Suivez-nous

Actualités

Marché : Foxconn, roi des sous-traitants de l’iPhone

De nouvelles informations confirment que l’année 2019 a largement profité à la société de Taïwan, qui devrait continuer sur sa lancée en générant davantage de revenus dans les prochains mois.

Il y a

le

Foxconn
© Nadkachna

L’iPhone que vous avez probablement dans votre poche n’est pas dû qu’au succès d’Apple. L’appareil, qui est un des plus vendus de sa génération, doit aussi sa réussite à tous les fabricants de composants ou les assembleurs qui permettent au produit fini de figurer dans les rayons des opérateurs ou des enseignes multimédias. Ce schéma, qui fait passer les entreprises par des intermédiaires plutôt que de mettre en place une coûteuse chaîne de production, peut aussi avoir des défauts lorsque l’approvisionnement vient à manquer.

Malgré tout, certaines sociétés parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à une stratégie de croissance remarquable. C’est notamment le cas de Hon Hai, firme asiatique mieux connue par le grand public sous le nom Foxconn. Certes, celle-ci a régulièrement fait la une à cause des conditions de travail déplorables dans lesquelles évoluent ses salariés. Mais analyser sa situation économique permet de mieux comprendre les enjeux d’un monde globalisé où tout est fait pour que les habitants des pays développés puissent avoir un nouveau smartphone haut de gamme à leur disposition en quelques secondes.

D’où vient le succès de Foxconn ?

Pour commencer, intéressons-nous à l’historique du groupe. Il est fondé en 1974 par Terry Gou, qui est depuis l’homme le plus riche de son pays et l’une des plus importantes fortunes de la planète avec un patrimoine virtuel à hauteur de plusieurs milliards d’euros. Dès 2001, un premier contrat visant à fabriquer les cartes mères d’Intel annonce la couleur : Foxconn est en passe de devenir l’un des principaux fournisseurs de pièces d’ordinateur. D’autant plus qu’en face, c’est Asus qui perd l’un de ses clients les plus prolifiques.

La raison d’un tel choix pour le fondeur ? Les coûts, tout simplement. En effet, les usines de Hon Hai étant basées en Chine, la main d’oeuvre y est moins chère, et est capable de fournir un rythme acharné permettant en fin de cycle la bonne tenue d’événements désormais mondiaux comme le Black Friday. Selon des journalistes locaux, même des mineurs seraient appelés pour officier de nuit afin de tenir les délais imposés par le prestataire de l’Amazon Echo. En définitive, des économies considérables sont ainsi réalisées.

Des chiffres records dans tous les sens du terme

Côté nombres, la tendance se confirme : Foxconn a gagné plus de 16 milliards d’euros rien qu’en décembre dernier, un montant probablement favorisé par les fêtes de fin d’année. Si cette donnée paraît gigantesque, ce n’est rien comparé au chiffre d’affaires des trois derniers mois communiqué aux investisseurs et à la presse : il atteindrait près de 52 milliards, signant une hausse de plus de 25% par rapport à la période précédente. C’est tout simplement le second meilleur trimestre de l’entreprise depuis ses débuts.

Aujourd’hui, l’activité de Nouveau Taipei est fortement marquée par les commandes de serveurs et d’outils informatiques. Les processeurs de PC, quant à eux, sont devenus le secteur le moins rentable parmi toutes les branches de la multinationale qui a maintenant des locaux en Inde. 2020 ne devrait pas changer la donne : Apple est toujours aussi liée avec Hon Hai et cette dernière ne cesse de voir arriver des requêtes de nouveaux vendeurs de téléphones souhaitant augmenter leurs marges.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Lecteur-1525294428 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 janvier 2020 à 9 h 51 min

    Premier escla..iste en chef derrière la ´sainte’ entreprise appple

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans