Suivez-nous

Applications

Gare à la vie privée : l’app FaceApp peut réutiliser vos photos

L’app FaceApp de plus en plus utilisée ces derniers temps affiche des conditions d’utilisation bien peu respectueuses de la vie privée.

Il y a

le

Gare à la vie privée : l'app FaceApp peut réutiliser vos photos 1
© iPhon.fr x FaceApp

L’application FaceApp gagne en popularité depuis quelques semaines maintenant. Il s’agit d’une app capable de transformer un visage en le vieillissant, en le rajeunissant, en lui faisant changer de sexe, ou bien en modifiant de nombreux autres détails, cheveux, yeux, nez, etc. Elle est basée sur des technologies d’intelligence artificielle et fait naitre sur les réseaux sociaux de plus en plus de photographies modifiées via son algorithme.

D’ailleurs, il faut avouer qu’avec une photographie en source bien éclairée et de haute qualité, le résultat en sortie de traitement peut être particulièrement convaincant. C’est là probablement aussi l’une des raisons qui font son succès actuel.

Mais attention, comme l’ont signalé nos confrères de chez Apple Insider, FaceApp affiche des conditions d’utilisation assez particulières, notamment en ce qui concerne les droits que garde l’utilisateur sur les photos transformées.

Gare à la vie privée : l'app FaceApp peut réutiliser vos photos 2

© FaceApp

Une licence d’exploitation du contenu utilisateur

Il faut se rendre à cette adresse pour y lire les détails à ce sujet. Dans la partie 5, nommée « User Content », y est décrit tout ce qui concerne les autorisations qu’obtient FaceApp sur les photos envoyées dans son algorithme de modification. Les termes sont révélateurs et particulièrement étonnants.

Tout d’abord, le premier paragraphe est rassurant. Voici ce qu’on y lit :

« Except for the license you grant below, you retain all rights in and to your User Content, as between you and FaceApp. Further, FaceApp does not claim ownership of any User Content that you post on or through the Services. »

Cela signifie qu’à l’exception de la licence décrite plus loin dans les conditions, l’utilisateur garde tous les droits sur le contenu enregistré auprès de FaceApp, dont les photos envoyées. FaceApp précise ne pas prendre possession de ces informations.

En revanche, la licence en question qui fait exception à cela change tout. Voici le paragraphe suivant précisant la chose :

« You grant FaceApp a perpetual, irrevocable, non-exclusive, royalty-free, worldwide, fully paid, transferable sub-licensable license to use, reproduce, modify, adapt, publish, translate, create derivative works from, distribute, publicly perform and display your User Content and any name, username or likeness provided in connection with your User Content in all media formats and channels now known or later developed, without compensation to you. »

En somme, on apprend que toute information sur l’utilisateur, comme ses photos, mais aussi son nom, son pseudonyme ou son prénom, utilisée avec FaceApp, donne l’autorisation à la société éditrice de l’app de reproduction, modification, publication ou encore de distribution du contenu en question. En outre, les informations de l’utilisateur peuvent être rendues publiques :

« When you post or otherwise share User Content on or through our Services, you understand that your User Content and any associated information (such as your [username], location or profile photo) will be visible to the public. »

Cela signifie, en résumé, que n’importe quelle photographie traitée via FaceApp perd tout son caractère privé.

Si vous êtes utilisateurs de l’application en question, nous vous invitons à prendre ces conditions d’utilisation en compte et à éviter de profiter du service si vous craignez de voir votre visage être utilisé par FaceApp, pour des actions et autres associations de contenus avec lesquelles vous pourriez ne pas être d’accord.

Cela n’enlève cependant en rien à l’efficacité de l’app, qui permet d’obtenir des résultats impressionnants de vieillissement de visage notamment.

Gare à la vie privée : l'app FaceApp peut réutiliser vos photos 3
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. bebi27

    18 juillet 2019 à 8 h 31 min

    Oh… surprenant ça!

    • Maxime

      18 juillet 2019 à 8 h 57 min

      La section précise share et post.

      Si on partage ou poste sur Facebook/Twitter/… par définition ne rend on pas la photo public.

      Je ne suis pas sûr que si on utilise l’app et qu’on ne fait juste qu’enregistrer la photo dans la pellicule, il y est un souci de confidentialité.

  2. Birlou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 juillet 2019 à 9 h 22 min

    Pas surprenant. Les apps du groupe Facebook et Google photos font la même chose.

  3. Birlou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 juillet 2019 à 9 h 24 min

    Le financement de telle ou telle entreprise est toujours issu d’un produit.

    N’oubliez jamais que quand un service ou une app est gratuite, c’est VOUS le produit.

  4. iphonSE

    18 juillet 2019 à 10 h 13 min

    Je ne connais pas le service et ne l’utiliserai pas, mais il peut être bon pour ceux qui le veulent de supprimer les metadonnées des photos avant de les envoyer !

    Pour rappel:
    https://www.iphon.fr/post/partage-photos-sans-metadonnes-raccourci-ios-44817

  5. Lecteur-1540745773 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 juillet 2019 à 22 h 05 min

    Le problème est que ce n’est pas l’application qui applique le filtre en local. Les photos sont envoyées et traitées sur un serveur. Et ils les gardent…

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans