cardiogram-etude.jpgL’an dernier, une étude réalisée par l’université de Californie à San Francisco a prouvé que la montre, à l’aide d’une app spécifique de mesure du rythme cardiaque, peut être un outil efficace dans la détection de certaines maladies cardiaques.

Et il y a peu, une nouvelle étude confirme les résultats de celle de l’année dernière et montre que les capteurs de l’Apple Watch permettent de détecter efficacement les symptômes d’une malade cardiaque courante, comme la fibrillation auriculaire.

Plus de 9 750 patients et utilisateurs de l’app Cardiogram disponible ici sur l’App Store sur Apple Watch ont participé à une étude réalisée par l’université de Californie et les développeurs de l’app. La montre d’Apple a été en mesure de détecter avec justesse des troubles cardiaques de fibrillation atriale dans 97 % des cas.

L’Apple Watch a même été jugée plus précise que certains appareils spécialisés et notamment le bracelet de mesure du rythme cardiaque de Kardiaband.

La fibrillation auriculaire est l’un des troubles les plus fréquents du rythme cardiaque. Et si celui-ci n’est pas détecté assez tôt, il peut entrainer chez certaines personnes des attaques cardiaques, mais également des AVC.

Maintenant, Cardiogram et l’université de Californie étudient la possibilité pour le capteur de rythme cardiaque de l’Apple Watch de détecter d’autres conditions, comme l’hypertension, l’apnée du sommeil et les premiers signes de diabète.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :