Suivez-nous

Applications

WhatsApp va limiter le transfert de messages pour mieux lutter contre la désinformation

Le service de messagerie doit faire face à une recrudescence de la diffusion de fausses nouvelles.

Il y a

le

WhatsApp
© WhatsApp

WhatsApp veut en finir avec les partages de messages viraux. Depuis longtemps en effet, la messagerie qui compte 2 milliards d’utilisateurs, permet à des personnes mal intentionnées de diffuser des fausses nouvelles. Cela n’est parfois qu’un jeu ou un amusement, mais il peut aussi s’agir de tentatives délibérées de manipulation à grande échelle.

L’épidémie de coronavirus est particulièrement propice à la diffusion de désinformation. Des intoxs sur de prétendus remèdes permettant de soigner la maladie ou encore des théories du complot établissant un lien entre la 5G et la diffusion du virus circulent abondamment sur les réseaux sociaux.

WhatsApp a créé un chatbot d’information sur le coronavirus

Conscient du problème, WhatsApp a décidé d’agir. Depuis l’an dernier, il n’est déjà plus possible de transférer un message avec plus de cinq contacts. Désormais, lorsqu’un message a été partagé cinq fois ou plus, il sera considéré comme un message viral. Celui-ci ne pourra donc être partagé qu’avec une seule personne à la fois. Cela devrait sérieusement compliquer la diffusion de fausses informations par ce biais, lorsque l’on sait qu’il était auparavant possible de transférer un message à 256 contacts.

WhatsApp a pris le soin d’expliquer sa décision dans un billet de blog : « Le transfert [de message, NDLR] est-il mauvais ? Certainement pas. Cependant, nous avons constaté une augmentation significative du nombre de redirections qui, selon les utilisateurs, peuvent être ressenties comme écrasantes et peuvent contribuer à la diffusion de la désinformation. Nous pensons qu’il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste un lieu de conversation personnelle ».

WhatsApp poursuit donc son action pour éviter la diffusion de fausses nouvelles. L’application a par ailleurs récemment créé un chatbot qui permet de suivre la pandémie de coronavirus en temps réel.

Ces initiatives n’empêchent pas le service de messagerie de travailler pour améliorer l’expérience de ces utilisateurs. Nous vous parlions notamment il y a peu de cette nouvelle fonctionnalité qui permet de partager un lien plus facilement qu’auparavant.

WhatsApp va limiter le transfert de messages pour mieux lutter contre la désinformation 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4
NOTE
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Ortograf' (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 avril 2020 à 15 h 17 min

    Et qu’en est-il de l’utilisation dans un but de communication avec une base de données de nos clients? On sera bloqué de même?

  2. Lecteur-1560547521 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 avril 2020 à 20 h 22 min

    Limiter le nombre d’envois EN CE MOMENT irait à l’encontre de ce que cherchent tous les confinés: échanger avec leurs contacts et famille !!!!!!!!! Vous devriez pouvoir faire le tri entre ces échanges là et les infoxs que je critique autant que vous ( mots-clés facilement identifiables)

  3. Lecteur-1575040567 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 avril 2020 à 10 h 56 min

    Bon courage je ne vois pas comment ils vont faire pour être efficace sans empiéter sur la confidentialité

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans