Suivez-nous

Hors-sujet

L’héritier de Samsung incarcéré pour corruption

Il y a

le

Un vaste
scandale de corruption secoue actuellement la Corée du Sud. Il
touche aussi bien le monde des finances, dont des grandes entreprises du pays,
que la classe politique, jusqu’à la présidente sud-coréenne Park
Geung-Hye
. Samsung n’est pas épargnée, et ce vendredi matin, c’est
même Lee Jae-yong, le vice-président et héritier du groupe,
qui a été arrêté par la police dans le cadre de l’enquête sur ce trafic
d’influence à l’échelle nationale. Autant dire que cela ne risque pas
d’arranger les affaires du géant asiatique, après une année 2016 bien
difficile :

En effet, l’été dernier a été marqué par les déboires rencontrés par le
smartphone Note 7, qui avait une tendance à prendre feu en pleine utilisation,
ou même en veille. La cause a été trouvée récemment suite à une enquête menée
par Samung : l’utilisation de batterie de taille inadéquate par rapport au
boitier de l’appareil, voir
le détail ici
.

Dans la nouvelle affaire qui secoue le groupe coréen, il est question
d’échanges illégaux entre certains responsables politiques et
quelques grandes entreprises du pays (Samsung, LG et Hyundai, entre autres).
Plus précisément, des arbitrages de réglementation auraient été mis en place en
faveur de ces sociétés, en contrepartie de donations à des fondations créées
par la présidente du pays et dont elle aurait détourné l’argent à des fins
personnelles.

Lee Jae-yong, vice-président de Samsung, fils du président Lee Kun-Hee et
donc héritier direct de la direction du groupe a été visé dans le cadre de
l’enquête, qui a lieu en ce moment sur cette affaire d’ampleur nationale. Il
est accusé d’avoir versé plusieurs dizaines de millions à une proche de la
présidente, en contrepartie de certains privilèges.

Il est actuellement en détention provisoire en attente de la décision de
justice. Cela a bien évidemment un effet direct sur les affaires du
groupe Samsung
, comme le soulignent certains analystes. D’une part,
c’est un nouveau coup pour l’image de la marque, d’autre part, les
investissements du groupe pourraient être retardés dans l’attente de la
résolution de l’affaire, sans oublier une influence sur la bourse et l’action
de la société.

Après une année 2016 déjà difficile, 2017 ne débute pas sous les meilleurs
auspices pour Samsung.

À lire également :


Source

Vous aimez ? Partagez !

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Dailymiam

    18 février 2017 à 1 h 38 min

    Ben comme aux USA, y a de la corruption et c’est sûr qu’Apple est impliqué
    de près ou de loin…

  2. Dailymiam

    18 février 2017 à 1 h 38 min

    Ben comme aux USA, y a de la corruption et c’est sûr qu’Apple est impliqué
    de près ou de loin…

  3. Retrosnarl

    17 février 2017 à 21 h 24 min

    Mais qui va tester les batteries 💥🔥 des prochains Galaxy ?

    Ce n’est vraiment pas très sérieux. Moi qui voulait revendre mon iPhone 7
    Plus pour acheter la future copie merveilleuse de Samsung 😕😁

  4. Maay (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    17 février 2017 à 21 h 00 min

    Une crêpe miel citron, et un verre de génépi , s’il vous plaît

  5. User1480788608741 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    17 février 2017 à 20 h 17 min

    Ce qui me dérange c’est qu’ils veulent toujours plus

  6. LeeXee (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    17 février 2017 à 16 h 04 min

    Sa c’est vraiment dommage l’histoire des batteries leurs a déjà coûter chère
    maintenant ça en plus , j’espère qu’il reviendrons en pleine forme 💪

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer