L'iPhone 5 est le blanc, l'iPhone 5s est le noir. La dernière partie de la vidéo montre une énorme différence ... C'est une génération de vidéo après montage :

On se rend vite compte que sur le surf Internet, des petites différences si elles existent sont visibles sur les pages lourdes et non optimisées pour le mobile, néanmoins, le chargement est très rapide sur les deux machines. De manière générale, sur le lancement d'applications classiques comme la notre, peu de différence encore au quotidien.

L'accès aux paramètres est légèrement meilleur et le démarrage de la machine est plus court sur le 5s.

Pour l'affichage des plans en 3D, là encore, comme pour le surf, on dépend du réseau avant de dépendre de l'affichage donc la différence est loin d'être flagrante. Par contre sur les lancements de jeux, en particulier si ceux-ci sont lourd en terme d'affichage 3D, la différence se fait sentir et c'est bien effectivement dans ce type de calculs qu'un processeur plus puissant doit donner des écarts.

Enfin, le test qui montre véritablement la différence de puissance et au final de rapidité est le dernier de la vidéo puisqu'on y génère une vidéo après son montage et là l'écart est bluffant, on est à plus du double de temps. Logique, on est sur du pur calcul, avec aucun impact de la liaison réseau.

Apple n'a pas menti, le 5s est bien effectivement plus puissant, par contre, comme l'iPhone 5 était déjà très rapide, on ne sent véritablement le gain que sur des taches bien précises particulièrement gourmandes en calcul. Mais ce n'est peyt être que le début car c'est sans compter sur une autre amélioration pas encore visible mais qui devrait arriver peu à peu. Il s'agit en effet de la compilation des applications pour supporter l'architecture 64 bits de l'iPhone 5s. Les écarts devraient encore croitre, , là encore particulièrement sur les applications riches en rendus 3D et en calcul.


Pour un accès direct et rapide à nos vidéos dès leur mise en ligne, vous pouvez vous abonner à notre chaîne YouTube ici ou à notre compte Twitter là


A lire également :


Vous aimez ? Partagez !