En janvier 2016, on apprenait notamment qu’Apple prévoyait de réduire ses commandes d’iPhone 6s auprès des fournisseurs de 30 % d’un mois sur l’autre sur la période du début d’année. Cela avait eu pour effet de faire chuter l’action Apple en bourse de 10 %.

Pour 2017, Apple a appris de cette erreur, et selon la publication asiatique du Nikkei, Tim Cook prévoirait d’entamer une baisse plus progressive des commandes. Dans un premier temps, les iPhone 7 et 7 Plus vont connaître une diminution de production de 10 % d’ici quelques semaines.

Rien ne dit par la suite si la production continuera de baisser, toujours est-il que cela paraît dans un premier temps moins drastique et adapté à plus long terme à la demande diminuée de la part des consommateurs.

Les ventes d’iPhone 7 seraient effectivement moins bonnes que prédit. D’ailleurs, Apple s’était refusé à publier les chiffres de ventes de la première semaine de disponibilité du smartphone à l’automne dernier, probablement pour éviter trop de spéculations financières.

Par chance, la firme de Cupertino a pu profiter, dans une certaine mesure, des soucis rencontrés par le Galaxy Note 7. Toujours est-il qu’elle est attendue de pied ferme l’année prochaine pour les 10 ans de l’iPhone, pour apporter des innovations plus attractives et marquantes qu’un simple gain de puissance ou de mégapixels en photographie.

Source

Vous aimez ? Partagez !