D’après le journal Nikkei Asia Review, c’est une offre de 6,2 milliards de dollars que Sharp aurait acceptée de la part de Foxconn.

Ce groupe industriel est spécialisé dans le matériel électronique et informatique et fabrique différentes pièces pour ordinateurs, cartes mères, cartes graphiques, mais elle produit aussi des composants pour mobile, notamment des processeurs pour iPhone. Il s’agit d’ailleurs du sous-traitant principal d’Apple pour les composants et l'assemblage d'iPhone.

foxconn-sharp-rachat-2.jpg

Foxconn est considéré comme le plus important fabricant de matériel informatique au monde et ce rachat total de Sharp (Foxconn en possédait déjà 10% depuis 2012) ne va que renforcer cette position.

Sharp de son côté est aussi lié à Apple, puisque la firme japonaise fournit des écrans LCD pour iPhone.

Néanmoins, d’après certaines rumeurs, la firme à la pomme pourrait changer de technologie d’écran pour passer au AMOLED en 2018, et faire appel, pour la production de tels écrans, à Samsung Display et LG. Sharp n’était alors pas au casting, ce qui n'arrangeait pas sa situation.

Rien n’est pour le moment précisé sur la façon selon laquelle Foxconn va profiter de ce rachat.

Mise à jour, le 25 février : la signature du contrat de rachat de Sharp par Foxconn a été remise à plus tard. Le constructeur taïwanais aimerait en savoir plus sur des passifs éventuels de Sharp qui pourraient refaire surface dans le futur et coûter cher à l'acheteur japonais. Affaire à suivre.

Source, source

Vous aimez ? Partagez !