Suivez-nous

Jeux

MàJ – Test de Evo Explores : la “suite manquante” de l’excellent Monument Valley ? et code à gagner

Il y a

 

le

 

Mise à jour : ajout de l’heureux gagnant de la licence, voir en fin
d’article ! — evo-explores-monument-valley-iphone-ipad-3.jpgOn ne présente plus

le magnifique Monument Valley que l’on doit au studio USTWO
. On a déjà eu
l’occcasion de dire tout le
bien que l’on pense de ce jeu
. Mais une fois fini, le joueur qui a gouté à
tous les niveaux et accompagné la princesse dans ses recherches se trouve bien
dépourvu. en effet, le studio n’a jamais évoqué la possibilité de proposer une
suite et c’est bien dommage. Alors il faut se tourner vers des jeux qui ont
repris l’esprit graphique et le principe de jouer sur les illusions d’optique
pour assouvir son envie de poursuivre dans cet univers. C’est ce que l’on a vu
déjà avec "Maestria" ici
ou encore "DreamMachine"

Mais récemment, c’est un jeu encore plus proche de Monument Valley qui a
débarqué sur l’app Store :

En effet, ici, le développeur n’a pas cherché à concevoir un autre type de
gameplay, mais a repris ce qui fait la magie de Monument Valley : des
tableaux graphiques, des illusions d’optiques et l’utilisation d’une 3D
graphiquement très proches. Le résultat pourra déplaire : c’est un
"copycat", cela ne mérite pas de s’y intéresser, copieur,
voleur !

On peut penser cela, c’est tout à fait son droit et ne pas vouloir
encourager la pratique en achetant le jeu. Mais si l’on a vraiment envie de
rejouer à des niveaux assez proche du jeu original, que l’éditeur n’en propose
pas, pourquoi bouder son plaisir ?

evo-explores-monument-valley-iphone-ipad-1.jpg

Nous voilà donc parti pour découvrir un titre qui nous conte ici la quête
d’un petit robot (parfois 2) et nous emmène pour cela dans un monde fait de
structures géométriques mobiles. Celles-ci peuvent pivoter, monter, descendre.
Le but est de trouver le chemin pour rejoindre la sortie. Si l’on retrouve
beaucoup de Monument Valley dans le graphique et le principe, ici les illusions
d’optiques participent à la création de chemin ce qui peut apparaitre déroutant
mais donne en fait du piquant au jeu.

evo-explores-monument-valley-iphone-ipad-2.jpg

Les niveaux sont progressifs et l’on apprend rapidement à jouer avec les
structures, tandis que certains niveaux vont nécessiter de collaborer à deux
robots ou d’utiliser une cassette audio pour ouvrir le passage.

Les niveaux s’enchainent ensuite déclenchant une véritable envie d’en
découvrir plus et d’avancer. Le jeu propose des casse-têtes intéressants, pas
forcément très difficiles jusqu’au niveau 7, mais ils sont relativement
nombreux (une porte d’entrée de la structure principale servant de gestionnaire
de niveaux correspond en fait à plusieurs structures à parcourir). Néanmoins
comme pour Monument Valley, on en voudrait toujours plus !

On pourra, toujours par comparaison obligée avec Monument Valley, regretter
une variété des situations et des environnements qui témoigne d’une moindre
créativité, mais sinon le tout s’avère très joli, bien réalisé et permet de se
détendre dans une ambiance agréable et de retrouver un peu d’un jeu qui a
marqué. Au final, fan de la version "originale", on aime en reprendre une dose.
Ce n’est pas un 2, mais presque, en tout cas c’est ce qui apparait le plus
proche vu jusqu’alors !

Envie d’un code pour télécharger "Evo Explores" gratuitement ? On en a
un à offrir.

Pour tenter de l’avoir, laissez un commentaire sur cet article, uniquement

avec l’appli i-nfo.fr iPhone
,
ou iPad
et l’un d’entre vous sera tiré au sort.

Mise à jour : bravo à "Koloss" qui remporte la licence
du jeu (envoyée par mail)

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *