Suivez-nous

Actualités

En Californie, la reconnaissance faciale n’a plus sa place sur les caméras de police

L’État de Californie a officiellement annoncé que les caméras corporelles des policiers n’avaient plus le droit d’embarquer des technologies de reconnaissance faciale.

Il y a

le

reconnaissance faciale police
© Unsplash / Fred Moon

Si la reconnaissance faciale soulève les inquiétudes de plusieurs associations, il semblerait que cela soit aussi le cas de certains États américains. En effet, la Californie a annoncé que les policiers n’étaient plus en mesure de porter des caméras équipées de ce dispositif.

C’est chose faite depuis le 8 octobre, date à laquelle les législateurs ont voté le texte AB 1215, autrement baptisé le Body Camera Accountability Act, qui interdit l’usage de la reconnaissance faciale par les caméras corporelles de la police. Il est prévu que le projet de loi en question entre en vigueur dès le 1er janvier 2020 pour une durée minimum de trois ans.

Une loi sur la reconnaissance faciale qui pourrait éviter des erreurs

Pour le démocrate Phil Ting, à l’origine du projet de loi, l’absence de ce texte aurait transformé « les caméras corporelles en un outil de surveillance 24 heures sur 24, ce qui permet aux organismes d’application de la loi de suivre tous nos mouvements ». Suite à quoi il ajoute : « Ne devenons pas un État policier et n’utilisons pas les caméras corporelles comme elles ont été conçues à l’origine – pour assurer la responsabilité et la transparence de la police ».

Si Phil Ting est monté au créneau pour défendre un tel projet, c’est aussi parce qu’il a été identifié à tort par le système de reconnaissance d’Amazon. Baptisé Rekognition, ce dernier avait été exploité par l’ACLU, une importante association américaine qui se bat pour les droits civils, afin de mettre en lumière ses failles. En nul doute que le test a été concluant, car le système d’Amazon a conclu que plusieurs membres du Congrès américain étaient des délinquants… dont Phil Ting.

Pour sa part, l’ACLU a aussi réalisé cette expérience afin de démontrer que le dispositif de reconnaissance faciale disposait d’un biais raciste, ce qui expliquait pourquoi beaucoup d’Afro-américains ont été considérés comme délinquants alors qu’il s’agit d’une majorité au Congrès américain.

En Californie, la reconnaissance faciale n'a plus sa place sur les caméras de police 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
14 Commentaires

14 Commentaires

  1. Samesuffit (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 12 h 01 min

    👍

  2. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 13 h 02 min

    Une belle décision qui a le mérite d’être soulignée étant donné toutes ces bavures et erreurs policières.

    La reconnaissance faciale reste encore un système de sécurité vulnérable et pas tout à fait au point (activée les yeux fermés, avec une photo ou masque 3D, obligation d’être en face pour certains smartphones…). Elle vient de faire ses premiers pas contrairement à la précision de l’empreinte digitale encore utilisée dans plusieurs domaines (fichiers FAED, vérification d’identité, Touch ID, passeport biométrique…).

    Laissons-la mûrir encore un peu !!!

  3. Rayan (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 13 h 12 min

    Par contre quant  avec le Face ID récolte les visages de millions d’utilisateurs dans le monde entier là c pas grave !

  4. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 13 h 17 min

    Tout comme il récolte aussi les empreintes digitales. Je pense que c’est de la responsabilité de l’utilisateur qui fait le choix d’activer ces options…

  5. Tony64cc (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 13 h 26 min

    Vous êtes mal renseignés car autant l’empreinte que le scan visage ne sort pas de l’iPhone. C’est d’ailleurs la seule chose à refaire en changeant de téléphone après installation d’une sauvegarde.

  6. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 14 h 54 min

    @Tony64cc Tu es bien naïf…

  7. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 15 h 00 min

    @Tony64cc Désolé de te décevoir mais tout ce qui est dans l’iPhone ne reste pas dans l’iPhone.

  8. Zitoun (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 15 h 09 min

    Y a des gens naïfs et des gens paranoïaques ^^ on vie dans un monde de fous ^^

  9. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 18 h 49 min

    @Zitoun Et entre les deux, y a qui ?

  10. Alex (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 20 h 50 min

    dans tous les cas le système d’amazone a t’il vraiment tord, homme politique = délinquant cette équation mérite réflexion…

  11. Ortograf' (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 23 h 45 min

    La première étape à l’arrivée sur le sol américain est prise des empreintes et photo du visage… hahahaha

  12. Ortograf' (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 octobre 2019 à 23 h 47 min

    Certains pays ont bien sûr déjà commencé à renseigner leur base de données concernant les ADN… Philip Dick apprécierait le parallèle entre ces évolutions et sa nouvelle « minorité report »…

    D’autres pays travaillent à l’identification d’un éventuel gène qui serait celui qui pré disposerait un individu à devenir un hors-la-loi…

  13. blackjack87 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 octobre 2019 à 4 h 24 min

    @Chloé naïf par rapport à quoi ? Qui va utiliser une empreinte récupérer illégalement ? Tu es sur internet et tu fournis plus d’élément que TouchID …
    Tu crois que les réglages de cookies garantissent la préservation des données ? C’est plus risqué non ?

  14. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 octobre 2019 à 10 h 15 min

    Relis les posts et adresse-toi aux bonnes personnes stp, merci !!

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans