car :


Source

i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Steack106 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    21 juin 2018 à 19 h 25 min

    Apple (pas plus que Google) ne développera pas de voiture… trop faibles
    marges et pas si facile (Tesla ne gagne toujours pas d’argent, vient de
    licencier 10% de ses effectifs et n’arrive pas à augmenter sa production…)
    c’est la partie logicielle qu’ils veulent mettre au point… et va falloir
    trouver un constructeur pour l’acheter… le constructeur qui fera ça laissera
    échapper toute la valeur ajoutée, car clairement, c’est celui qui aura la
    partie logicielle qui fera du pognon…
    Est-ce que les constructeurs sont prêt à se contenter à fabriquer des jolies
    boîtes à faible marge et laisser les GAFAM se tailler la part du lion ? Pas
    sûr…

  2. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 juin 2018 à 12 h 07 min

    Bien, parce que c’est pas avec IOS11 qu’on va aller bien loin sans encombres
    !

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer