Suivez-nous

Actualités

Bientôt une organisation à l’échelle de l’Europe pour la 5G ?

Angela Merkel imagine que les pays doivent se réunir à plusieurs pour faire des choix numériques d’envergure. Huawei serait l’un des facteurs de cette déclaration.

Il y a

le

Bundeskanzleramt
© Martin Künzel

En Allemagne, les modalités de déploiement du nouveau réseau mobile à très haut débit ne mettent pas tout le monde d’accord. En effet, même dans son propre camp, la chancelière du pays se heurte à de vives oppositions quand elle assure ne pas vouloir exclure Huawei de cette opération d’envergure. Pour rappel, la société asiatique est soupçonnée d’espionnage.

Et quand on sait qu’Apple est déjà pressenti pour devenir le premier vendeur de smartphones 5G d’ici à l’année prochaine, le sort de son concurrent chinois en est d’autant plus critique. Mais alors, qui est responsable du sort de l’entreprise ? Il se pourrait bien que ce soit à tous les membres de l’Union européenne d’en décider.

Une nouvelle stratégie

Le principe de ce que suggère Angela Merkel, rapporté en détail par Les Echos, est simple : créer une entité chargée de certifier le matériel électronique qui entre sur le territoire. Chapeautée par les différents États membres, elle pourrait sceller le sort de Huawei et de son Kirin 990 5G présenté à Berlin… Également pour le marché continental local.

En France, c’est l’ANSSI qui dispose d’un tel rôle de contrôleur. D’autres frontières ont aussi leur propre administration, comme l’Allemagne avec le Bundesamt für Sicherheit in der Informationstechnik. Mais réunir tous leurs efforts aurait davantage de portée et plus de force, à l’échelle européenne.

Selon les médias français, ce serait aussi un moyen de se protéger de toute réaction économique de la part de la Chine si Huawei finissait interdite. En effet, l’Empire du Milieu aurait plus de mal à s’attaquer à une superficie de 4,5 millions de kilomètres carrés.

Bientôt une organisation à l'échelle de l'Europe pour la 5G ? 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 novembre 2019 à 9 h 02 min

    Si l’Europe s’en mêle, on est pas prêt d’avoir la 5G !….peut être en 2025 ….

  2. music2105 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 novembre 2019 à 10 h 54 min

    Sans compter que chaque pays a ses ‘propres’ normes concernant la sécurité !

  3. Totem0007 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 novembre 2019 à 12 h 21 min

    2 commentaires, 2 commentaires NÉGATIFS 😱😭😭

  4. DG33600 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 novembre 2019 à 13 h 01 min

    @Totem0007
    Bah pourquoi ces commentaires négatifs et se plaignant qu’on n’est pas près d’avoir la 5G si l’Europe s’en mêle ?
    Alors qu’on a tant de personnes qui s’insurgent de ne pas avoir déjà une bonne 3G ou 4G ?
    Et surtout pas d’antenne (trop) près de chez eux…
    French paradox ?

  5. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 novembre 2019 à 14 h 21 min

    @Totem0007 ….et un commentaire inutile…pas mieux 😭

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *