Suivez-nous

Actualités

Facebook dévoile Calibra, son service bancaire basé sur la cryptomonnaie Libra

Le réseau social de Mark Zuckerberg a présenté son portefeuille Calibra. Ce dernier veut permettre l’échange via Messenger et WhatsApp de Libra, nouvelle cryptomonnaie sous-tenue par Facebook justement.

Il y a

le

Facebook dévoile Calibra, son service bancaire basé sur la cryptomonnaie Libra 1
© Facebook

La facilitation des paiements et des échanges d’argent entre utilisateurs est devenue ces dernières années une activité centrale des grandes sociétés tech. Apple a facilité sur iOS le paiement sans contact avec Apple Pay, ainsi que l’échange d’argent via Messages. Et récemment, la firme à la pomme présentait sa nouvelle carte bancaire virtuelle Apple Card, détaillée ici.

Samsung a également sa solution de paiement sans contact maison, Samsung Pay. Et puis on a vu parallèlement PayPal continuer à s’imposer en matière d’envoi d’argent entre proches, entre d’autres mastodontes également bien positionnés dans le domaine, comme WeChat, Amazon, Google sans parler des nouvelles banques numériques, N26 par exemple.

Mais tout cet écosystème du paiement dématérialisé pourrait prendre une tout autre tournure avec l’introduction, par Facebook notamment, de la nouvelle cryptomonnaie Libra. D’autant plus, quand on connait la capacité de Mark Zuckeberg et ses équipes à sentir les bons coups pour faire évoluer sa société. Notons en exemple le rachat de WhatsApp, ou encore Instagram à coups de milliards de dollars.

Mais qu’est-ce que Libra ?

Libra est une cryptomonnaie basée la blockchain, soit une technologie sécurisée sous-tendant déjà différentes cryptomonnaies, comme le Bitcoin. Sauf que cette blockchain utilisée pour Libra est « open source », un premier point important garantissant une certaine transparence de son fonctionnement.

L’autre grande force de la monnaie Libra est le fait qu’elle soit soutenue par la Libra Association. Il s’agit d’un regroupement à but non lucratif et indépendant, basé à Genève en Suisse. Cette Libra Association est composée de près de 30 membres à ce jour, grandes sociétés de différents domaines pour la plupart. Il y a notamment Facebook, mais aussi MasterCard, PayPal, Visa, Iliad, Spotify, Uber, eBay et d’autres. Mentionnons également dans le lot des organisations à but non lucratif et des institutions académiques.

Facebook dévoile Calibra, son service bancaire basé sur la cryptomonnaie Libra 2

Membre à part égalitaire avec les autres associés de la Libra Association, Facebook prend pourtant plus d’importance en ce qui concerne Libra avec le projet Calibra. Calibra est une société fille de Facebook nouvellement créée. C’est elle qui développe le service Calibra, qui va servir à la gestion de la monnaie Libra.

Il a été précisé que Facebook et Calibra resteront deux entités régulées de manière à assurer une séparation entre les activités de réseau social et celles de Calibra.

Comment fonctionnera Calibra ?

Calibra est un portefeuille numérique annoncé pour 2020, propulsé par Facebook. Calibra se présentera sous la forme d’une app mobile dédiée. Mais ses technologies devraient également être intégrées, dans une premier temps en tout cas, dans les services Facebook Messenger et WhatsApp.

Facebook dévoile Calibra, son service bancaire basé sur la cryptomonnaie Libra 3

Les utilisateurs pourront alors convertir de la monnaie réelle en Libra, garder ces Libra dans le portefeuille Calibra, ou les envoyer et en recevoir via smartphone et les apps précédemment citées. Avec Calibra, envoyer de l’argent à un proche pourra se faire aussi simplement que de lui envoyer un message. Rien de nouveau jusque là.

Sauf qu’aucun compte bancaire ne sera nécessaire pour créer un portefeuille Calibra. Seule une vérification de l’identité de l’utilisateur sera effectuée pour limiter la fraude. Ce point va être d’une importance capitale pour des millions d’adultes à travers le monde ne pouvant ouvrir de compte bancaire dans leur pays.

Et puis le transfert d’argent via Libra jouira de frais garantis comme bien en deçà des normes actuelles. Et cela profiterait notamment aux membres d’une famille séparées de plusieurs milliers de kilomètres, une situation que connaissent des millions de personnes actuellement suite à des flux migratoires importants ces dernières années dans différentes zones du globe.

Facebook dévoile Calibra, son service bancaire basé sur la cryptomonnaie Libra 4

Quels risques pour Calibra ?

Facebook ne jouit pas d’une bonne image actuellement, en raison de différents scandales ayant eu lieu ces dernières années à propos du non-respect des données des utilisateurs.

Voir le réseau social de Zuckerberg prendre autant d’importance et soutenir un moyen de paiement inédit ayant le potentiel de révolutionner l’échange d’argent à l’échelle mondial ne rassure forcément pas. Sur le papier, tout semble avoir été pensé pour éviter les débordements de Facebook sur Calibra. Mais en l’état actuel, difficile de donner confiance en l’entreprise et en ses projets.

Il faudra attendre l’année prochaine pour voir Calibra arriver sur nos smartphones, ainsi que dans Facebook Messenger et WhatsApp. D’ici là, nul doute que de nombreux spécialistes tenteront d’analyser le projet sous tous ses angles pour en saisir tous les tenants et aboutissants.

Pour en savoir plus sur Libra et Calibra, n’hésitez pas à consulter l’article en anglais de nos confrères de TechCrunch, mis en source.

Seriez-vous prêts à vous créer un portefeuille Calibra dès la disponibilité de l’app sur iPhone ?

Facebook dévoile Calibra, son service bancaire basé sur la cryptomonnaie Libra 5
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Lecteur-1545596255 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 juin 2019 à 18 h 47 min

    Jamais sur Facebook

  2. Chloé75😋 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 juin 2019 à 19 h 01 min

    🤣🤣🤣🤣🚮

  3. User1479836618338 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 juin 2019 à 20 h 16 min

    Dans les genre système complètement foireux et irrespectueux de la vie privée…et y’en a qui vont l’utiliser en plus…

  4. Lecteur-1514359807 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 juin 2019 à 20 h 32 min

    Quand les gueux donnent leurs avis 😂

  5. Bambo

    20 juin 2019 à 7 h 32 min

    Jamais de la vie

  6. Maay (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 juin 2019 à 7 h 33 min

    Heu… ça va pas payer mes clopes, ça.

  7. bebi27

    20 juin 2019 à 8 h 57 min

    Oui c’est bien, papa envoi de l’argent, un ami rembourse une somme (bon tout ça on peux déjà le faire avec des euros mais passons..)
    Mais avec ça, une foi que l’on a l’argent on en fait quoi? à part le re-transférer à une autre personne?
    – J’ai faim je dois faire des ptites courses, comment ça Mr Leclerc, je ne peux pas vous payer avec mon appli facebook?!
    – j’ai plus d’essence, ha c’est bon Dédé m’a remboursé la dernière sortie, comment ça Total, je ne peux pas vous payer avec mon appli facebook?!

  8. Kidman (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 juin 2019 à 11 h 44 min

    J’imagine déjà le fléau des arnaques du type « brouteur » d’Afrique déjà bien présente avec les PCS…

  9. Passatgrise (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 juin 2019 à 11 h 51 min

    Avec les différentes récentes affaires sur les captations des données… ça risque de fonctionner…… 😅

  10. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 juin 2019 à 13 h 50 min

    On s’oriente dans qq décennies vers des milliers d’emplois supprimés dans les banques classiques et un grand foutoir financier 🥺

  11. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 juin 2019 à 13 h 52 min

    2050 sera bien la fin de l’humanité et pas seulement à cause de réchauffement de la planète.

  12. Nico Là

    22 juin 2019 à 0 h 46 min

    Quelqu’un s’est-il déjà renseigné sur le coût énergétique d’une transaction par blockchain ? 500 000 fois plus qu’une opération avec CB… ça ne va pas faire du bien à la planète :/

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans