Suivez-nous

Actualités

iOS 11 muscle encore sa protection contre les yeux indiscrets

Il y a

 

le

 

sauvegarde-itunes-icloud.jpgLe mois dernier, un développeur avait
découvert qu’iOS 11 pourrait désactiver discrètement
et rapidement l’identification par empreinte digitale
en passant par
l’écran avec la fonction "Appel d’urgence". Cela peut servir pour par exemple
empêcher la police américaine ou des malfaiteurs de forcer l’utilisateur à
déverrouiller l’appareil avec l’empreinte.

Et voici qu’une nouvelle couche de sécurité va compliquer la tâche des
enquêteurs, des voleurs et des yeux trop curieux, à savoir que la
synchronisation d’un appareil sous iOS 11 avec un ordinateur nécessite
maintenant d’entrer un code
sur l’iPhone ou l’iPad.

Actuellement sous iOS 10 et les anciennes versions, pour connecter un iPhone
ou iPad déverrouillé sur un ordinateur, il suffit juste d’appuyer sur une
fenêtre "Se fier à cet ordinateur" qui apparait sur l’écran d’un appareil sous
iOS pour valider et commencer à télécharger son contenu sur l’ordinateur.

La société russe ElcomSoft spécialiste en recherche des failles de sécurité
du côté des appareils et logiciels Apple a découvert ce nouveau procédé
en deux étapes
pour les appareils équipés d’iOS 11.

La seule façon d’accéder au contenu d’un appareil déverrouillé sous iOS 11
serait donc de consulter manuellement les données sur l’iPhone/iPad ou bien de
se tourner vers les sauvegardes iCloud, à condition qu’Apple consente à envoyer
ces dernières.

Toutefois, la firme de Cupertino est connue pour batailler férocement afin
de protéger les données privées des utilisateurs, comme cela a été le cas l’an
dernier dans l’affaire qui a opposé le FBI à Apple.

Pour rappel, concernant la désactivation du capteur d’empreintes digitales
sous iOS 11, il suffit d’appuyer cinq fois rapidement sur le bouton
Power
, cela affiche un écran avec trois options, la possibilité
d’éteindre l’appareil, de consulter la fiche médicale de l’utilisateur, mais
aussi de passer un appel d’urgence.

Il y a également un bouton Annuler, en appuyant sur ce
dernier, cela désactive discrètement le Touch ID et il devient
nécessaire d’entrer un code d’identification pour le réactiver.

Une fonctionnalité qui peut avoir son utilité en cas d’agression ou même de
contrôle par les autorités dans certains pays (ex : les États-Unis), qui
peuvent forcer à poser le doigt, mais pas composer le code.

Cette nouvelle protection ajoutée à iOS 11 est une bonne nouvelle pour les
utilisateurs, mais beaucoup moins pour les malfaiteurs et les enquêteurs.

Prochain keynote Apple : mardi 12 septembre. Suivez la
conférence en direct avec nous dès 18h50 sur
live.iPhon.fr
, dans notre appli i-nfo.fr
disponible sur iPhone
ou
sur iPad
.

banniere-apple-keynote-12-09-17.jpg

À lire également, les informations récentes concernant
iOS 11
, dont :


Source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Wouego (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    12 septembre 2017 à 12 h 36 min

    C’est une très bonne idée de demander le code pour l’associer à un ordi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *