Explosion de la data

Poussée par la démocratisation du smartphone et le développement des réseaux et des offres 4G, la consommation de data Internet a augmenté de 79 % d’une année sur l’autre, pour arriver à 230 000 téraoctets consommés sur le deuxième trimestre 2016.

arcep-t2-2016-2.jpg

On compte 4,3 millions d’utilisateurs en plus sur la 3G (5 % d’augmentation) et 11 millions en plus sur la 4G (11 % d’augmentation). D’ailleurs, ces derniers sont les plus "datavores", puisqu’ils consomment à eux seuls 80 % de la "data".

arcep-t2-2016-1.jpg

Tout cela amène à une moyenne légèrement supérieure à 1 Go de data consommé chaque mois mois par client.

Baisse des prix, hausse des communications

Sur le deuxième trimestre de l’année 2016, l’abonnement s'affiche à un tarif moyen de 16 euros hors taxes. C’est 90 centimes de moins que l’année dernière sur la même période. Mais même si ce tarif diminue d’année en année, cette baisse tend à ralentir, voir à stagner de trimestre en trimestre.

L’abonnement mobile mensuel coûte néanmoins presque deux fois moins cher qu’en 2006, tandis qu’il y a 5 ans, il était encore à 25 euros.

arcep-t2-2016-4.jpg

Enfin, retenons une augmentation des communications mobiles des Français pour ce qui est des appels vocaux et des échanges par SMS mais surtout en MMS, alors que ces deux types de messages affichaient une utilisation en baisse depuis deux ans.

L'ARCEP signale également l’exceptionnelle pénétration du marché des mobiles dans le pays, avec 72 millions de cartes SIM actives au 30 juin 2016 pour 66 millions d’habitants français.

Vous aimez ? Partagez !