Suivez-nous

Apple

Cellebrite au secours du FBI pour craquer l’iPhone du tueur de San Bernardino

Il y a

 

le

 

apple-contre-fbi.jpgIl y a deux jours, nous évoquions la nouvelle selon laquelle le FBI avait fait
une demande (accepté par le ministère de la Justice) pour repousser le procès
les opposant à Apple dans le cadre du déverrouillage de l’iPhone 5c du
terroriste et tueur de San Bernardino, Syed Farook.

Une tierce partie aurait contacté le FBI pour leur communiquer une
méthode permettant de déverrouiller l’iPhone incriminé sans
l’aide d’Apple. Et selon le journal Yedioth Ahronoth, cette entité mystérieuse
qui a contacté le FBI est la société israélienne
Cellebrite.

Cellebrite propose des outils d’analyse des systèmes
mobiles
permettant notamment d’extraire des données. Ces outils sont
bien connus des services d’investigation et régulièrement utilisés par
ceux-ci.

On apprend également via le site américain MacRumors que le FBI
aurait signé un contrat de 15 000 $ avec Cellebrite
pour déverrouiller
l’iPhone 5c de Syed Farook.

Si le procès est maintenu, car le FBI a échoué dans sa tentative de craquer
l’iPhone 5c incriminé, Apple demandera à connaitre la méthode infructueuse qui
a été employée par Cellebrite, mais s’il est abandonné, Apple ne pourra rien
obtenir du FBI.

Pour rappel, l’agence gouvernementale qu’est le FBI veut forcer la firme de
Cupertino à créer un logiciel permettant de débloquer l’iPhone 5c du tueur,
mais également d’autres iPhone, ce qu’Apple avait refusé, entrainant un procès
l’opposant au gouvernement.


Source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *