Le joueur dispose de 5 cartes en main, de différents coloris et symboles. Pour sortir du labyrinthe, il faut découvrir toutes les portes, ce qui se fait en alignant 3 cartes à la suite de la même couleur, mais de symboles différents.

Des cartes spéciales peuvent être piochées, dont les cartes "clés", qui permettent de découvrir une porte directement si une carte "porte" est piochée ensuite, ou de voir les 5 cartes suivantes de la pioche.

Il y a également les cartes "cauchemars", qui ralentissent la progression du joueur puisqu’un "cauchemar" demande à choisir entre 5 "châtiments", dont la défausse de la main ou encore la défausse des 5 prochaines cartes de la pioche.

onirim-jeu-cartes-asmodee-iphone-ipad-2.jpg

Il s’agit donc de jouer ses cartes en anticipant ce qui risque d’arriver selon ce que l’on a déjà pioché et en réfléchissant aux cartes que l’on peut défausser pour progresser de la meilleure façon possible dans cette quête labyrinthique.

Le tutoriel est d’ailleurs très bien fait pour comprendre tout cela et donne même quelques conseils et astuces. Le jeu profite des illustrations originales du jeu de cartes physique, faites par Philippe Guerin et Élise Plessis, tandis que certaines animations ont été ajoutées pour ce jeu mobile.

onirim-jeu-cartes-asmodee-iphone-ipad-3.jpg

Le design des cartes est donc très réussi, la bande sonore colle parfaitement à l’ambiance inquiétante qui émane de ces visuels. Tout cela participe à une bonne immersion du joueur dans ce monde de rêve et de cauchemars.

À noter qu’il s’agit d’un jeu purement solo, exit les modes de jeu multijoueurs, local ou en ligne, tandis qu'il n'y a pas non plus de cartes à collectionner comme dans d’autres jeux de carte type Hearthstone. Le contenu est donc complet de base, sans achats intégrés ni autre mauvaise surprise, d'ailleurs.

Au final, Onirim est un jeu plaisant, qui fait réfléchir et qui séduit par sa patte visuelle originale. Son principe est efficace et plaira certainement à de nombreux joueurs sur mobile, pour des parties ni trop courtes ni trop longues et au défi toujours motivant. En plus, le prix est petit !

Vous aimez ? Partagez !