Pour ceux qui vont le découvrir, il s'agit d'un pur rogue-like, corollaire : la mort du personnage est synonyme de fin de partie, sans retour à la sauvegarde, mais également que chaque partie est différente ! Ainsi, les niveaux, l'emplacement des monstrueux assaillants, les plans des salles et des items sont générés aléatoirement, donnant une richesse de jeu et une grande durée de vie au titre.

Le jeu mêle action nerveuse et intense, aventure et jeu de rôle via la quête d'objets à collectionner, mais attention, il ne fait pas dans la dentelle et provoque avec son humour noir, sur fond de références psychanalytiques mère-enfant et religieuses nombreuses.

Qui dit jeu décalé dit bande annoncé décalée, la voici :

Pour l'adaptation mobile, le "Rebirth", l'éditeur annonce un nouveau moteur de rendu plus efficace (60 FPS sur iPhone 6), des éléments graphiques redessinés spécialement à la main, une adaptation sonore. Le jeu est annoncé comme supportant les manettes MFi (nécessaires pour le mode 2 co-op), voir le dossier ici. On l'espérait disponible également sur Apple TV, mais cela n'est pas encore le cas, cela devrait arriver et être intégré à cette version iOS (donc pas besoin de payer de nouveau).

Le jeu adopte un modèle de tarification traditionnelle, à savoir premium, pas d'achats in-app mais un tarif qui va sans doute empêcher certains qui ne connaissent pas de le découvrir, tandis que les plus aguerris et nostalgiques franchiront peut-être le pas : prévoyez 14,99 euros.

Qui a craqué ? Verdict ?

Vous aimez ? Partagez !