ios-9-taille-appli-optimisee-iphone-ipad-1.jpgLa conférence d’hier a permis de confirmer certaines des indiscrétions qui l’avaient précédée. Ainsi, iOS 9 est une version qui apporte assez peu de nouvelles fonctionnalités, Apple ayant privilégié l’optimisation et l’amélioration de l’existant. Une respiration probablement nécessaire après deux versions iOS 7 et iOS 8 qui avaient amené de nombreuses nouveautés.

Parmi les optimisations, certaines s »adressent directement aux utilisateurs de machines avec un petit espace de stockage, mais cela fera plaisir aux autres également :

Ainsi, les ingénieurs d’Apple ont travaillé sur l’optimisation en terme de consommation d’espace de stockage. On l’avait vu ces dernières années, iOS avait enflé au point d’être parfois délicat à mettre à jour sur certaines machines. De leur coté, les applis ont également grossi régulièrement au fur et à mesure des ajouts de nouvelles machines et résolutions au sein de la gamme.

Alors Apple a travaillé sur le sujet et propose globalement trois améliorations avec la prochaine mouture de son système mobile.

Un iOS allégé

Tout d’abord, la place occupé par iOS 9 a fondu !

On passe en effet de 4,58 Go pour iOS 8 à un maigre 1,3 Go …

C’est plus de 3 Go d’espace disque qui va ainsi être rendu à l’utilisateur. Parfait pour le stockage d’applis, de contenu mais aussi pratique lors des mises à jour d’OS qui seront plus rapide, moins lourdes à récupérer et plus facile à caser dans l’espace mémoire restant.

Mais ce n’est pas tout !

Des applis moins gourmandes

Au delà de l’OS, ce sont les applications qui vont avec iOS 9 faire une cure minceur. C’est l’"app thinning" dévoilé hier lors de la conférence.

Pour réduire la place occupée par les applis, plusieurs optimisations ont été développées.

Tout d’abord, plutôt que d’embarquer des images destinées à toutes les tailles de machines, ou encore du code destiné à un processeur 64 et 32 bits, seules les ressources nécessaires pour la machine utilisée seront stockées dans l’appli lors de leur installation. Pour cela, les développeurs devront effectuer quelques manipulations mais elles semblent très réduites, ils continueront à charger leurs applis comme avant pour la mise à disposition sur l’App Store.

Ainsi, une appli universelle installée sur un iPhone 5c, bien que compilée pour le 32 et 64 Bits, n’aura pas besoin d’intégrer les images X3 de l’iPhone 6 Plus, celles de l’iPad ou encore le code 64 Bits destiné aux machines récentes dans son code.

C’est autant de place gagnée et cela devrait être significatif, les graphs évoquaient un gain de place de 40 % hier lors de la présentation !

Une seconde technique (On Demand Ressource) va permettre de réduire également la taille des applications.

Celle-ci sera entre les mains des développeurs, qui pourront choisir un certain nombre d’éléments au sein des apps, à charger plus tard, lorsqu’il y en a besoin.

Le meilleur exemple est un jeu, dans lequel les premiers niveaux sont disponibles à l’installation, mais dont les niveaux suivant ne seront téléchargés que lorsque le joueur va en avoir besoin. Mieux, les niveaux déjà passés peuvent éventuellement être vidés de la mémoire. On imagine que le gain peut être là aussi conséquent ! A l’inverse, pour un long voyage en avion, il pourrait manquer des niveaux …

On le voit, tout est fait pour que les précieux octets mémoire de nos machines soient utilisés au mieux. Et ceci même sur les machines les plus anciennes puisque iOS 9 reste compatible avec l’iPhone 4s ou l’iPad 2 de 2011 notamment.

Un bel exemple de développement qui n’apporte pas de fonctionnalité visible, mais va indéniablement servir à tous au quotidien !

A lire également : iOS 9, OS X, Apple Music et plus, ce qu’il faut retenir de la conférence du 8 Juin

Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici