Suivez-nous

Mac

Comparatif et différences : iPad Pro (+ Magic Keyboard) vs MacBook Air

Depuis que les claviers pour tablette se sont démocratisés, on peut se demander s’il n’est pas plus intéressant de choisir ce combo plutôt qu’un ordinateur portable classique. L’iPad Pro fait ainsi désormais office de sérieux concurrent du… MacBook Air, conçu par la même entreprise. Mais a-t-il vraiment ce qu’il faut pour lui faire de l’ombre ? Réponse dans ce comparatif, Magic Keyboard à l’appui.

Il y a

 

le

 
Comparatif et différences iPad Pro vs MacBook Air
Comparatif et différences iPad Pro vs MacBook Air © iPhon.fr

Mars 2020 : Apple surprend tout le monde et annonce, en même temps que son iPad Pro, le Magic Keyboard. Il s’agit d’un clavier qui se connecte non pas via Bluetooth mais depuis le Smart Connector -une prise dédiée et propriétaire- à la tablette, et qui n’est pour le moment compatible qu’avec cette gamme. Nous avons eu l’occasion de tester les deux, ce qui nous a vite paru aussi intéressant que notre MacBook Air. Comparons-les donc pour le vérifier.

Design : la perfection signée Apple

Peu importe quel appareil vous avez en face des yeux, il faut le dire : l’iPad Pro et le MacBook Air sont de purs exemple de réussite. Le premier table ainsi sur la recette gagnante de l’iPhone 4 dévoilé dix ans plus tôt, avec des coins arrondis et des bords à angle droit qui lui donnent un air bien plus luxueux que tous les autres iPad quand on les compare. De plus, ses couleurs rappellent son caractère premium tandis que son épaisseur fait de lui le plus fin de tous les appareils mobiles Apple, smartphones y compris. Monté sur un Magic Keyboard, son apparence est d’autant plus audacieuse : on dirait qu’il lévite au-dessus du clavier. Pour en avoir le cœur net, il suffit de jeter un œil à notre vidéo de prise en main :

Magic Keyboard : déballage et prise en main en vidéo

Le MacBook Air, quant à lui, fait à peu près le même gabarit que l’iPad Pro si on y compare sa longueur et sa largeur. Il est toutefois plus lourd et plus épais, sauf si on y clipse le Magic Keyboard, ce qui semble indispensable pour ce comparatif. Dans ce cas, le duo avec l’iPad Pro est alors plus encombrant, rappelant alors l’époque où Steve Jobs vendait le MacBook Air comme l’ordinateur portable le plus fin du monde. Un comble pour une tablette, vous ne trouvez pas ?

Pour terminer, notons aussi que l’iPad Pro et le MacBook Air sont fabriqués avec de l’aluminium et du verre. Ils sont donc relativement fragiles et peu importe celui que vous choisissez à l’issue de notre comparatif, nous ne saurions que trop vous conseiller de vous équiper d’une coque (oui, ça existe aussi pour le MacBook Air).

Deux claviers un peu différents

iPad Pro 4

Magic Keyboard iPad Pro © Apple

Mettons que nous comparons donc l’iPad Pro et son Magic Keyboard au MacBook Air. On se retrouve alors face à deux machines très similaires : elles sont chacune composées d’un écran, d’un clavier et d’un trackpad. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a en réalité quelques différences entre les deux. Tout d’abord, le Magic Keyboard pour iPad Pro n’a pas de touches Fonction, là où le MacBook Air a lui bien a droit à une rangée complète en plus, avec par exemple des raccourcis pour régler la luminosité (écran et clavier) et le volume, accéder à la liste des apps ou encore naviguer dans une vidéo. Son pavé tactile est aussi plus grand que celui du Magic Keyboard, où on y préfèrera l’Apple Pencil.

Bon à savoir aussi : il n’y a pas de pavé numérique ni sur le MacBook Air ni sur le Magic Keyboard de l’iPad Pro. Par ailleurs, une petite touche sans caractère se situe en haut à droite du clavier du MacBook Air. C’est le capteur d’empreintes digitales Touch ID pour déverrouiller l’ordinateur. S’il n’y en a pas sur le Magic Keyboard, c’est pour une raison toute simple : Face ID. Eh oui, la reconnaissance des visages est disponible sur l’iPad Pro : merci le capteur TrueDepth ! D’autant plus qu’ici, contrairement à l’iPhone 11 Pro et à l’iPhone 11 Pro Max, il n’y a pas d’encoche : vous pouvez ainsi utiliser pleinement la surface de l’écran.

MacBook Air 2020 or

MacBook Air 2020 © Apple

Pour ce qui est de la compatibilité, sachez que le Magic Keyboard fonctionne pour l’instant avec les quatre iPad Pro suivants uniquement :

  • iPad Pro 12,9 pouces de quatrième génération
  • iPad Pro 12,9 pouces de troisième génération
  • iPad Pro 11 pouces de deuxième génération
  • iPad Pro 11 pouces de première génération

Des rumeurs présagent déjà que l’iPad Air y aurait droit lui aussi, mais il faudra probablement attendre encore un peu pour le savoir.

L’iPad Pro aussi performant que le MacBook Air, vraiment ?

Pour comparer deux stations de travail, il faut comparer leur puissance. C’est là que tout se joue pour ceux qui hésitent entre le MacBook Air et l’iPad Pro + Magic Keyboard pour le bureau ou les études. Voyons en premier lieu ce que nous propose le MacBook Air. Côté processeur, ce sera du Intel Core i3, i5 ou i7 cadencé à 3,8 GHz maximum. Mais d’ici peu, ce sont des puces brandées Apple Silicon, de la même famille que celles de l’iPad Pro, qui seront intégrées et pourraient alors venir faire la différence. D’autant plus que ce dernier est équipé d’un A12Z Bionic et que le CPU A14, gravé quant à lui avec une meilleure précision (5 nm), est déjà en route chez TSMC. Mais revenons à nos moutons avec un autre élément de comparaison : l’iPad Pro est lui cadencé à 2,5 GHz pour ses quatre cœurs Vortex contre 1,6 GHz pour les quatre Tempest. Le MacBook Air, lui, n’est livré qu’avec deux ou quatre coeurs. À vous de juger : fréquence ou nombre de puces ?

iPad Pro

iPad Pro © Apple

Pour ce qui est de la mémoire vive maintenant, il n’y a pas photo : le MacBook Air bat l’iPad Pro à plates coutures, avec 8 ou 16 Go de RAM contre “seulement” 6 pour l’iPad Pro, ce qui est déjà très bien pour une tablette. À ceci se couple évidemment un GPU : ce sera du Intel Iris Plus Graphics avec le MacBook Air, ou du octocore Apple à nouveau pour l’iPad Pro. Quant au stockage associé, il sera là aussi possible d’en avoir davantage avec le MacBook Air, qui propose des SSD allant de 256 Go à 2 To alors que l’iPad Pro va de 128 Go à 1 To, sans compter la place prise par le système d’exploitation bien sûr.

Terminons avec l’autonomie. Pour l’iPad Pro, Apple annonce officiellement jusqu’à dix heures de surf sur le web, contre onze avec le MacBook Air. La bonne nouvelle, c’est qu’ils se rechargent tous deux via un port USB-C : fini les adaptateurs en pagaille. Pour finir, précisons que la différence se jouera aussi au niveau du temps de chargement, car la batterie du MacBook Air sera plus rapide (49,9 Wh) que celle de l’iPad Pro (28,65 Wh pour le 11 pouces ou 36,71 Wh pour le 12,9 pouces).

MacBook Air 2020

MacBook Air 2020 © Apple

En somme, vous l’aurez deviné : non, l’iPad Pro n’est pas aussi puissant que le MacBook Air. Mais effectivement, l’écart de performance entre les deux est si anecdotique que ce ne sera probablement pas un bon critère pour les départager avec ce comparatif.

Écran : victoire pour l’iPad Pro

La supériorité de l’écran de l’iPad Pro face à celui du MacBook Air tient en un mot : tactile. Car même si les brevets en ce sens se font de plus en plus remarquer, non, Apple n’a toujours pas officialisé de Mac tactile à ce jour. Une différence de taille qui décidera d’office graphistes et autres artistes qui préfèrent le doigté au clavier. D’ailleurs, la dalle de l’iPad Pro est compatible avec l’Apple Pencil, premier et deuxième du nom. Depuis iPadOS 14, son support est particulièrement accru : c’est un réel avantage face au MacBook Air qui demandera d’investir dans une tablette graphique pour avoir accès à des fonctionnalités du même style.

Comparons maintenant les caractéristiques techniques pures. L’iPad Pro et le MacBook Air ont tous deux droit à une résolution 2K, avec une densité de pixels logiquement moindre du côté du MacBook Air puisque son affichage est plus grand. En chiffres, c’est donc exactement 13,3 pouces pour 2 560 x 1 600 px pour le MacBook Air (soit 227 ppi) vs 2048 x 2732 px (12,9 pouces) ou 1668 x 2388 px (11 pouces) pour l’iPad Pro à 265 ppi. Mais là aussi, au quotidien, on n’y verra que du feu. Sauf peut-être les gamers et les puristes : en effet, l’iPad Pro a droit à un taux de rafraîchissement de 120 Hz, qui fera le bonheur des abonnés à Apple Arcade.

Apple iPad Pro 2020 avant et arrière

iPad Pro 2020 © Apple

N’oublions pas non plus que l’on peut aussi comparer l’iPad Pro au MacBook Air grâce au format de leur écran : ce sera 4:3 pour l’iPad Pro vs 16:10 pour le MacBook Air. Pour terminer, notons que le fabricant assure que ses écrans IPS, sur MacBook Air et sur iPad Pro, savent diffuser des millions de couleur et ont droit au True Tone, une fonctionnalité pour moins fatiguer nos yeux en adaptant justement les teintes de l’écran à notre environnement en fonction de la luminosité.

Presque pas de photos avec le MacBook Air

Pour réaliser de bons clichés, c’est évidemment l’iPad Pro qu’il vous faut. Il est doté de trois capteurs à l’arrière, lui permettant de rivaliser avec les meilleurs photophones sans exagérer. On a tout d’abord un objectif ultra grand-angle de dix mégapixels et onze millimètres avec une ouverture f/2.4, couplé à un grand-angle de douze MPx (ouverture f/1.8) et surtout à un… LiDAR. Ce radar, aussi appelé ToF (pour temps de vol ou time of flight en anglais), ressemble à celui qu’on retrouve dans les voitures autonomes, en miniaturisé évidemment. Il est spécialisé dans la mesure des distances, avec des applications qui vont de la règle en réalité augmentée à la réalisation de portraits plus nets en passant bien sûr par les jeux vidéo en AR. Le tout est éclairé par un quadruple flash LED, peut capturer des images en HDR et même des vidéos en 4K à soixante images par seconde, ou 240 fps pour le ralenti en Full HD.

iPad Pro 4

iPad Pro 4 © Unsplash / Przemyslaw Marczynski

À l’avant, en revanche, c’est une simple lentille de sept MPx qui vous attend (ouverture f/2.2) avec donc Face ID mais aussi les photos HDR en 1080p (soixante images par seconde maximum). À côté, le MacBook Air et sa caméra FaceTime HD de 720p font pâle figure. Même pour les visioconférences, ce sera donc l’iPad Pro le meilleur choix.

iPadOS14 vs macOS Big Sur : le duel

Maintenant que nous avons presque terminé avec l’aspect matériel, comparons les deux logiciels de l’iPad Pro et du MacBook Air. Respectivement, commençons donc par iPadOS. Sa dernière édition, iPadOS 14, a été annoncée lors de la Worldwide Developer Conference 2020 lors d’un keynote en ligne. Les nouveautés étaient nombreuses, et parmi les plus marquantes qui ne se retrouvent pas sur le MacBook Air on retient notamment Scribble. Cette fonctionnalité permet non seulement de reconnaître l’écriture manuscrite avec l’Apple Pencil, mais aussi de la rendre accessible depuis n’importe quel champ de texte. C’est-à-dire que vous pouvez remplir un Google Form en écrivant à la main. Fabuleux, non ? D’autant plus que le logiciel est aussi capable de détecter des éléments comme des numéros de téléphone ou des adresses -là aussi même si c’est écrit à la main– et vous propose des boutons d’action en fonction, par exemple pour ouvrir le GPS ou appeler un contact.

iPadOS 14

iPadOS 14 © Apple

Avec iPadOS 14, on a aussi droit aux widgets, des raccourcis d’apps à déplacer partout sur l’écran d’accueil, mais aussi au picture-in-picture. Appelé Image dans l’image par Apple, cet outil permet de continuer à regarder une vidéo en la superposant à une autre application. Pour le reste, nous vous conseillons vivement de regarder du côté d’iOS 14, dont est tiré cette déclinaison.

Avec macOS Big Sur, beaucoup de similitudes : Centre de contrôle, volet de notifications, App Store dédié… Seul bémol, et de taille : depuis la mise à jour vers macOS Catalina (juste avant Big Sur), les logiciels 64-bits ne sont plus supportés. Adieu Audacity et compagnie. Néanmoins, même si Apple bloque de plus en plus cette possibilité, on peut encore télécharger les programmes qu’on veut sur le MacBook Air. À l’inverse, il est impossible avec l’iPad Pro d’installer un fichier qui n’est pas référencé sur l’App Store. Une sérieuse limite, qui découragera de suite de nombreux professionnels, et qui, malgré son suffixe, continue de catégoriser l’iPad Pro comme un produit de divertissement, alors qu’il existe bel et bien des PC tactiles plus ouverts.

macOS Big Sur

macOS Big Sur © Apple

Davantage de prises sur le MacBook Air

Terminons en comparant la partie connectique du MacBook Air à celle de l’iPad Pro. Avec le MacBook Air, ce sera le strict minimum -habituel chez Apple- avec deux ports Thunderbolt 3 (USB‑C) servant à la fois à brancher des périphériques externes et à alimenter l’appareil avec le chargeur ainsi qu’à un port jack 3,5 mm. Rien de plus. Malheureusement, l’iPad Pro ne fait pas beaucoup mieux : une seule fiche universelle (la même que sur le MacBook Air), pas de charge sans fil et le pire : même pas de prise pour casque ou écouteurs. Mais bon, vous me direz, il y a les AirPods Pro pour ça.

Le son, maintenant : on retrouve quatre haut-parleurs sur les tranches de l’iPad Pro, avec cinq microphones de qualité studio pour les appels et l’enregistrement, l’un étant installé au dos. Dans le MacBook Air, Apple précise simplement avoir intégré des haut-parleurs stéréo et trois micros avec faisceaux directionnels.

MacBook Air 2020

Macbook Air 2020 © Apple

Enfin, pour le réseau, sachez que Bluetooth Low Energy et Wi-Fi sont disponibles dans l’iPad Pro et le MacBook Air, tout comme AirDrop et AirPlay. Seule différence : la 4G LTE, disponible uniquement sur l’iPad Pro. Si vous êtes voyageur et que vous achetez un MacBook Air, il faudra donc se débrouiller pour avoir un point d’accès additionnel.

Conclusion et prix : MacBook Air vs iPad Pro

Il est temps de conclure. Comme vous l’avez compris, même avec son Magic Keyboard, on ne peut pas encore vraiment considérer l’iPad Pro comme un ordinateur qui arriverait à la cheville du MacBook Air. Et ce pour plusieurs raisons :

  • il est un peu moins puissant
  • iPadOS est plus limité que macOS
  • il n’a qu’un seul port USB-C
  • un bon clavier comme le Magic Keyboard demande de payer plus de 300 euros supplémentaires

Néanmoins, ce n’est pas pour rien que l’iPad Pro est sans cesse comparé au MacBook Air. En effet, il a certains atouts indéniables que l’on ne retrouve pas sur son cousin :

  • un écran tactile très réactif
  • un bloc photo ultracomplet avec LiDAR et grand-angle
  • un format plus compact (sans clavier)
  • la 4G

Nous arrivons à la fin de notre comparatif iPad Pro (2020) vs MacBook Air. C’est donc le moment de comparer leurs tarifs. Pour l’iPad Pro 11 pouces, ce sera de 899 à 1 619 euros selon le stockage et en fonction de l’intégration d’un modem 4G ou non. Son grand frère, l’iPad Pro 12,9 pouces, est facturé de 1 119 à 1 839 euros selon les mêmes critères.

N’hésitez pas à utiliser notre comparateur des meilleurs prix pour choisir votre iPad Pro de quatrième génération :

Pour finir ce comparatif, les prix du MacBook Air (2020) commencent dès 1 199 euros pour la version la moins chère (i3 + 8 Go + 256 Go) mais peuvent grimper jusqu’à 2 579 euros avec la configuration maximale (i7 + 16 Go + 2 To).

Voici le comparateur des meilleurs prix actualisés en temps réel pour le MacBook Air sorti en 2020 :

iPad Pro (2020)

899
9.5

Note globale

9.5/10

Dernières news

Les bons plans