apple-watch-series-3-4g.jpgAvec l’arrivée d’iOS 11, les apps 32 bits ont été abandonnées au profit du 64 bits sur iOS. À l’instar de macOS, watchOS va suivre la même voie, car Apple a annoncé il y a quelques mois qu’à partir de 2018, les développeurs doivent utiliser obligatoirement des apps natives avec au minimum le SDK de watchOS 2.

Comme c’était déjà le cas sur l’iPhone, la montre connectée d’Apple commence à prévenir les utilisateurs avec la dernière bêta de watchOS 4.3.1., qui affiche une alerte pour l’utilisateur quand il lance une vieille app, disant que celle-ci ne fonctionnera bientôt plus avec les prochaines versions de watchOS.

Plus précisément, les vieilles applications créées avec le SDK de watchOS 1 ne seront plus utilisables avec la prochaine version majeure watchOS 5, qui devrait sortir à l’automne prochain en même temps qu’iOS 12.

Cet avertissement recommande aux utilisateurs de vieilles applis de contacter les développeurs afin qu’ils mettent celles-ci à jour avec au minimum le SDK de watchOS 2, afin de pouvoir continuer à les utiliser sous watchOS 5.

watchos-avertissement-apps-incompatibles.jpg

Lorsque l’Apple Watch a été lancée, les applications n’étaient pas exécutées sur la montre, mais sur l’iPhone, qui transmettait l’affichage à la montre. Depuis, le système a évolué et dès la sortie de watchOS 2, les applications ont pu être exécutées sur la montre elle-même. À tel point que désormais, avec la série 3, il est possible pour la montre de se passer d’iPhone pour fonctionner de manière autonome, en 4G.

On imagine que la plus grande partie des Apple Watch de première génération tourne déjà sous une version plus récente que watchOS 1, les nouvelles obligations ne devraient donc pas avoir d’impact pour les utilisateurs, quelle que soit la génération de la Watch, sauf qu’ils devraient profiter d’apps plus performantes.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :