Suivez-nous

Apple

Facebook de nouveau pris à partager des infos personnelles avec Microsoft, Amazon, Spotify et Apple, qui répond

Il y a

le

Facebook de nouveau pris à partager des infos personnelles avec Microsoft, Amazon, Spotify et Apple, qui répond 1

Depuis le scandale de l’affaire Cambridge Analytica, différentes autorités et médias s’intéressent aux pratiques de Facebook. En particulier,  l’utilisation des données des utilisateurs est très surveillée. Celles-ci sont devenues une monnaie d’échange entre les grandes sociétés et une importante source de monétisation.

Un nouveau rapport du New York Times met en lumière, les pratiques peu saines de Facebook. Le géant des réseaux sociaux a partagé les infos personnelles des utilisateurs avec de nombreuses sociétés tech, comme Microsoft, Amazon, mais aussi Apple.

D’après un document obtenu par le journal américain, ce dernier résume les différents partenariats d’échanges de données via Facebook. Le réseau social aurait partagé des informations très personnelles avec de nombreuses sociétés, sans l’accord des utilisateurs.

Facebook a notamment « donné » le nom de tous les contacts des utilisateurs à Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Dans un autre exemple, Netflix et Spotify avaient accès aux messages privés des utilisateurs.

On peut également mentionner le cas d’Amazon, qui avait aussi accès aux données des utilisateurs. Le géant de l’e-commerce aurait pu exploiter ces données de différentes façons.

Par exemple, il peut détecter si un utilisateur qui laisse un avis sur un livre, est un ami proche de l’auteur, afin d’accorder moins d’importance à l’avis en question.

On apprend aussi qu’Apple avait accès à certaines données des utilisateurs de Facebook. Toutefois, suite à ce rapport, Apple a communiqué ne jamais avoir été au courant de cet « accès privilégié ».

La firme à la pomme indique enfin que ces données partagées par Facebook sont toujours restées sur les appareils des utilisateurs. Elles n’ont pas été rendues disponibles à des tierces parties.

Apple a exprimé à plusieurs reprises, notamment via un discours de Tim Cook, son désir du respect de la vie privée et de la protection des données personnelles.

Ce nouveau rapport du New York Times ne va pas arranger les affaires de Facebook, notamment aux yeux des utilisateurs, qui quittent progressivement Facebook pour des pâturages plus verts et plus respectueux de leurs données personnelles.

Facebook de nouveau pris à partager des infos personnelles avec Microsoft, Amazon, Spotify et Apple, qui répond 2
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. FckGAFAM

    19 décembre 2018 à 11 h 49 min

    Revendre les données de leurs utilisateurs, c’est le modèle économique de FB (avec la pub), y’a quoi d’étonnant là dedans?

  2. music2105 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 décembre 2018 à 12 h 53 min

    Rien d’étonnant !!!il faut juste savoir ce que fait vraiment Facebook sous le couvert d’un réseau dit social !!!🧐🤫
    FB fait partie de gafa …il faut être utopiste de croire que tout est fait gratuitement…si une app est gratuite dans la durée (une app peut être gratuite temporairement pour x raisons),c’est que les rémunérations sont autres ….il faut y réfléchir 🤔….
    personne ne bosse gratuitement !!!😉

  3. pourinf

    19 décembre 2018 à 13 h 33 min

    je pens que Fck et music n’ont pas bien compris le soucis.
    Evidement que Facebook vend des donnees des utilisateurs ! mais il n est pas pour autant autorisé a vendre toutes les données qu’ils souhaitent en violation avec les divers règlements.
    La on parle de données non vendables…
    Nul ne doute que le paiment vient des pubs et de certaines data, mais comme dans tout systeme il existe des limites légales ou posées par des règles. Les violer n’est nullement autorisé dans ce cadre

  4. User1473434608305 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 décembre 2018 à 21 h 57 min

    Après tout personne n’ose leur infliger une amende digne de ce nom car les états et notamment européens se complaisent de cette situation afin de virer certain contenu ou partage qui les dérangent, fb est bien une machine de guerre à la solde des états avant tout.🤔

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans