Selon lui, la protection de la vie privée est un "droit humain fondamental". Il affirme que les utilisateurs peuvent faire confiance à Apple pour ne jamais utiliser leurs données personnelles de quelque façon que ce soit.

Par ailleurs, il a été interrogé suite à des révélations d'une enquête du journal américain The New York Times vues ici selon laquelle Facebook aurait signé des partenariats de partage des données de ses utilisateurs avec de nombreux fabricants de smartphones, dont Apple. Concernant cette affaire, Tim Cook affirme que la firme à la pomme n'a jamais demandé ou reçu des données d'utilisateurs via ses partenariats avec Facebook.

Interrogé sur la question de savoir comment Steve Jobs réagirait face à l'Apple d'aujourd'hui, Tim Cook pense que l'ancien fondateur d'Apple serait en accord avec la trajectoire actuelle de la firme de Cupertino, à savoir concevoir des produits qui changent le monde et améliorent la vie des utilisateurs.

Quant à la question d'un Tim Cook en politique, il a répondu que cela ne l'intéressait pas et qu'il ne serait même pas sûr qu'il soit efficace dans un quelconque rôle politique. Il préfère sa position actuelle lui permettant de faire avancer les choses sur le plan technologique.

Source, source

Vous aimez ? Partagez !