Bien entendu, Apple a fait appel pour contester cette décision et affirme que VirnetX aurait induit en erreur le jury au moment de sa plaidoirie finale.

Pour rappel, VirnetX est connue aux États-Unis pour faire partie d'un type de société assez mal vu, qu'on appelle "patent troll" chasseur de brevets, à savoir une société possédant des brevets qu'elle n'utilise pas, se contentant de trouver des sociétés violant les brevets en question, afin de les attaquer en justice et de réclamer des dommages et intérêts.

Dans le passé, VirnetX avait dans un premier temps gagné un procès contre Apple pour une somme de 368,2 millions de dollars, mais la justice était revenue sur sa décision pour annuler la victoire de VirnetX.

Source

Vous aimez ? Partagez !