Suivez-nous

Actualités

Samsung obtient un jugement favorable pour interdire la vente de l’iPhone 4 chez ATT

Il y a

 

le

 

apsung-1.jpgLa bataille juridique entre Samsung et Apple vient de prendre
un nouveau tournant avec la décision récente de Samsung.

En effet, alors que les deux entreprises s’affrontent devant les tribunaux
du monde entier depuis des mois, c’est aux US que Samsung avait décidé d’
attaquer avec pour objectif de faire interdire l’importation de
certains modèles d’iPhone et d’iPad
.

La décision vient juste de tomber et elle est en faveur de
Samsung :

Comme d’habitude, c’est à cause d’un brevet détenu par Samsung que le
conflit est né. Samsung affirme qu’Apple viole un de ses brevets en
commercialisant l’iPhone et l’iPad . Le tribunal a sonné raison à la firme
coréenne, interdisant l’importation des iPhone 4 vendus chez
AT&T
(uniquement). Ceci a donc un impact car si Apple est une
entreprise américaine, elle importe ses produits de Chine et une telle
interdiction engendre donc une impossibilité de vendre les produits en
question.

Selon Florian Muller, expert en matière de brevets, la décision en faveur de
Samsung est une surprise. Selon, lui comme le brevet en question concerne une
fonction de base du smartphone, son détenteur serait dans l’obligation de céder
une licence à quiconque lui en fait la demande sur des "bases équitables et non
discrimatoires", un classique pour ce type de brevet.

Toujours selon le même expert, Samsung pourrait se réserver le droit
d’étendre sa plainte à tous les modèles d’iPhone ou d’iPad équipés d’une puce
de communication mobile.

Bien évidemment, la firme de Cupertino a décidé de faire appel tandis que
selon la loi US, le président Américain a également le pouvoir de faire annuler
la décision : il dispose d’un délai de 60 jours pour cela. On notera que
son gouvernement a justement publié la veille une recommandation au Congrès
demandant de limiter le pouvoir d’interdiction d’importation par l’ITC
Américaine pour ce type de cas.

Une nouvelle affaire juridique à suivre dans la série d’affrontement qui oppose Apple à Samsung.


Via

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
37 Commentaires

37 Commentaires

  1. TheFloyd

    5 juin 2013 à 18 h 13 min

    C’est pas la première fois que les Etats-Unis prouvent leur débilité en
    matière de brevet …..
    Maintenant, Apple peut faire appel, et a même une chance de voir cette décision
    annulée par Obama.

    Je ne comprends toujours pas pourquoi le système de brevet américain n’est
    pas revu ? Au delà du FRAND, je trouve qu’il est idiot d’avoir la possibilité
    de breveté une idée ou un logiciel. Le système Européen est bien plus
    intelligent en soit.

  2. Max4748 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 juin 2013 à 16 h 33 min

    Je comprend pas toujours… C’est des duels qui durent 3 plombes d’ici la
    les modèles en question son périmer… Sa changera rien a Apple…

  3. greatblue

    5 juin 2013 à 16 h 14 min

    Un but partout.

    Balle au centre !!

  4. Boups

    5 juin 2013 à 17 h 18 min

    C’est une question de marketing et d’image globale. Perdre un procès pour
    violation de brevet c’est dégradant.
    Même si le modèle est obsolète, c’est lui enlever du prestige… Il n’est pas
    bon de perdre ce genre de procès.
    Même sagem se battrait aujourd’hui si on en voulait a son sanaga 😀

  5. Major (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    6 juin 2013 à 0 h 12 min

    Cupertino doit faire apple de cette décision du tribunal !
    xD (jeu de mot)
    Ça résume ce que j’en pense…

  6. Dercatz (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    6 juin 2013 à 8 h 59 min

    Ce qui est reproché à Apple, c’est juste de pas avoir chercher à avoir de
    licence FRAND, pas d’utiliser la technologie

  7. Yoshi

    5 juin 2013 à 18 h 37 min

    Apparemment, TheFloyd, le brevet est pour quelque chose de pertinent, il n’y
    a rien qui dit que c’est une idée ou un logiciel.

    Par contre le système américaine est scandaleusement protecteur des
    entreprises américaines, je suis d’accord avec toi sur ce point. Si en France
    le Président protège une entreprise française il se ferait détruire dans
    l’opinion alors qu’aux USA c’est normal…

    Par contre la décision est surprenante car apparemment c’est un brevet FRAND
    car généralisé dans les mobiles et en plus ce n’est pas logique de sanctionné
    un seul modèle et sur un seul opérateur.
    On verra ce que ça dit en appel…

  8. RAF

    5 juin 2013 à 21 h 31 min

    On s’en moque un peu non!!!???

  9. TheFloyd

    5 juin 2013 à 21 h 29 min

    Je ne parle pas de ce brevet en particulier Yoshi, mais d’une
    généralité.

    Disons qu’en gros, tu peux breveté quelque chose en Europe à partir du
    moment où un prototype existe (ou s’il est en cours de construction) et que sa
    faisabilité matérielle est concevable industriellement. Le logiciel n’est pas
    brevetable sauf s’il fait partie intégrante d’un appareil (il est considéré
    qu’un logiciel n’est "qu’une ligne de code", et que de fait, le code n’est pas
    breveté ni brevetable, sauf cas exceptionnel).

    Aux Etats Unis, tu peux faire un croquis d’une idée et la déposer
    (j’exagère, mais l’idée est là). C’est selon moi tout le contraire de
    l’innovation.

    Les brevets 3G (les protocoles de communications) sont FRAND. Ce que l’on ne
    sait pas c’est pourquoi n’y a t’il pas eu accord entre Samsung et Apple ? Abus
    du Coréen en terme de royalties ou refus d’Apple sur des conditions juste et
    équitable avec les autres marques ?
    Après pourquoi que AT&T, aucune idée. Verizon ne fait plus que de la 4G je
    crois, mais quid des autres. Protocoles différents ? Motorola possèdent aussi
    des brevets 3G, de même que HTC. Difficile de s’y retrouver sur ce sujet.

  10. Ovn-i (posté avec l'application iFon.fr)

    6 juin 2013 à 0 h 52 min

    Ha encore les gamins de la cours de recré!!
    La maitresse a tranché: Cette fois, c’était Appaul qui avait piqué le carambar
    de Sam.

    Mais au fait, qu’est-ce que je m’en tape!!!

  11. Yoshi

    6 juin 2013 à 1 h 54 min

    TheFloyd, à mon avis il n’y a pas de problème avec l’innovation aux
    USA…

    Pour moi (c’est mon avis qui n’engage que moi) Samsung copie Apple (ou à
    copier Apple dans le passé), c’est clair et net sur ce point, et pour se donner
    un bonne image Samsung fait des procès à Apple sur des brevets FRAND qu’ils
    devraient normalement libérer contre une rémunération équitable.
    Pour les faire reconnaître comme FRAND ça prend du temps et en attendent la
    presse titre de procès gagner par Samsung…

    Sinon ce qu’ils appellent "4G" aux USA c’est la 3G+ c’est nous, donc ça n’a
    rien à voir.
    Ils parlent uniquement de LTE quand ils veulent parler de notre 4G
    (techniquement c’est de 3.9G donc on a tous faux à parler de 4G)
    Donc Verizon c’est du 3G+ qu’ils vont.

  12. Calvin (posté avec l'application iFon.fr)

    6 juin 2013 à 7 h 37 min

    Sa va trop loin ils se trouveront toujours quelque chose l’un l’autre !!!!
    C’est débile de continuer !!

  13. TheFloyd

    6 juin 2013 à 6 h 36 min

    Samsung a abusé dans le passé mais je n’aime pas les réduire à de simple
    copieurs (l’historique de l’entreprise est assez parlant). Maintenant, les
    plaintes sur les brevets 3G sont sans aucun doute la vengeance de Samsung. Qui
    a raison, qui a tord, perso, on a pas énormément d’info sur le sujet et je
    commence à être blasé des gamineries de ce duopole qui bouffe tout le marché du
    smartphone.

    Breveté une idée n’est pas une bonne chose. Si par exemple Apple dépose un
    brevet sur un smartphone à écran pliable (je dis n’importe quoi) sans aucun
    proto, ils ne prouvent aucunement la faisabilité, et empêche d’autres sociétés
    moins riche de travaillé là-dessus. En résumé, une grosse boite abuse en
    général du dépôt de brevet pour bloquer ses idées qui sont en général trop
    vague. On passera évidemment le dépôt de l’existant à cause des délais de
    validation (multitouch), ou des design (physique et logiciel).

    Pour les 3G, 4G, LTE …. Je ne sais pas qui fait quoi

  14. Yoshi

    6 juin 2013 à 9 h 24 min

    TheFloyd tu dis:

    "Maintenant, les plaintes sur les brevets 3G sont sans aucun doute la
    vengeance de Samsung."

    Je suis d’accord avec toi là dessus.
    Puis tu rajoutes:

    "Qui a raison, qui a tord, perso, on a pas énormément d’info sur le
    sujet"

    On a quand même une info importante c’est que les brevets en incriminés
    concernent la 3G.
    Là dessus j’ai une question simple: La 3G n’est pas une technologie généraliste
    a tous les constructeurs ?
    Si la réponse est oui c’est forcément un brevet FRAND, tu es d’accord ?
    Le reste comme tu le dis c’est de la gaminerie.

    Sinon pour te répondre sur les idées, si je reprends ton exemple si Apple
    créer un écran pliable.
    Ils ne vont pas breveté le fait que l’écran se plie, ça ce serait débile, mais
    il est normal qu’ils protègent leurs recherches en la matière et qu’ils
    brevettent la technique qui leur a permis de faire un écran pliable.
    Les autres peuvent ainsi faire des écrans pliables mais pas reprendre tel quel
    la recherche d’Apple sans se cassé la tête.
    Là on n’est pas sur l’idée de breveté une idée mais protéger la recherche.

    Ce que tu dis de breveté une idée où un logiciel c’est quand le concurrent
    fait un modèle qui esthétiquement ressemble beaucoup.
    Là aussi ce n’est pas défendable car ils recherchent a utiliser l’image d’Apple
    a leur compte.
    Samsung ne fait plus ça aujourd’hui mais l’a eu fait, il y a eu un dossier
    poser par Apple qui le met en évidence et n’est pas contestable.

  15. TheFloyd

    6 juin 2013 à 14 h 21 min

    Oui, les brevets 3G sont FRAND, c’est une certitude. La question que je me
    pose, c’est :
    Est-ce que Samsung et Apple ont eu une discussion sur l’utilisation de ces
    brevets ? Je dirai oui. Maintenant que s’est il passé ? Deux possibilités
    :
    – Samsung a proposé des royalties exorbitant, ne respectant pas les termes du
    FRAND. La condamnation est donc étrange
    – Samsung a bien proposé des royalties respectant les conditions FRAND mais
    Apple a refusé de payer. Dans ce cas, la condamnation est logique.
    C’est surtout là-dessus que j’aimerai avoir des infos, mais on en a pas.

    Pour mon exemple d’écran pliable (qui, je te le concède est débile), je
    voulais surtout souligner un brevet concernant l’écran en soit. Un exemple tout
    bête de brevet qu’Apple a réellement déposé :

    https://www.iphon.fr/post/brevet-com

    Apple n’a présenté aucun prototype. De même, le brevet en lui même est très
    vague ! Ce genre de brevet ne pourrait pas être déposé en Europe.
    Et soyons honnête, la faisabilité est discutable sur certains point. Du coup,
    si des petites sociétés spécialisées dans les écrans (qui n’est pas le domaine
    d’Apple) travaillaient sur des projets similaires, ils se retrouvent coincés et
    ne peuvent plus rien faire tant le brevet est vague.

    Je ne pointe pas Apple du doigt en donnant ces exemples (Apple utilise un
    système existant et est dans son droit). C’est le système américain, qui est
    d’ailleurs montré du doigt par beaucoup de monde.

    De même, et ça je pense que je n’en démordrai jamais, breveté un design est
    stupide, surtout dans le monde du smartphone. Maintenant, il y a une identité
    propre a respecter. Apple a la sienne, de même que HTC, Sony, Nokia ou même
    Motorola. Samsung commence tout juste à trouver la sienne. Maintenant, il ne
    faut pas oublier que le smartphone aux coins arrondis et bouton en bas n’a pas
    été inventé par Apple (c’est ce ridicule que je reproche souvent à la
    marque).

    Pour le procès, la justice a tranché. J’ai mon avis sur certains points (le
    juré principal qui est en conflit d’intérêt et le brevet du multitouch).
    Maintenant, comme je l’ai toujours dit, Samsung méritait une claque. Ils l’ont
    eu, même si le jugement n’est pas terminé suite à la remise ne cause de
    certains points par la juge. Pour le reste, je trouve exagéré le fait de
    réduire Samsung à un copieur. Sur beaucoup de point, ils n’ont pas eu besoin
    des autres pour créer. Par contre, niveau design, ils ne feront jamais parti
    des meilleurs.

  16. Yoshi

    6 juin 2013 à 9 h 27 min

    Dercatz, il y a déjà plein de nouvelle sur la bataille entre les deux pour
    cette licence FRAND, Apple a chercher a avoir la licence mais Sansung leur
    demande un prix dissuasif pour bloqué les négociations.
    Apple conteste car FRAND veut dire que le prix doit être équitable et sans
    discrimination.

  17. Yoshi

    6 juin 2013 à 18 h 15 min

    Pour ton exemple sur le brevets des accessoires intégré a l’écran.
    L’article ne donne pas les détails car ils ne les ont pas tout
    simplement.
    Mais c’est un brevet qui est difficile a réalisé (tu mets en doute même la
    faisabilité) et dont le développement peu prendre des années.
    Pour moi le brevet qui est déposé est beaucoup plus technique et précis qu’une
    simple idée générale.
    Ils n’ont pas de prototype, est alors ?
    Au motif que ce n’est pas encore au point ils doivent attendre pour le breveté
    d’après toi ?
    Comme ça un mec de chez Apple qui a travailler dessus et qui décide après X
    temps de changer de boite (c’est son droit absolu) va chez un concurrent et
    importe les projets sur le quel travaille Apple ?

    D’après toi le mec qui a écrit le scénario de Retour vers le futur peut
    breveté la machine a voyager dans le temps et la voiture volante ?
    C’est un peu plus complexe que ça quand même…

    Les autres entreprises peuvent développer des écrans avec accessoires
    internes, pareil que le brevet d’Apple, sans violer le brevet d’Apple du moment
    qu’ils font leur propre technologie sans se basé sur celle d’Apple, tout
    simplement.

  18. Yoshi

    6 juin 2013 à 18 h 01 min

    TheFloyd pour les brevets 3G oui il y a eu des discussions, la preuve cet
    article date de 2011 et l’avocat d’Apple se plaint que Samsung est trop
    groument et qu’ils ont abusés de leurs positions sur la définition des standard
    UMTS pour y avoir dissimulés leurs brevets:


    http://www.macgeneration.com/news/v

    Partant de là les accusations de Apple et la pertinence de la demande de
    Samsung doivent être vérifier.
    Samsung n’attend pas et attaque Apple sur les produits qui utilisent ses
    licences tout en sachant que Apple ne va pas arrêter de commercialisé des
    iPhone durant 10 ans le temps que le problème soit régler….
    D’où des décisions de justice incompréhensible au premier abord.

  19. Yoshi

    6 juin 2013 à 18 h 26 min

    …au regard des produits actuels ils ne méritent pas une image de
    voleur…

    Le "pas" n’est pas passé et ça change le sens de la phrase dont je corrige
    là 😉

  20. TheFloyd

    6 juin 2013 à 19 h 34 min

    Apple a d’abord nié utilisé le brevet Samsung, puis a déclaré ne jamais
    avoir refusé les négociations sur des termes FRAND. C’est franchement flou et
    je renvoi personnellement les deux sociétés dos à dos.

    http://www.zdnet.com/apple-our-3g-i

    C’est la parole de l’un contre l’autre. L’ITC a tranché, peut être sur des
    bases qui nous échappent.

    Pour les brevets, le fait de "bloquer" des innovations par des brevets alors
    qu’aucune preuve de mise en oeuvre possible est présentée est selon moi une
    très mauvaise idée.
    Les Etats Unis sont en train de revoir leur système de brevet, et ce n’est pas
    pour rien.
    Quand je parle de vague, évidemment, ce vague reste dans la technique. Tu ne
    peux pas non plus déposer quelque chose qui ne veut rien dire. Les Patent Troll
    jouent énormément sur ce vague qui existe dans les brevets qu’ils récupèrent,
    achètent ou même déposent alors qu’ils ne fabriquent rien !!

    Un exemple de brevet Apple :
    http://www.zdnet.fr/actualites/brev

    Et un autre de patent troll :

    http://www.pcinpact.com/news/76066-

    Donc oui, le vague des brevets Américains est dangereux pour
    l’innovation.

    Est-ce que Samsung aurait eu le même succès sans ses quelques abus avec le
    Galaxy S. Franchement, aucune idée. Et sincèrement, j’aurai préféré voir le
    succès de HTC continuer à la place de Samsung.
    Maintenant, si on revient sur ce procès, les brevets multitouch et effet rebond
    ont été invalidés depuis (ce qui prouve encore une fois que le système
    américain a un sérieux problème !).

  21. Yoshi

    6 juin 2013 à 18 h 24 min

    Pour Samsung et leur image de voleur…
    Oui au regard des produits actuels ils ne méritent une image de voleur je te
    l’accorde.
    Le problème c’est que avant ce n’était pas le cas et la notoriété actuelle de
    Samsung est acquise sur une base illicite.
    Samsung aurait-il eu son succès actuel s’ils auraient étés réglo au départ
    ?
    Ce n’est pas sur du tout.
    Par contre ce qui est sur c’est que aujourd’hui ils prennent des parts de
    marcher a Apple.

    Donc pour résumer, Apple c’est fait voler au début (ça je pense qu’on est
    accord tout les deux) mais maintenant l’ex-voleur, qui c’est refait une image
    honnête sans être puni pour son passé, grignote Apple…
    Au niveau de la morale il y a un truc qui va pas.

  22. Yoshi

    7 juin 2013 à 0 h 01 min

    Bien sur tu prends maintenant exemple sur des patents trolls.
    Je te rappelle qu’il y a quelques mois lors de ces affaires tu refusais de
    reconnaitre que ce sont des patents trolls et tu les as utiliser pour attaquer
    le système de brevet….

    Mon avis sur les patents trolls, oui ce n’est pas normal qu’il y ai des
    sociétés qui passent leurs temps a chercher a racheter pleins de brevets pour
    déposer des plaintes.
    Ça ne veut pas dire que les brevets sont litigieux mais que des entreprises
    font du commerce de brevets a de mauvais usages.

    Et des brevets litigieux il y en a, je n’en doute pas, mais c’est loin
    d’être majoritaire même outre atlantique comme tu voudrais le dire.

    Pour Apple et Samsung sur la 3G, rien dans ton article dit que Apple nie
    avoir utiliser les brevets de Samsung, ils le reconnaissent mais nient être en
    illégalité c’est différent.
    En fait ton article est complémentaire de celui que j’ai cité mais il n’y a
    rien de nouveau.

    Le système de brevet de base protège les inventions et l’innovation.
    Certes le système n’est pas parfait mais le constat que tu en fais est abusif
    et exagérer.
    Toi tu voudrais que tous le monde puisse se copier et tu penses surement que ça
    fera avancer l’innovation mais tu es dans l’erreur.

  23. TheFloyd

    7 juin 2013 à 10 h 04 min

    Je t’invites à lire cet article qui date un peu et qui résume plutôt bien ce
    que je pense :
    http://pro.01net.com/editorial/2333

    Je ne comprend pas ta première phrase ? Tu me dis que j’avais déjà attaqué
    le système de brevet en utilisant les patent trolls …… ce que je fais
    également en ce moment. Où est le problème ?

    Les brevets détenus par les patent troll sont en général vague, d’où la
    facilité de porter plainte contre n’importe quelle entreprise. Mais si je suis
    ton raisonnement, le patent troll est donc dans son droit de porter plainte car
    il possède des brevets ? Donc, un société qui perd face à un patent troll est
    dans son tord ?

    Je ne dis pas que les brevets litigieux sont majoritaires aux Etats Unis. Je
    constate juste que leur système n’est pas assez fiable et va à l’encontre de la
    véritable innovation. De plus, il n’est pas logique d’obtenir des brevets quand
    on ne fabrique rien (patent troll) ou quand il ne s’agit pas de son domaine. De
    même que la non présentation d’un prototype me parait abusif tant certains
    brevets ne prouvent aucunement leur faisabilité et reste donc vague dans leur
    mise en oeuvre.

    Dans l’article que je t’ai donné, Apple dans un premier temps nie utilisé un
    brevet appartenant à Samsung "the way it has implemented the standard means
    that it is not infringing on the patent". Puis, cela devient "Apple has not
    refused to negotiate with Samsung".
    Perso, je trouve ça un peu "bordélique" comme histoire. "Je viole pas le brevet
    mais je veux bien négocier" pendant que l’autre crie "Ils violent mon brevet et
    ne veulent pas payer". Bref, deux gosses dans une cours de récré jouant à c’est
    pas moi c’est l’autre. Et ça se partage quasi 100% du marché ….. ça craint
    !

    Ai-je une seule fois dit que je veux voir tout le monde se copier ? Tu
    interprète car je ne suis pas d’accord avec toi.
    Un brevet vague sans preuve de faisabilité ne devrait pas pouvoir être déposé.
    De même que breveter un existant n’a aucun sens, surtout quand après on
    l’utilise contre les autres alors qu’on en est pas l’inventeur. Et je maintiens
    également ma position sur les brevets touchant le design. Heureusement pour
    nous que l’inventeur de la télé n’a pas breveté la forme de cette dernière car
    au final, elle se ressemble toute et personne ne crie au scandale.
    Donc oui au vrai brevet, démontré par prototype et déposé par des constructeurs
    concerné par le domaine. Non au brevet vague sans démonstration ou dont la
    technologie a déjà été démontrée. Un des deux pousse l’innovation, l’autre la
    freine.

    Deux questions :
    Que penses tu du brevet de déverrouillage d’écran d’Apple ?
    Que dirais tu si Google portait plainte contre Apple pour le centre de
    notification ?

  24. Yoshi

    7 juin 2013 à 13 h 05 min

    L’article que tu cites est mauvais et je vais te dire pourquoi.
    D’après l’article il faudrait attendre que le produit sorte pour le
    breveté…
    Tu te rappelle la sortie de l’iPhone 5, une entreprise chinoise a essayer de
    breveté le design de l’iPhone 5 avant qu’il sorte pour attaquer Apple:

    http://www.gizmodo.fr/2012/09/05/co

    Si Apple n’avait pas breveté son travail avant ils se seraient fait avoir
    !
    Donc la position dite dans l’article que tu cite n’est pas tenable.

    Pour les Patents Trolls tu les sorts maintenant car ça t’arrange mais sur le
    moment quand Apple avait perdu face un Patent Troll tu les traiter de voleur en
    oubliant que c’était un Patent Troll, ça s’appelle une mémoire sélective…

    Et pour ton info les Patents Trolls ne déposent jamais aucun brevet, ils les
    rachètent toujours.
    Avec des brevets trop génériques sur de simples idées ils ne pourraient pas
    gagner face a des grosses entreprises comme Apple ou Microsoft qui ont des
    services juridiques très performants.
    Il leur faut des brevets très techniques et précis pour pouvoir gagner.
    Du coup ils les rachètent a de petites entreprises qui ont développer ces
    brevets mais n’ont pas les moyens de les rentabilisés.
    Ils cassent les contrats passés pour ces brevets et après attaquent les grosses
    entreprises.

    Eux, les Patents Trolls, ils se défendent de sauvegarder l’innovation car
    ils disent qu’ils permettent a ces petites entreprises qui créer des brevets de
    vendre très cher alors que sinon ils seraient obligés de les bradés aux grosses
    entreprises.
    Et c’est sur que de ce point de vu on ne tient pas compte des petits inventeurs
    qui se font racheté leurs brevets des clopinettes même si je n’approuve pas les
    méthodes des Patents Trolls.

    Sinon pour ton article, la phrase que tu cites est incomplète et commence
    comme ça:

    "While Apple has admitted it uses a 3G standard that Samsung has a patent
    for, the Cupertino, California-based tech giant has argued that the way it has
    implemented the standard means that it is not infringing on the patent."

    Traduction:

    "Alors que Apple a admis qu’il utilise le standard 3G que Samsung a breveté,
    Cupertino, où est basé le géant californien de la technologique, a argumenté
    que la façon dont il a mis en place la standard n’était pas un infraction au
    brevet."

    Donc ce n’est pas du tout le sens que tu as compris.

    "Ai-je une seule fois dit que je veux voir tout le monde se copier ?"

    L’article que tu cite que je dis mauvais, son idée reviens au même pour moi.
    Car ils voudraient assouplir la protection des brevets au nom de l’innovation
    mais ça aura un effet détourner.

    Et si l’inventeur de la télé aurai breveté le design en 1926 ça n’a aucune
    importance car il y a longtemps que le brevet est périmé, ils ont une durée de
    20 ans.

    Pour tes deux questions:

    -l’écran de déverrouillage,
    Sur le principe ça ne me gène pas qu’une autre entreprise déverrouille l’écran
    de la même manière, le sens où il faut passé le doigt c’est bidon de breveté
    ça.
    Par contre je comprend que Apple protège son design et son identité.
    J’ai vu des appareils dont les menus sont identiques Apple dans les moindres
    détails, c’est abusé.
    Face a ça je comprends que Apple breveté tout et n’importe quoi, mais c’est la
    faute aux copieurs si Apple réagi comme ça.

    -Le centre de notification,
    Au vu des critiques j’ai cru comprendre qu’il n’arrive pas a la cheville de
    celui d’Android, donc pourquoi se plaindre ?
    Apple a t-il repris les menus Android dans les moindres détails, avec les
    couleurs les positions et le look des boutons ?
    Et je ne vois pas pourquoi Apple voudrait copier l’image d’Android
    franchement.
    Donc ce n’est pas du tout comparable.

  25. TheFloyd

    7 juin 2013 à 14 h 35 min

    Tu interprètes encore Yoshi. L’article que je te présente (qui reste un avis
    argumenté et non une vérité absolue) ne dit jamais qu’il faut impérativement
    avoir sorti un produit pour le breveté, mais qu’il serait judicieux qu’au moins
    un prototype soit construit et que le brevet présente comment mettre en œuvre
    le procédé (contrairement à certains brevets que je t’ai déjà donné qui ne sont
    qu’une présentation d’idée).
    Tu me donnes l’exemple de la copie chinoise. La copie chinoise ne copie que le
    design si je ne m’abuse ? Le brevet pour un design (que je sois ou non
    d’accord sur le principe) peut parfaitement se faire seulement en dessin. Quand
    je te parle de prototype, je parle de véritable innovation matérielle et
    logicielle, pas de design.
    Il est évident qu’un brevet se dépose avant la sortie d’un produit.

    Je n’ai jamais traité Apple de voleur (peut être de menteur de temps à
    autre), mais jamais de voleur. Apple a été condamné suite à la plainte d’un
    Patent Troll. Ils ont donc perdu à cause de règles sur les brevets qui sont
    catastrophique (et je n’ai jamais changé de position à ce sujet).
    Les patent troll ne gagne jamais avec des brevets très vagues ?? Pas
    sur :

    http://www.macgeneration.com/news/v

    http://iphoneaddict.fr/post/news-66
    Sans oublier RIM face à NTP, ou encore Nokia et HTC contre IPCom.

    Microsoft est en première ligne pour demander la révision du système de
    brevet en partie à cause des Patent Troll.

    Aucune petite entreprise n’est obligée de revendre ses brevets au Patent
    Troll. Je ne comprends pas ta remarque là. Les Patent Troll ont justement
    plutôt tendance à racheter des brevets à moindre coûts pour ensuite s’en foutre
    plein les poches en portant plainte dans tous les sens car financièrement, ils
    peuvent se le permettre contrairement aux petits inventeurs. Ca prouve encore
    une fois que le système doit être revu !

    Euh, Yoshi …. Ta traduction n’est pas différente de ma compréhension. Relis
    ta phrase, surtout la fin !

    Si l’inventeur de la télé avait déposé un brevet en 26, personne n’aurait pu
    faire évoluer le système pendant 20 ans. Et tu ne trouves pas ça grave car tu
    ne vivais pas à l’époque ? Et si la télé avait été inventé aujourd’hui et
    que son design était déposé, tu trouverai normal de ne pas voir de concurrence
    possible avant 2033, ou tu acceptes une télé triangle ??? Faut juste arrêter de
    se voiler la face et rester sur un vrai système de brevet à l’Européenne où le
    design ne fait pas partie du système tout en sachant respecter l’image de
    marque.

    Pour le système de déverrouillage, Apple ne protège en rien son identité. Le
    swype to unclock est arrivé sur le neonode M1 bien avant l’Iphone. Le brevet a
    été depuis invalidé en Allemagne. Donc, pourquoi dire que c’est la faute aux
    copieurs si Apple réagit comme ça ?

    Pour le centre de notification, le système d’Apple n’arrivant pas à la
    cheville de celui de Google, il n’y aurait pas de quoi se plaindre ? C’est
    un système complet complètement repompé à quasi identique.

    Donc Yoshi, deux poids deux mesures. Soit tu respectes les brevets, et dans
    ce cas, tu tiens le même discours, soit tu te poses la question sur le système
    américain qui contient de très grosses failles ce qui n’empêche pas de
    respecter le réel inventeur d’une technologie.
    Tu trouves normal que Samsung soit condamné sur le Rubber Banding ? Et
    pourtant, cette « invention » est bien moins complète et utile que le
    centre de notification non ?

  26. Yoshi

    7 juin 2013 à 17 h 10 min

    TheFloyd, J’ai pris l’exemple de la copie chinoise de l’iPhone 5 pour te
    montrer que la menace est présente.
    Mais c’est pire sur les brevets de technologies.
    On parlait plus haut du brevet d’Apple sur les accessoires caché derrière
    l’écran, dont tu doutes qu’il soit réalisable.
    Tu conviendras parfaitement que pour en sortir un prototype il faut beaucoup de
    travail et de développement et ça peut prendre plusieurs années.
    Et s’ils se font voler leur travail pendant ce temps, soit par espionnage soit
    un membre du personnel qui démissionne et va chez un concurrent, pour toi ils
    l’ont dans l’os ?

    La logique pour poser les brevets est d’abord on recherche, quand on trouver
    quelque chose on la brevète et seulement a ce moment commence le développement
    qui aboutira a un prototype.

    Pour justifier des brevets très vagues tu cite un article sur le procès
    perdu par Apple sur le Cover Flow.
    Bien, mais ton article dit que le résultat est surprenant pour cause de la
    vacuité du brevet.
    Et si on veut avoir la suite de l’histoire, sans surprise en appel Apple a
    gagner car le brevet était trop vague justement:

    http://www.mac4ever.com/actu/61802_
    C’est donc un exemple qui va dans mon sens et non dans le tient.

    "Aucune petite entreprise n’est obligée de revendre ses brevets au Patent
    Troll."

    Qui parle d’obligation ? Ils sont content de le vendre cher leur
    brevet.
    Ça n’empêche pas que la société Patent Troll se gave dans l’opération.
    Mais pour la petite entreprise qui créer le brevet jamais une grosse entreprise
    l’aurait acheter a ce prix, donc ils sont contents.

    "Euh, Yoshi …. Ta traduction n’est pas différente de ma compréhension. Relis
    ta phrase, surtout la fin !"

    Que tu ne comprennes pas l’anglais c’est excusable, mais le
    français….
    Apple reconnait avoir utiliser le brevet de Samsung, ils sont clair là dessus,
    mais pour eux ce n’est pas un infraction au brevet car ils sont obliger
    d’utiliser le standard qu’a imposer Samsung.
    Et après le texte développe leurs arguments qu’ils n’ont jamais refuser ne
    négocier pour payer la licence mais que Samsung fait blocage… etc
    C’est ce que dit cette phrase.
    Donc ton interprétation est mauvaise quand tu dis qu’ils ont nier avoir
    utiliser le brevet de Samsung.

    "Si l’inventeur de la télé avait déposé un brevet en 26, personne n’aurait
    pu faire évoluer le système pendant 20 ans."

    Justement personne n’a fait développer la télé a cette époque sauf pour des
    usages militaires. Il faut attendre les années 50 pour ça arrive chez les
    particuliers.
    Très cher et très peu d’antennes émetteurs en place, c’était un objet de luxe.
    Sur les images d’archive les 1eres boutiques avec la télé en vitrine, toujours
    dans les années 50, avaient des foules de passants curieux qui s’agglutiner
    pour voir "la chose".
    De plus le design des télé des années 50 n’a rien a voir avec celles
    d’aujourd’hui, donc ton exemple n’est pas pertinent.

    "Donc Yoshi, deux poids deux mesures."

    Deux poids de mesures parce que je ne classe pas une simple pluie comme un
    cyclone tropical ?
    N’empêche que j’ai une constation simple, c’est que le préjudice subis va
    toujours dans le même sens pour les mêmes personnes.
    Si tu veux de la morale et de la justice répares les préjudices !

  27. TheFloyd

    7 juin 2013 à 18 h 35 min

    L’exemple sur la copie chinoise ne tient pas la route étant donné qu’il
    s’agit de design. Ne compare pas design et technologie. Un design peut fuir
    bien plus facilement qu’une nouvelle technologie.

    Si un salarié quitte une entreprise, il est tenu au secret professionnel
    s’il rejoint une entreprise concurrente. De même, le vol industriel peut être
    prouvé très facilement. Les recherches, développement et autres projets sont
    datées, enregistrées et ne peuvent donc pas être volés aussi facilement même
    sans brevet, et heureusement d’ailleurs.
    Pour la mise en place d’un prototype, il est évident que dans certains cas il
    sera plus difficile d’en présenter un que dans d’autres cas. Cela n’empêche pas
    de présenter des brevets clairs et surtout, comme pour le système français, de
    présenter quelque chose de nouveau, constituer une solution technique à un
    problème technique, être inventive et surtout, être susceptible d’application
    industrielle.
    Quand on reprend l’exemple du brevet sur les MacBook par exemple, on se rend
    bien compte du vague sur certains points qui laissent l’ouverture à
    interprétation et donc à des jugements biaisés.
    Quant au brevet de l’écran dont on parle, ce même brevet ne pourrait pas être
    déposé en France ou en Europe. La partie reconnaissance digitale n’est pas
    nouvelle, et la partie accessoire derrière l’écran n’est sûrement pas
    applicable industriellement parlant à l’heure actuelle.

    Un exemple sur 4 qui va dans ton sens. 25 % ….. Ca laisse encore trop
    de marge aux brevets vagues Yoshi.

    Je ne comprend pas ton histoire des petits entreprises et de leurs brevets.
    Pourquoi diable une petite entreprise qui obtient des brevets voudraient
    absolument les vendre ? Ce sont leurs propriétés intellectuelles et hormis
    dans le cas de difficultés financières ou de manque de finance pour porter
    plainte en cas de vol, ils n’ont aucune raison de les vendre.

    Pour la télé, c’est un exemple, je ne demande l’historique. Je ne suis même
    pas sur qu’il y ai eu quelconque dépôt de brevet. Ce que je veux souligner,
    c’est que si les design de tout objet du quotidien étaient à chaque fois
    déposés, imagine juste deux secondes le bordel. Je ne te parle pas de
    technologies mais bien de design. Donc mon exemple n’était pas là pour être
    pertinent, mais juste pour te montrer à quel point on peut tomber dans le
    ridicule sur ce genre de brevet !

    Je ne vois pas ce que tes jolis proverbes viennent faire là à la fin. C’est
    ce qui s’appelle contourner un problème en général. Si tu penses que Samsung a
    copié Apple sur le Rubber Banding, il est logique de classer Apple dans la même
    catégorie pour le centre de notification non ? J’appelle ça de la logique.
    Donc oui, si tu veux de la moral (ceux qui copient sont des copieurs), et de la
    justice (ceux qui copient sont des copieurs), répare les préjudices (dis la
    même chose pour chaque copieurs qui ont copiés;-)

  28. Yoshi

    8 juin 2013 à 14 h 51 min

    "Si un salarié quitte une entreprise, il est tenu au secret professionnel
    s’il rejoint une entreprise concurrente."

    Mais bien sur, tout le monde sait que ça n’arrive jamais….
    Tous comme les dates enregistrés, du moment qu’elles sont interne a
    l’entreprise elles n’ont aucune valeur ils peuvent donner n’importe quoi et
    changer deux trois choses pour faire style "par hasard on travaillait sur la
    même chose mais c’est nous qui l’avons fait avant…".
    Berf c’est la mort de toute innovation que tu veux avec cette solution !

    "et la partie accessoire derrière l’écran n’est sûrement pas applicable
    industriellement parlant à l’heure actuelle."

    Tu donnes maintenant des analyses industrielles, tu l’as dis donc ça ne doit
    pas se faire et donc il faut invalidé le brevet ?
    Le brevet Apple est valable 20 ans, donc eux ils estiment que c’est réalisable
    en bien moins de 20 ans (car ils ont l’intention de l’exploiter ce brevet
    durant des années donc il faut le mettre au point bien avant la limite de 20
    ans)
    Et entre ton avis et le leurs, ton analyse a toi a moins de valeur a mes
    yeux…

  29. TheFloyd

    8 juin 2013 à 16 h 47 min

    Je ne sais pas si tu te rends compte de ce à quoi équivaut le secret
    professionnel. Si un salarié qui une entreprise alors qu’il bossait sur un
    projet d’envergure, il ne peut clairement rien divulguer.
    De plus, oui, les projets sont datées et ont une valeur (heureusement !
    J’imagine pas le BE de l’entreprise où je travail déposer des brevets sur tous
    les projets sur lesquels ils travaillent ! Ils n’arrêteraient pas. Ils bossent,
    testent, construisent, discutent puis enfin, ils travaillent sur un brevet à
    condition que ce soit industriellement faisable.

    Tiens, un exemple concernant la propriété intellectuelle. Quand tu écris un
    livre, tu n’as pas de brevet à ce que je sache. Comment protéger ton oeuvre ?
    Et bien légalement, tu t’envois à toi même un email stipulant que tu es
    l’auteur du livre joint à ce mail. C’est une preuve juridique, de même que des
    plans venant de bureaux d’études.

    Je dis bien que le système n’est pas applicable à l’heure actuelle (ça se
    saurait !). Maintenant, évidemment s’ils ont 20 ans pour le faire, alors d’ici
    là ……. Tu ne trouves pas ça un peu ridicule ? Déposer une idée en se disant
    qu’on a 20 ans pour le mettre en place ? Et si Apple réussit dans 19.5 ans à le
    faire ? Ils seront protégés 6 mois et tout le monde pourra les copier sans
    problème ? Ça tiens encore une fois pas la route Yoshi.

    Je ne dis pas que mes analyses (si on peut appeler ça comme ça) sont juste
    et non discutables. Mais le fait de côtoyer plus d’une cinquantaine de
    personnes travaillant dans des bureaux d’études, je sais à peu près comment ça
    se passe pour les brevets. Et crois moi, Apple ne ferait pas ce genre de dépôt
    en France ou en Europe. Il seraient refusé tout simplement !

  30. Yoshi

    9 juin 2013 à 0 h 00 min

    TheFloyd oui c’est un secret professionnel et une faute pour le trahir c’est
    de l’espionnage industriel.
    On est bien d’accord sur la gravité de la chose.
    Cependant ça se fait la preuve:

    http://www.lesnumeriques.com/dyson-
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affair

    En cherchant on en trouve d’autres comme ça.
    De manière générale si tous le monde étés honnête on n’aurait pas besoin de
    brevet mais c’est de l’utopie de croire ça et les brevets sont là pour protéger
    les auteurs.

    C’est ton raisonnement qui tient pas la route et arrêtes de fixer des
    limites a l’industrie, tu en ai loin d’en avoir le niveau (pas plus que moi je
    te rassure mais je ne me prononce pas là je laisse faire les ingénieurs).

    Enfin retourne voir tes amis du bureaux des études qu’ils puissent
    t’expliquer que les droits d’auteurs ce n’est pas la même chose que les
    brevets.

    "Et crois moi, Apple ne ferait pas ce genre de dépôt en France ou en Europe.
    Il seraient refusé tout simplement !"

    Là aussi tu es ridicule car tu n’as pas la moindre information sur le
    contenu de ce brevet et tu te permets d’en émettre un avis…

  31. Yoshi

    9 juin 2013 à 13 h 08 min

    Le mot ridicule définit ce qui est risible si tu préfères.
    Que tu donne un point c’est toi droit et ça je le respecte même si je ne suis
    pas d’accord.
    Mais que tu te permettes les limites de faisabilités mieux que les ingénieurs
    d’Apple, que tu décide si un brevet doit être appliquer en Europe sans en avoir
    lu le contenu en décident de manière arbitraire que c’est juste une idée et que
    ça mérite pas, ça c’est ridicule ou risible comme tu en as envie.

    L’espionnage industriel ça existe et tu ne peux l’ignorer d’un revers de la
    main.
    Les brevets en sont une partie des gardes fous, réduire cette protection est
    dangereux.

    "Pour déposer un brevet, tu dois prouver son application industrielle. Etant
    donné qu’en Europe le logicielle n’est pas brevetable, sauf étant rattaché à un
    appareil, il est logique de parler d’industrie non ?"

    Alors d’une part on parle du brevet d’Apple sur les accessoires cachés
    derrière l’écran, il n’y a rien de logiciel là dedans.
    De plus je vois toujours pas en quoi tu peux juger l’implication industrielle
    et l’avancement des travaux d’Apple…

    "Un brevet est similaire à du droit d’auteur ou de la propriété
    intellectuelle. Ce sont les termes qui changent. Ils te protègent tous au
    final."

    Tu ballais du revers de la main mon argument sur l’espionnage industriel au
    motif qu’il n’y a pas de brevet en F1 et après tu mélange droit d’auteur et
    brevet.
    Deux poids deux mesures…
    Si le principe est de protéger l’auteur c’est le seul point commun entre les
    droits d’auteurs et les brevets.

    Et tu es loin de respecter mon avis comme tu le dis.
    La manière dont tu veux écraser mon argument sur l’espionnage industriel en est
    un exemple, l’argument ne t’arrange pas donc tu cherches le détail qui ira
    l’annuler et tu feras comme si le problème n’existe pas alors que tu sais très
    bien que ça existe…

  32. TheFloyd

    9 juin 2013 à 11 h 02 min

    Yoshi, je reste poli et je respect tes remarques. Ce serait sympa d’en fait
    autant et d’éviter les "t’es ridicule" quand tu es à court d’idées.

    Je n’ai jamais dit que l’espionnage industriel n’existait pas ou que ça
    n’arrivait pas. Mais, sauf erreur de ma part, les coupables ont été sanctionnés
    non ? Surtout sur l’affaire Ferrari de 2007. Mclaren déclassé, Stepney exclu de
    la F1 (il est revenu cette année). Ce n’est pas rien quand même !
    De toute façon ton exemple ne tient pas, les brevets n’existent pas en F1
    Pour l’affaire Dyson Bosch, je n’ai pas regardé qui avait remporté la bataille
    juridique (sachant qu’elle n’est surement pas terminée).

    Le brevet ne changerai rien en soit au problème puisque la finalité serait
    la même. L’inventeur ayant suffisamment de preuve de son côté.

    Si je fixe mon idée sur l’industrie, c’est tout simplement par rapport aux
    règles françaises (je me répète !). Pour déposer un brevet, tu dois prouver son
    application industrielle. Etant donné qu’en Europe le logicielle n’est pas
    brevetable, sauf étant rattaché à un appareil, il est logique de parler
    d’industrie non ?

    Un brevet est similaire à du droit d’auteur ou de la propriété
    intellectuelle. Ce sont les termes qui changent. Ils te protègent tous au
    final.

    J’émets un avis sur le brevet comme tu en émets un également non ? LA seule
    différence est notre désaccord au final.

    Je respecte ton avis sur le système de brevet américain. Je t’explique
    pourquoi je pense qu’il doit être revu. Maintenant, on peut discuter sans dire
    de l’autre qu’il est ridicule non ? Merci Yoshi !

  33. TheFloyd

    9 juin 2013 à 13 h 35 min

    Tout d’abord, je m’auto cite : "Je n’ai jamais dit que l’espionnage
    industriel n’existait pas ou que ça n’arrivait pas"
    Ai-je nier l’existence de l’espionnage industriel ? Non. Donc, ne viens pas me
    faire dire ce que je ne dit pas.

    Pourquoi le brevet dont nous parlons ne peut pas être déposé en Europe ?
    Tout simplement car ce brevet fait état d’un lecteur d’empreinte digitale qui a
    déjà été vu maintes et maintes fois ailleurs. Donc, pas de notions de
    nouveautés.
    Apple a breveté une idée générale, comme elle l’avait fait en 2009 pour quelque
    chose de similaire au niveau MAC. Ca fait 4 ans, et toujours rien …… Alors,
    faisable ou pas depuis le temps ?

    L’espionnage industriel existe, et ce pour des tas d’exemples brevetés ou
    non. Au final, le coupable d’espionnage est toujours condamnée (trouve moi un
    exemple contraire !).

    "Si le principe est de protéger l’auteur c’est le seul point commun entre
    les droits d’auteurs et les brevets."

    C’est exactement ce que l’on demande aux deux. Protéger celui qui a créé. Je
    ne vois pas où est le problème ……

    Je respecte parfaitement ton avis. Tu es complètement d’accord avec le
    système de brevets américains. Chacun son avis et ce n’est pas le mien. Ton
    argument sur l’espionnage industriel ne tient pas la route tout simplement car
    au final, elles sont condamnées, et ce, durement. La possession de brevet
    n’aurait rien changé (Dyson a breveté ses appareils, cela n’a pas empêché
    l’espionnage de Bosch).
    Donc, vouloir défendre le système américain avec l’exemple de l’espionnage ne
    tient clairement pas la route.

  34. Yoshi

    9 juin 2013 à 18 h 41 min

    "Ai-je nier l’existence de l’espionnage industriel ? Non. Donc, ne viens pas
    me faire dire ce que je ne dit pas."

    Quand on minimise quelque chose de grave ça revient au même…

    "Pourquoi le brevet dont nous parlons ne peut pas être déposé en Europe ?
    Tout simplement car ce brevet fait état d’un lecteur d’empreinte digitale qui a
    déjà été vu maintes et maintes fois ailleurs. Donc, pas de notions de
    nouveautés."

    Si tu avais lu l’article, il parlait d’intégré l’appareil photo….

    "Apple a breveté une idée générale, comme elle l’avait fait en 2009 pour
    quelque chose de similaire au niveau MAC. Ca fait 4 ans, et toujours rien
    …… Alors, faisable ou pas depuis le temps ?"

    Il y a pleins d’entreprises qui déposent qui n’aboutissent pas, même en
    Europe. Les raisons sont soit techniques, soit financières, soit commerciales.
    Ça n’a pas empêcher l’entreprise d’avoir travailler dessus.

    "L’espionnage industriel existe, et ce pour des tas d’exemples brevetés ou
    non. Au final, le coupable d’espionnage est toujours condamnée (trouve moi un
    exemple contraire !)."

    Les affaires rendu publique sont celles où le fraudeur c’est fait prendre, à
    coté de ça il y en a pleins qui passe inaperçu.

    "C’est exactement ce que l’on demande aux deux. Protéger celui qui a créé.
    Je ne vois pas où est le problème ……"

    Dans ce cas on peut comparer tous et n’importe quoi, pourquoi un téléphone
    d’il y a 30 ans avec les smartphones actuels tant qu’on y ai, le but de
    l’appareil étant de téléphoner…

    "(Dyson a breveté ses appareils, cela n’a pas empêché l’espionnage de
    Bosch)."

    Oui et s’il n’y avait pas de gardes fous ce serai pire….

  35. TheFloyd

    9 juin 2013 à 19 h 35 min

    "Quand on minimise quelque chose de grave ça revient au même…"

    Arrête d’interpréter ! Je n’ai rien minimiser, je n’ai rien nier, je t’ai
    juste expliquer par A+B pourquoi ton exemple ne tiens pas la route.

    "Si tu avais lu l’article, il parlait d’intégré l’appareil photo…."

    Je cite l’article : "Elle consiste à placer, derrière un écran transparent,
    certains composants comme l’appareil photo, le flash ou un capteur d’empreintes
    digitales"
    Qui a mal lu ??

    " Les raisons sont soit techniques, soit financières, soit commerciales. Ça
    n’a pas empêcher l’entreprise d’avoir travailler dessus."

    Pour Apple, raisons financières ? non. Raisons commerciales ? non.
    Techniques, possible, ce que je dit depuis le début ….

    "Les affaires rendu publique sont celles où le fraudeur c’est fait prendre,
    à coté de ça il y en a pleins qui passe inaperçu."

    Soit tu peux prouver tes dires, soit tu ne peux pas. N’essaye de te cacher
    derrière ce genre d’excuses. Tu oses me dire que mes réponses sont ridicules,
    mais là, excuse moi, tu atteints le sommet !

    "Dans ce cas on peut comparer tous et n’importe quoi, pourquoi un téléphone
    d’il y a 30 ans avec les smartphones actuels tant qu’on y ai, le but de
    l’appareil étant de téléphoner…"

    Encore un exemple qui n’a strictement aucun rapport. Un brevet est un titre
    de propriété industrielle. Propriété, comme un droit d’auteur ! Je compare ce
    qui est comparable.

    "Oui et s’il n’y avait pas de gardes fous ce serai pire…."

    Je n’ai jamais dit le contraire. Encore une fois tu fais l’amalgame entre
    être contre le brevet et ne pas être d’accord avec les règles d’un Pays !
    L’interprétation et la déformation des propos restent ta plus grande qualité
    Yoshi !

  36. Yoshi

    10 juin 2013 à 2 h 24 min

    "Arrête d’interpréter ! Je n’ai rien minimiser, je n’ai rien nier, je t’ai
    juste expliquer par A+B pourquoi ton exemple ne tiens pas la route."

    Dialogue de sourd!
    Oui tu minimises là chose et tu n’as rien démontrer par A+B.
    Tu noie le poisson c’est tout.

    "Qui a mal lu ??"

    Merci de le cité et c’est toi qui a mal lu car ce n’est pas un brevet QUE
    pour les empreintes digitales.
    Je te cite avant que tu dises que ce n’est pas vrais, que j’interprète ou je ne
    sais pas quoi:

    "Tout simplement car ce brevet fait état d’un lecteur d’empreinte digitale
    qui a déjà été vu maintes et maintes fois ailleurs. Donc, pas de notions de
    nouveautés."

    "Pour Apple, raisons financières ? non. Raisons commerciales ? non.
    Techniques, possible, ce que je dit depuis le début …."

    Financières non ?
    Commerciales non ?
    Sur quoi tu te bases pour dire ça ?
    Tu as une idée du cout de la version finale de type d’écran ?
    Tu as des infos sur les décisions commerciales futures d’Apple ?
    Donc c’est encore une affirmation de ta part baser sur rien.

    "Soit tu peux prouver tes dires, soit tu ne peux pas. N’essaye de te cacher
    derrière ce genre d’excuses. Tu oses me dire que mes réponses sont ridicules,
    mais là, excuse moi, tu atteints le sommet !"

    Tu minimes la chose, aucun interprétation avoir !
    C’est comme en politique si on savait tous ceux qui ont des comptes cacher en
    Suisse on leur tomberait dans les plumes directement, ce n’est pas pour autant
    qu’il n’y en a pas…

    "Encore un exemple qui n’a strictement aucun rapport. Un brevet est un titre
    de propriété industrielle. Propriété, comme un droit d’auteur ! Je compare ce
    qui est comparable."

    Alors dans mon exemple je compare un téléphone avec un téléphone…
    Non tu ne compare pas ce qui est comparable.

    J’arrête là de te répondre pour ce sujet car tu te fous de moi.
    Non tu n’as aucun respect pour mes arguments tes réponses le prouve.
    Et tu déformes tous pour essayer d’avoir raison.
    C’est un dialogue de sourd sans suite…

  37. TheFloyd

    10 juin 2013 à 18 h 47 min

    « Dialogue de sourd!
    Oui tu minimises là chose et tu n’as rien démontrer par A+B.
    Tu noie le poisson c’est tout »

    Arrête Yoshi ! Tu n’arrives pas à retomber sur tes pattes, du coup, tu
    passes par la case « ton interlocuteur comprend rien ».

    Concernant l’article, je sais pertinemment de quoi il parle, et me citer ne
    changera rien. Ma phrase que tu as reprise est une réponse à ta remarque :
    « Si tu avais lu l’article, il parlait d’intégré l’appareil
    photo…. ». Je t’ai tout simplement montré que le brevet faisait état de
    la reconnaissance d’empreinte …..

    « Financières non ?
    Commerciales non ?
    Sur quoi tu te bases pour dire ça ? »

    Sur quoi je me base ? Les dizaines de milliards de cash d’Apple pour la
    partie financière, et l’attrait commerciale que ce genre de chose pourrait
    apporter.

    « Tu as une idée du cout de la version finale de type d’écran
    ? »

    Sûrement très loin du trésor de guerre d’Apple !

    « Tu as des infos sur les décisions commerciales futures d’Apple
    ? »

    Les brevets ne devraient ils pas en faire partie ?? A moins que je
    montre sur l’utilité d’un brevet ??

    « J’arrête là de te répondre pour ce sujet car tu te fous de
    moi. »

    Parce que je ne suis pas d’accord avec toi, je me fous de toi. Tu as une
    piètre opinion de moi Yoshi. Si tu ne sais pas comment démonter mes arguments,
    ne me répond pas plutôt que de chercher des excuses bidons.

    « Et tu déformes tous pour essayer d’avoir raison. »

    La poêle qui se moque du chaudron …………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *