Suivez-nous

Actualités

Spotify se plaint de la politique d’Apple : une nouvelle version de l’app en suspens

Il y a

le

apple-music-contre-spotify.jpgIl n’est pas évident de
construire son business sur le dos d’un autre, Spotify en fait les frais avec
son app iOS, car Apple vient de refuser une nouvelle version de
l’app
pour une "infraction aux règles de monétisation des apps".

Spotify a contesté cette décision et a envoyé, par l’intermédiaire de son
avocat, un courrier à la firme de Cupertino pour se plaindre de la
politique d’Apple
qui diminue la compétitivité du service proposé par
Spotify au profit de son propre service de streaming musical, Apple Music.

Si un service comme Spotify veut pouvoir recruter de nouveaux utilisateurs
payants à travers son application iOS, il doit passer par le système de
facturation d’iTunes et donc reverser une commission de 30 %
pour chaque nouvel abonnement souscrit dans l’app.

Spotify a utilisé ce système de facturation pendant des années en proposant
un abonnement majoré de 30 % à 13 $, si celui-ci est souscrit dans l’app, mais
la société suédoise encourageait également les utilisateurs iOS à passer par le
site web pour obtenir un abonnement moins cher à 10 $ (soit le même prix qu’un
abonnement Apple Music), et éviter de payer une dime à Apple.

L’automne dernier, Spotify avait lancé une campagne de promotion permettant
aux nouveaux abonnés de bénéficier de trois mois à 0,99 $ s’ils passaient par
le site web de Spotify pour souscrire un abonnement. Vu le succès de la
campagne, Spotify l’a relancé ce mois-ci et en faisait la publicité auprès des
utilisateurs iOS.

Apple a menacé de retirer l’app iOS de Spotify, si la société suédoise
continue à promouvoir cette campagne auprès des utilisateurs iOS. Suite à cette
menace, Spotify a désactivé le système de facturation d’iTunes, ce qui a
entrainé la situation actuelle, où la société suédoise accuse Apple d’utiliser
le processus de validation des apps pour mettre des bâtons dans les roues de
ses compétiteurs.

En parallèle, la firme de Cupertino met les bouchées doubles pour Apple
Music avec une nouvelle interface de l’app Musique sous iOS 10, de plus,
d’après le Wall Street Journal, Apple serait en pourparler avec Jay-Z, pour racheter Tidal, son service de streaming musical haute
définition.

Source

Spotify se plaint de la politique d'Apple : une nouvelle version de l'app en suspens 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Deltaforce25 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    1 juillet 2016 à 14 h 38 min

    Le problème du streaming musical est une équation à de nombreuses
    inconnues.
    1: pour que le système soit viable il faut qu’il soit bon marché, avec beaucoup
    de choix et capable d attirer plusieurs dizaines de millions d’abonnés dans le
    monde tout en rétribuant convenablement les artistes.
    Si les artistes sont mal rétribués ils refusent de mettre leur produit sur le
    service.
    Ce qui est très problématique :
    Le cas de jean Jacques Goldman est révélateur!!
    Alors:
    Oui on peut faire sans lui et sans certains mais le produit devient alors un
    produit…de seconde zone!
    Il faudrait que le monde artistique fassent pression pour que les marges
    prélevées par les opérateurs comme Apple ou Google aillent à leur rémunération
    et non à la rémunération des plateformes qui touchent déjà l’abonnement à leur
    propres service.

  2. Rantanplan49 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    1 juillet 2016 à 15 h 09 min

    Après personne ne force Spotify a proposer son application sur l’App store
    non plus … Libre à eux d’aller voir ailleurs ! (On ne peut pas tout
    avoir)

  3. evilTrash (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    1 juillet 2016 à 12 h 58 min

    Pas très fair-play tout ça chez Apple.
    La compétition doit être uniquement sur la valeur ajoutée, le prix, le rapport
    qualité / prix, etc …, mais en aucun cas sur le monopole de situation. Je ne
    suis pas sûr, qu’à moyen terme, Apple en tire profit, ou tout au moins, la
    bonne réputation dont elle bénéficie encore, même si elle est un petit peu
    écornée🌔

  4. Darth Philou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    1 juillet 2016 à 13 h 34 min

    Oui ça fait mauvais joueur pour Apple.

    De l’autre côté, Spotify cherche à bénéficier d’un réseau de distribution
    sans rétribuer le distributeur… Pas top non plus.

  5. jacoch

    1 juillet 2016 à 13 h 59 min

    Pas tout à fait. On peut avoir une app sans achat in-app avec des comptes à
    créer sur un autre site. Mais Apple n’accepte pas de pouvoir créer un compte
    gratuit limité dans le temps, car c’est pour eux utiliser iOS comme produit
    d’appel. J’ai fait une app pour un client. On a dû enlever la création du
    compte de test pour passer la validation. Après, c’est passé, sans avoir
    d’achat in-app. Pour utiliser l’app, il faut créer un compte avant. Et sans
    pouvoir mettre le lien dans l’app bien sûr.

  6. Lysander

    1 juillet 2016 à 14 h 02 min

    Le problème n’est pas simple. D’un coté Apple est chez elle et fait ce
    qu’elle veut, de l’autre Spotify voudrait pouvoir gérer les abonnements de ses
    clients sans payer Apple (on peut les comprendre mais c’est un peu facile
    aussi).

    Car on ne peut pas non plus reprocher à Apple ses conditions d’accès.
    Ceux-ci existent depuis le tout début et personne n’est pris en traite (dans le
    cas présent Apple ne pouvait même pas prévoir qu’ils allaient se lancer dans le
    steaming, Spotify n’existait même pas à l’époque du lancement du store). Le
    service rendu a un coût et la visibilité est excellente. Enfin Apple a annoncé,
    bien consciente que le système n’était pas forcément très juste pour les apps
    vivant d’abonnement sur la durée que celui-ci allait passer de 30% à 15% pour
    les renouvellement.

    A mon avis Spotify cherche aussi à se faire un peu de p_u_b (et se faire un
    peu plaindre) et profite de cette validation qui n’est pas passée pour faire un
    peu de bruit. L’app est toujours disponible, les clients peuvent toujours
    continuer à passer par le site web pour que Spotify ne paye pas sa part à Apple
    et on ne peut pas dire qu’Apple soit en monopole, Android représentant 85% (?)
    du marché du smartphone. Heu wait, on me signale que ce dernier argument n’est
    pas valide car les mecs équipés d’un robot vert ne dépensent quasiment rien
    (oursins dans les poches ? ).

  7. Tea4Two

    1 juillet 2016 à 15 h 46 min

    La regle est la meme pour tous et elle est explicitement acceptée par tous
    en signant la licence d’utilisation de l’Apple Store.

    Que le Service soit en competion avec Apple ne donne pas droit de by-passer
    la remuneration du a Apple.

    Spotify veut aller au clash et jouer au plus con en retirant la facturation
    iTunes, et vient se faire passer pour une victime: du Buzz a bon compte!
    Dire que meme ici certains tombent dans le panneau

  8. grypas

    1 juillet 2016 à 23 h 02 min

    Rantanplan49,
    Depuis combien de temps existe Spotify ? Avant la copie par Apple les
    utilisateurs d’iPhone utilisaient quoi ?
    Comme sous iOs les gens y restent, tout faire pour éliminer le concurrent qu’on
    a cloné c’est moche

  9. grypas

    2 juillet 2016 à 22 h 51 min

    Si avec iTunes vous écoutiez vos albums sans les acheter, cool… 😉
    Si avec iTunes vous aviez les spécificités de Spotify avant la sortie d’Apple
    Music Cool… 😉
    Si avec iTunes vous écoutiez en illimité pour 10$ avant Spotify Cool… 😉

  10. Lysander

    2 juillet 2016 à 13 h 51 min

    @grypas
    Et depuis quand existe l’iTunes Store gros malin ?

    Ce n’est pas Apple qui a révolutionné le marché de la musique dématérialisée
    et complément rebattu les cartes dans ce secteur ?

    Ton obsession et l’énergie que tu dépenses à chaque fois pour essayer de
    démontrer qu’Apple n’a pas été copiée par tout le monde est risible.

    Et dire que tu ne te rends même pas compte des absurdités que tu sors et du
    ridicule que tu affiches dans ta tentative pour discréditer une des entreprises
    les plus innovantes du 20ème siècle et celle qui à chaque fois se positionne en
    précurseur, bouleverse un secteur et en devient la locomotive.

    @grypas : seul contre le monde. Je compatis.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans