Suivez-nous

Apple Watch

L’Apple Watch pourrait aussi aider à lutter contre les AVC

De plus en plus, les objets connectés à porter au poignet sont considérés comme des accessoires non seulement pour le sport et la vie quotidienne, mais aussi pour la santé. Une nouvelle étude veut le démontrer.

Il y a

le

Heartline Study
© Heartline Study

En novembre, l’Université de Stanford publiait les résultats d’une enquête visant à prouver que la montre intelligente d’Apple permet de combattre efficacement les problèmes cardiaques. Cette idée semble avoir fait des émules, car l’entreprise privée Johnson & Johnson lance une opération similaire à ses frais. Mais cette fois-ci, il s’agit donc de se pencher sur l’accident vasculaire cérébral.

Ce déficit neurologique soudain est, dans le monde, la première cause de handicap physique chez la population adulte. C’est même la deuxième cause de mortalité selon l’OMS, si l’on s’en tient aux pays développés. Un véritable fléau qui touche aussi la France, avec près de 140 000 nouveaux cas chaque année.

Les participants sont les bienvenus

En réalité, l’étude en question concerne aussi la fibrillation auriculaire comme ce fût le cas de celle réalisée par les chercheurs californiens un peu plus tôt. Néanmoins, sur sa page officielle, J&J précise que ce facteur peut être à l’origine du déclenchement d’un AVC.

Seuls les citoyens des États-Unis sont pour le moment éligibles au sondage, qui regroupera des habitants âgés de soixante-cinq ans ou plus. L’autre prérequis concerne l’utilisation quotidienne d’un iPhone 6s ou d’un modèle ultérieur, équipé d’iOS 12.2 au moins. Enfin, il fait être inscrit au Medicare, le système d’assurance-santé mis en place pour les seniors par le gouvernement fédéral sur place.

La Heartline Study est prévue pour durer 24 à 36 mois, et est notamment dirigée par un professeur de Harvard réputé pour ses travaux dans le domaine de la médecine. Enfin, les patients sélectionnés pourront être rémunérés et des Watch seront prêtées à ceux qui n’ont pas les moyens de s’en offrir.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Birlou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    26 février 2020 à 13 h 05 min

    En fait, ca ne traite que de l’ACFA et ses multiples conséquences. Pas de l’AVC en soi…

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *