Suivez-nous

Actualités

Infographie : Les applis iPhone et iPad ne sont pas lucratives pour tout le monde

Il y a

 

le

 

infographie-appli-1.jpg Le succès
de certaines applications fait rêver. Des millions de téléchargements peuvent
faire tourner la tête de certains qui pourraient croire que la clé du succès
est à la portée de tous.

Pourtant, si l’on en croit l’étude qui suit Angry Birds et autres cut the
ropes sont presque des exceptions. Selon App Promo, une société de marketing
d’applications, près de deux tiers des applis publiées sur l’App Store font
perdre de l’argent à leur créateur. Explication :

C’est en conduisant leur enquête annuelle que les gens d’App Promo sont
arrivés à ces conclusions :

  • 59% des applications publiées sur l’App Store font perdre de
    l’argent
    à leur développeur
  • 80% des applications ne ne permettent pas à leurs développeurs d’en
    vivre

À côté de ces chiffres impressionnants, l’étude nous en apporte d’autres
également très intéressants. Attardons-nous un peu au nombre de
téléchargements :

  • 11% seulement des applications ont été téléchargées plus de 500 000
    fois
  • a l’inverse, 63% des applis n’ont pas été téléchargées plus de 50 000
    fois

infographie-appli-1.jpg

Visiblement le succès est au rendez-vous pour ceux qui ont les moyens de
s’offrir une campagne marketing en bonne et due forme. En moyenne, les applis
qui rencontrent le succès sont accompagnées d’un budget marketing d’en moyenne
30 000$. À côté de cela les développeurs consacrent en moyenne 14% à la
commercialisation de leur application.

Voici quelques chiffres qui relativisent les choses. Développeurs, avez-vous
des difficultés à faire connaitre votre application ?


source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Patrick

    7 mai 2012 à 18 h 59 min

    Selon les chiffres communiqués récement par Apple, il y a 600 soumissions
    d’applications par jour. Difficile pour une application de se différencier de
    ces petits camarades dans ces conditions ..


    Commentaire posté avec l’application du blog iPhon.fr: http://bit.ly/appifon

  2. jonmars

    7 mai 2012 à 16 h 56 min

    Je crois surtout qu’il faut avoir une bonne application pour bien la vendre.
    Ce n’est pas une condition suffisante mais nécessaire. Si une société a les
    moyens de promouvoir son application mais que celle-ci n’est pas de bonne
    qualité, l’effet ne se fera que sur du court terme. Après, il faut prendre en
    compte le fait que le marché atteint une certaine saturation et que bon nombre
    d’applications sont gratuites aujourd’hui. Me concernant, je me dois
    d’améliorer mon appli constamment, de lui rajouter des fonctionnalités et sans
    toucher au prix (le plus bas) pour la rendre compétitive. Beaucoup d’applis
    payantes ont leur équivalent en gratuit et souvent de meilleure qualité, de ce
    que je constate. Donc ça n’est pas nécessairement une question de moyens, même
    si je suppose qu’il est plus facile de se cacher derrière cela. Dans mon cas,
    je fais tout pour que la note moyenne de mon app soit entre 4 et 5 étoiles (sur
    plusieurs centaines d’avis j’entends sinon ca n’a aucune valeur). Et c’est le
    cas dans près de 70 pays, mais ce n’est pas pour autant que j’en vends bcp bcp.
    Sans communication et même avec d’excellents avis, une app ne peut bien se
    vendre ou bien trop peu, c’est plus ça qui est frustrant. Je pense toujours à
    Coca qui est archi connu, et pourtant ils investissent des centaines de
    millions chaque année dans leur communication. Donc c’est la loi du marché
    🙂

  3. Roccoyop

    7 mai 2012 à 16 h 57 min

    Ah ben je comprends maintenant pourquoi les gens hésitent à développer pour
    androïd. Ça doit être encore pire en face, vu que le piratage y est encore plus
    facile et que les gens on encore plus de mal à payer que sur iOS

  4. MACO

    7 mai 2012 à 17 h 08 min

    Tout dépend également de la population à laquelle s’adresse une application.
    2 modèles "théoriques" opposés : une application pas chère intéressante pour
    tout le monde ou au contraire une application de niche, qui s’adresse à peu de
    monde, mais très chère.
    Moi, j’ai choisi l’appli de niche pas chère 😀 Donc peu de téléchargements, et
    je suis loin de gagner ma vie avec 😉
    Tout dépend des objectifs : le mien, c’était de rembourser le prix de la
    licence développeur Apple. Le reste, c’est du bonus. Et il est tout petit, le
    bonus … ;D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *