Suivez-nous

Jeux

Le déploiement du jeu Pokémon GO en pause : les serveurs ne suivent pas

Il y a

 

le

 

pokemon-go-pb-serveurs-2.jpgPokémon Go est disponible pour le moment
aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Mais visiblement victime
d’un énorme succès, les serveurs sont saturés ce qui crée
actuellement des soucis pour jouer confortablement. L’éditeur du jeu, Niantic
avait annoncé dernièrement un
blocage du déploiement dans de nouveaux pays
, ce qui a été confirmé encore
une fois sur Twitter hier. Le studio a décidé de suspendre temporairement
l’ouverture de son jeu dans de nouvelles zones du globe. Amateur français de
Pokémon, il va falloir encore attendre :

La décision a été prise par Niantic de se concentrer d’abord sur les
problèmes techniques rencontrés par les joueurs des 3 pays cités en
introduction dans lesquels le jeu est déjà disponible.

pokemon-go-pb-serveurs-1.jpg

Il est indispensable de renforcer les serveurs puisque des problèmes de
délai dans le jeu auraient été rencontrés par beaucoup de chasseurs de
Pokémons. Une fois que tout sera dans l’ordre, le lancement dans de nouveaux
pays se fera petit à petit, afin que Niantic puisse suivre l’évolution et
soutenir la charge serveur en amont.

pokemon-go-3.jpg

Il est vrai que ce jeu est un vrai succès, avec son
principe assez novateur, qui pousse le joueur à aller chasser les Pokémons dans
la rue, en dehors de sa chambre ou son salon, le jeu lui indiquant les
différents lieux d’intérêt pour trouver tel ou tel Pokémon.

Cela n’est pas sans causer divers problèmes indirectement. Wiggins, un jeune
américain de 19 ans est tombé sur un cadavre humain en pleine chasse au
Pokémons, tandis qu’il arrive que le jeu amène les joueurs dans des endroits
assez spéciaux, églises, cimetière et même commissariats de
polices.

Le jeu n’a décidément pas fini de faire parler de lui.

Source,

source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Birlou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 juillet 2016 à 14 h 25 min

    Ce n’est pas un principe novateur.
    Ingress, déployé depuis plusieurs années sur le monde entier, par le même
    éditeur, repose sur le même principe de jeu (actions diverses sur le terrain
    géographique réel).

    Il faut donc croire que, sans le soutien de Google désormais, les serveurs
    de Niantic ont du mal à gérer INGRESS et Pokémon Go en même temps.

  2. Tanagne

    9 juillet 2016 à 16 h 41 min

    @Birlou
    Ils n’ont plus le soutien de Google mais maintenant, sur ce jeu, ils ont le
    soutien de Nintendo, l’un dans l’autre…

    Le problème, d’après ce que j’en ai compris, c’est surtout qu’ils n’avaient
    pas prévu que des tas de personnes téléchargeraient l’app sans passer par les
    serveurs officiels et/ou sans être dans les zones de lancements (États-Unis,
    Australie et Nouvelle-Zélande). Du coup les serveurs encore en phase de montée
    en charge ne suivent pas la cadence.

    A propos des versions dispos sur le web en dehors des serveurs officiels, et
    donc non signées par Apple, attention car c’est le meilleur moyen de se
    récupérer une app bien vérolée qui vous fera immanquablement un enfant Pikachu
    dans le dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *