Et d'après le journal anglais, le Telegraph, Apple travaillerait également sur l'inverse, à savoir un outil permettant de transférer des données depuis un iPhone vers un appareil sous Android.

Cela parait bizarre pour Apple de travailler sur un tel outil, mais il est possible que la firme de Cupertino n'ait pas eu le choix, car les opérateurs européens estiment que les utilisateurs peuvent difficilement quitter iOS pour Android, à cause d'outils peu évidents à comprendre et utiliser.

move-to-ios-app.jpg

Cet outil permettrait aux opérateurs européens d'être moins dépendant des appareils sous iOS, l'iPhone en particulier.

Afin certainement d'éviter une future plainte pour pratique anticompétitive par les opérateurs auprès de la Commission Européenne, qui enquête déjà sur Apple à propos d'autres sujets, Apple aurait accepté de développer une app proposant l'inverse de celle "Move to iOS".

Toujours, est-il qu'il s'agit d'une rumeur à prendre avec des pincettes, car Apple n'est pas connu pour aider la concurrence à récupérer ses utilisateurs.

Source

Vous aimez ? Partagez !