Suivez-nous

Apple

Après vérification indépendante, aucune puce « espion » découverte sur les serveurs d’Apple ou d’Amazon

Il y a

le

serveur-de-donnees.jpgEn octobre, le réputé journal Bloomberg publiait les résultats d’une enquête, affirmant que des puces « espion » chinoises auraient été implantées sur les serveurs de plusieurs entreprises américaines, dont Amazon et Apple.

Apple, ainsi que les autres sociétés tech impliquées dans cette histoire, sont rapidement montées au créneau pour dire que c’était complètement faux. Le fournisseur de ces serveurs, Super Micro, a réalisé un audit par un société indépendante et externe.

En effet, suite à cette histoire très grave pour son image et celle de ses clients, Super Micro, a ordonné un audit de ses serveurs, par la firme Nardello. Celle-ci est spécialisée dans ce genre d’enquête sur du matériel informatique.

Cet audit est maintenant terminé et Super Micro affirme que Nardello n’a trouvé aucune trace d’une quelconque puce espion dans les serveurs utilisés par Apple, Amazon et d’autres sociétés tech.

Il y a quelques semaines, Tim Cook a demandé à Bloomberg de publier une rétractation de leur enquête, qui apparait à l’évidence fausse, surtout en l’absence de preuves tangibles et physiques.

Pour le moment, le journal a ignoré les requêtes des sociétés tech et maintient son histoire, malgré le manque de preuves fortes pour étayer son enquête.

On a certainement pas encore fini d’entendre parler de cette histoire, surtout avec Bloomberg qui fait la sourde oreille.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer