Suivez-nous

Apple

Certification HomeKit : des détails sur les choix d’Apple vis-à-vis des fabricants

Il y a

le

Le journal Reuters a
réalisé une enquête dans le monde des objets connectés pour s’intéresser à la
façon dont Apple gère les certifications HomeKit. Grâce aux témoignages de source
provenant de compagnies ayant tenté d’obtenir ce fameux label, on en apprend un
peu plus sur les différentes conditions imposées par Apple pour valider un
produit connecté et l’intégrer dans son écosystème :

Première des conditions, et non des moindres, Apple demande l’utilisation de
certains composants. Une puce HomeKit fournie par la firme de
Cupertino doit notamment être intégrée au produit, puce qui peut coûter entre
50 centimes et 2 dollars par pièce pour les commandes de petits volumes, et
bien évidemment moins cher pour les gros volumes.

À part ça, le constructeur tiers doit également utiliser un modèle
précis
de puce WiFi et de puce Bluetooth, dicté encore une fois par
Apple. Ces puces-là coûtent plus cher que des modèles classiques de composants
similaires.

homekit-2.jpg

Mais la société de Cupertino ne s’arrête pas là, puisque le constructeur
doit faire fabriquer son produit dans une usine certifiée Apple. Reuters en a
relevé 800 de ce type, effectivement certifiées conformes pour le cahier des
charges d’Apple, mais seulement une poignée d’entre elles sont spécialisées
dans la fabrication d’objets connectés.

Enfin, une fois le produit conçu, il passe entre les mains des ingénieurs de
la firme de Tim Cook, pour des tests poussés qui peuvent prendre de 3 à
5 mois
, tandis que parallèlement, le fabricant tiers n’a aucune
possibilité de faire savoir publiquement qu’il tente le coup de la
certification HomeKit sur son produit.

C’est très contraignant, mais comme le rapporte l’un des interrogés par
Reuters, cela peut arriver qu’Apple trouve des soucis là où tout semblait
fonctionnement correctement dans un premier temps.

C’est seulement après avoir validé toutes ces étapes que le produit peut
enfin recevoir le macaron "HomeKit Certified" tant désiré.

Cela a évidemment un impact sur le nombre d’objets connectés compatibles
HomeKit, Reuters en a compté une centaine environ, quand chez
Amazon, c’est plus de deux fois plus d’objets qui sont compatibles avec
l’écosystème maison et Alexa.

Mais heureusement, les constructeurs aujourd’hui prennent en compte
l’important potentiel de développement d’HomeKit, d’où l’arrivée de plus en
plus d’objets connectés compatibles HomeKit. Pour un
aperçu d’ailleurs,
voir notre sélection d’accessoires connectés HomeKit
. L’un des avantages
majeurs de l’écosystème d’Apple est évidemment son intégration à l’iPhone, la
pièce centrale du puzzle grâce à l’app Maison.

À lire également :

Source

Vous aimez ? Partagez !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer