Suivez-nous

Apple

L’Europe prête à taxer les ventes des géants du net : Apple, Google, Amazon

Il y a

 

le

 

com-europeenne.jpgSuite à une récente enquête de la Commission
Européenne, il a été décidé le versement par Apple de 13 milliards
d’euros au fisc irlandais
. Il a en fait été jugé que la firme de Cupertino
a bénéficié d’un traitement de faveur de la part de l’état irlandais. Et
l’affaire serait finalement en cours de résolution, car Apple a décidé de
payer.

Et maintenant, l’Europe se tient prête à mettre en place une taxe
allant de 2 à 6 %
pour les géants du net, que sont
Google, Apple, Facebook et Amazon pour tous les revenus générés par ces
sociétés en Europe.

Jusqu’à maintenant, ces grandes entreprises du numérique paient très peu
d’impôts, grâce à un système d’optimisation fiscale en déclarant leurs
bénéfices dans des pays à la fiscalité avantageuse, comme l’Irlande ou le
Luxembourg. Mais l’Europe cherche depuis un moment une solution pour taxer ces
groupes, réunis sous l’appellation GAFA (pour Google, Apple,
Facebook, Amazon).

Selon Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie, cette taxe sera
présentée au nom de l’Europe le 20 mars prochain à l’occasion
du G20 ministériel de Buenos Aires. Il pense qu’elle penchera plutôt vers 2 %
que 6 %, afin d’éviter des négociations qui trainent dans le temps et ainsi
pouvoir rapidement mettre la loi en place.

Certains pays européens sont réticents à l’idée de cette taxe, en
particulier ceux qui hébergent les sièges des GAFA en Europe, comme l’Irlande.
Toutefois, la commissaire à la concurrence Margrethe Vestager avait indiqué
qu’au printemps 2018, l’Europe "établirait de nouvelles normes européennes afin
que les compagnies du numérique soient taxées équitablement", même en l’absence
de réponse des pays de l’OCDE.


Source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Sando

    6 mars 2018 à 8 h 02 min

    Ah mince, MILLE EXCUSES
    C’est moi qui ai mal lu, et vous êtes justement LE site qui en donne
    l’explication…
    Donc au contraire : merci

  2. Sando

    6 mars 2018 à 7 h 59 min

    "gafa" un nouveau sigle à la mode qu’on doit utiliser sans en donner la
    signification aux lecteurs afin d’avoir l’air dans le coup ?

  3. Loulou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 mars 2018 à 20 h 16 min

    On raquera toujours plus c’est évident…

  4. Lecteur-1510338003 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 mars 2018 à 18 h 09 min

    L’Europe bonne que pour taxer,de toute façon il y aura toujours moyen pour
    ces multinationales d’optimiser leurs dépenses en impôt.
    De plus on a beau les taxer même de 50% ça ne changera rien au fait que l’on
    vous dira toujours et quoi qu’il arrive, que les caisses de l’état sont au
    rouges.

  5. Ortograf' (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 mars 2018 à 16 h 50 min

    Exact sinon l’actionnaire garde le livret A de son pays et s’en contente
    haha

  6. User1504850889284 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 mars 2018 à 10 h 33 min

    Ce qui est génial, c’est qu’au final ça risque de retomber sur le
    consommateur…
    Prendre de l’argent à tout prix c’est bien hein, mais oublier de voir tout le
    bénéfice qu’on a pu tirer des gafa, c’est un peu facile…
    Internet et la téléphonie mobile, avant Google et Apple, c’était pas très
    évolué… il ont fait avancer des standards, décuplé l’efficacité et la
    praticité des équipements …
    Tout le monde y a gagné.
    A vouloir prendre un peu plus, les gafa (dirigés par des actionnaires) vont
    certainement augmenter les tarifs de leurs prestations pour compenser les
    pertes.
    Un actionnaire ne comprendra jamais que d’une année sur l’autre quand
    l’entreprise gagne la même chose il encaisse moi (règle valable pour tous les
    actionnaires de tous les pays).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans