Suivez-nous

Apple

Maxell accuse Apple d’enfreindre 10 de ses brevets avec l’iPhone, l’iPad et le Mac

Il y a

le

Maxell accuse Apple d'enfreindre 10 de ses brevets avec l'iPhone, l'iPad et le Mac 1

Apple est souvent accusé de violation de brevet par d’autres sociétés. Quand ce ne sont pas des « patent troll » qui attaquent la firme californienne, comme vu là, ce sont d’autres géants de la tech qui s’y mettent. Samsung a notamment longtemps mené une guerre de brevet contre Apple, mais aussi Qualcomm dernièrement. Et récemment, c’est une autre grande société tech, connue spécialement pour ses supports de stockage, qui poursuit Apple : Maxell. Cette dernière veut se défendre contre la violation, selon elle, par la firme de Cupertino, de 10 de ses brevets :

Car même si Maxell ne fabrique pas directement des smartphones, la société asiatique a breveté différentes technologies qui peuvent être très utiles sur des appareils mobiles. Et si son nom n’est peut-être pas connu de tous, il faut savoir qu’il s’agit là de l’un des géants mondiaux du stockage local et des batteries. Maxell est d’ailleurs filiale du grand groupe japonais Hitachi.

Les accusations de viol de brevets émises à l’encontre d’Apple ne sont donc pas là à des fins de tentatives de sabotage de la concurrence. Cela ajoute un certain poids à la plainte déposée.

Celle-ci concerne précisément 10 technologies brevetées par Maxell. Apple les aurait utilisées dans ses iPhone, iPad et Mac, sans accord avec la société propriétaire des droits d’exploitation.

Trois des brevets concernent la technologie de navigation piétonne dans Apple Plans, mais aussi la fonction Find My Friends et la géolocalisation du smartphone plus généralement. L’un des brevets régulièrement cités dans la plainte est celui-ci : « Portable terminal with the function of walking navigation ». Il est disponible là.

Maxell accuse Apple d'enfreindre 10 de ses brevets avec l'iPhone, l'iPad et le Mac 2

Un autre brevet concerne la conception de l’appareil photo des iPhone et iPad. Il s’agit de celui : « Electric camera » disponible ici.

Les autres brevets violés, selon Maxell, protègent des technologies liées aux échanges vidéo, qu’Apple aurait utilisées pour FaceTime par exemple, au réseau cellulaire, ainsi qu’aux batteries, entre autres.

Le dossier a été déposé auprès d’une cour de justice texane. Et si celle-ci plaide en faveur de Maxell, cela pourrait couter plusieurs dizaines de millions d’euros à Apple.

Source

Maxell accuse Apple d'enfreindre 10 de ses brevets avec l'iPhone, l'iPad et le Mac 3
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Lecteur-1515313739 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 mars 2019 à 18 h 40 min

    Et comme par hasard le dossier est déposé au Texas, un des états permettant d’attaquer le plus facilement les « fraudeurs » de brevets….

  2. Frimouss57 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 mars 2019 à 21 h 48 min

    Et ???

  3. Chloé75😋 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    17 mars 2019 à 8 h 58 min

    100 jours pour le voleur et 1 jour pour le propriétaire…

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *