Suivez-nous

Applications

Davantage de mesures envers les développeurs étrangers sur l’App Store ?

Les États-Unis veulent imposer plus de pratiques sécuritaires à Apple pour mieux protéger les utilisateurs.

Il y a

le

Russie
© Unsplash / Jaunt and Joy

Lors de la Worldwide Developer Conference 2020, iOS 14 a été présenté avec une amélioration conséquente du côté de l’App Store : désormais, on peut en savoir plus en un seul coup d’oeil sur le respect de la confidentialité proposée par l’éditeur de chaque app. Mais pour le Congrès américain, ce n’est semble-t-il pas une garantie suffisante.

En effet, on ne compte plus les multiples scandales liés aux développeurs qui stockent les données de leurs utilisateurs dans des pays où la gestion des données personnelles est particulièrement sensible. C’est par exemple le cas de l’outil FaceApp, que le FBI déconseille tout simplement à cause de ses liens avec la Russie.

Des solutions simples

À l’instar de ce qui s’est passé en Europe cette semaine, les législateurs du pays de Donald Trump viennent d’écrire une lettre ouverte à Tim Cook conseillant quelques changements pour davantage de transparence à propos des développeurs étrangers. Concrètement, il s’agirait de prévenir les utilisateurs via un encart dédié dans les fiches App Store du pays dans lequel sont stockées leurs données. Mais aussi de nous informer dès lors qu’un éditeur est une filiale d’une société étrangère.

Étant donné que de plus en plus de startups s’immatriculent à l’étranger pour payer moins de taxes, nous risquerions d’avoir des surprises. Même les plus grands groupes de la planète, de Google à Apple, sont basés en Irlande pour le vieux continent (avec des serveurs tout autour du globe).

Davantage de mesures envers les développeurs étrangers sur l'App Store ? 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4
NOTE
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *