Suivez-nous

Actualités

Facebook réfléchirait à supprimer les « Like » sur sa plateforme

Facebook envisagerait à son tour de supprimer l’affichage du nombre de « like » des publications postées sur sa plateforme. Mais le réseau social reste méfiant par la mesure.

Il y a

le

Facebook mention Jaime
© Unsplash / NeONBRAND

Publié le 4 janvier sur la plateforme Instagram, une simple photo d’œuf est très vite devenue la publication la plus « likée » de tous les temps, sur l’application Instagram. Une illustration de la superficialité du nombre d’interactions entre les internautes et ces comptes à forte popularité, alors que l’illustre inconnu ayant publié cette image souhaitait détrôner la star de téléréalité Kylie Jenner, détenant auparavant le titre.

Au fil du temps, les mentions « J’aime » seraient-elles devenues le nouveau porte étendard des conséquences négatives des réseaux sociaux sur la santé mentale ? Depuis quelques mois déjà, Instagram propose une version n’affichant plus publiquement ces mentions dans 7 pays dont le Canada, l’Australie, le Brésil et l’Italie. Une expérimentation qui plaît, à laquelle une chercheuse a découvert que Facebook serait également en phase de mettre en place la mesure.

Une version de Facebook sans les mentions « J’aime »

C’est Jane Manchun Wong, une chercheuse bien connue pour avoir été en avance sur la découverte de nouveautés sur les applications mobiles, qui en a informé la toile. En se penchant sur le code informatique de la version Android de l’application, elle a pu se rendre compte qu’Instagram n’était pas le seul réseau social sous l’influence de Mark Zuckerberg, à souhaiter cacher le « score » des publications.

En posant la question à Facebook, nos confrères de Tech Crunch ont pu avoir la confirmation de l’alternative au système classique du réseau social. Par ailleurs, cette suppression des mentions « J’aime » ne pourrait pas être disponible pour les utilisateurs d’ici tôt : contrairement à Instagram, Facebook ne souhaite pas mettre en place d’expérimentation grandeur nature pour le moment.

Facebook sans like

© Jane Manchun Wong

Facebook face au problème du « Like »

Si pour certains le compteur de « Like » est devenu un argument commercial leur permettant de monétiser leur activité sur la toile, pour la majeure partie des utilisateurs des réseaux sociaux, des problèmes peuvent se présenter.

Il est simple à comprendre que les mentions « J’aime » sont parmi les principaux facteurs de conséquences négatives sur la santé mentale. La hiérarchisation ainsi présente sur les plateformes est plus impactant de façon négative, qu’élevant de façon positive. Les utilisateurs se sentent généralement plus limités dans leurs publications, allant jusqu’à ne pas souhaiter « oser » mettre en ligne une photo sur Instagram, un post Facebook.

Supprimer les mentions J’aime, plus utile sur Facebook que sur Instagram ?

Et bien qu’Instagram puisse sembler être le terrain le plus propice à de tels sentiments limitants, il est intéressant de se demander si la suppression des mentions « J’aime » ne serait pas plus utile à Facebook. Ces dernières années, la conduite qu’ont les internautes est différente que celles qu’ils puissent avoir sur Instagram. Concrètement, Facebook est devenue la parfaite plateforme pour partager des événements importants pour nous (mariage, promotion, anniversaire, …). De son côté, Instagram se tourne davantage dans un partage du quotidien moins important (bien que se voulant plus esthétique visuellement).

Par conséquent, les publications Facebook sont encore moins nombreuses, et Instagram, Twitter et Snapchat ont récupéré l’image de plateformes de partage du quotidien, très avantageuse pour un réseau social. Avec la suppression des mentions « J’aime », les utilisateurs pourraient être encouragés à davantage publier, de façon plus libre et décontractée.

Facebook supprimera-t-il les mentions « J’aime » ?

Sans calendrier de déploiement ni potentielle expérimentation annoncée, difficile à dire si Facebook supprimera effectivement les « Likes » sur ses publications. Il faut dire que du point de vue de sa position plus fragile face à des applications comme Snapchat et Instagram, le réseau social pourrait perdre gros si le changement est mal reçu.

A l’heure actuelle, la plupart des utilisateurs déposent une mention J’aime afin de montrer à l’auteur de la publication qu’ils ont vu cette dernière. Selon une étude parue en 2016, 42% des personnes aiment une publication pour signaler qu’ils l’ont vu, et non pas parce qu’ils le trouvent intéressant. 16% « likes » également, sont générés par mimétisme, pour des posts populaires, générant beaucoup de « j’aime ».  Les utilisateurs ne seront plus forcément intéressés à ajouter un J’aime à la publication, malgré le fait qu’elle ne sera plus comptabilisée. Un pari à tenter pour Facebook.

Facebook réfléchirait à supprimer les "Like" sur sa plateforme 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr. Passionné par le monde de la tech, des nouvelles technologies et de l'automobile. Photographe à ses heures perdues, et podcasteur.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. DingEtDong🔔⚜️ (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 septembre 2019 à 11 h 42 min

    Bien que je ne sois pas tenté par Facebook, je peux comprendre que certaines gens aient besoin de s’afficher. Et si d’autres veulent exprimer leur appréciation, pourquoi ne pas avoir offert 3 possibilités:
    J’aime Je n’aime pas Indifférent

  2. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 septembre 2019 à 17 h 14 min

    Ou alors, je n’aime pas, je désinstalle, indifférent.

  3. 🍍 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 septembre 2019 à 21 h 53 min

    En cause Dieudonné, trop de gens le like.
    Certaines lumières ne le supportent pas.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans