Parmi les nouveautés présentées plus en détail dans cet article, on retiendra notamment :

  • Les notifications interactives ou la possibilité d'interagir avec les notifications sans quitter l'application en cours. C'est par exemple le cas lors de la réception d'un message SMS ou iMessage. Il suffit de tirer la fenêtre vers le bas pour pouvoir y répondre directement, pratique pour garder le fil de ce que l’on faisait avant d’être interrompu.

new-ios8-3.jpg

  • La gestion de l'autonomie devenue bien plus fine, avec désormais la possibilité de connaitre précisément les applications qui consomment le plus de la précieuse énergie stockée dans la batterie. Cela permettra sans doute de débusquer les plus gourmandes et de prendre les mesures qui s'imposent.
  • La liste des contacts récents affichée dans le gestionnaire de tâches (obtenu en effectuant un double appui sur le bouton principal) qui permet de contacter ses proches bien plus rapidement qu'en allant chercher dans le carnet d'adresses.

new-ios8-4.jpg

  • Le clavier prédictif qu'a ajouté Apple autorise une frappe normalement plus rapide et efficace

new-ios8-2.jpg

  • La recherche s'est elle aussi améliorée. Déjà fort utile et puissante pour aller farfouiller dans la machine, elle est maintenant capable de sortir et d'aller chercher de l'information sur Internet.
  • La météo s'est enrichie de prévisions détaillées et générales qui vont un peu plus loin dans les jours à venir.
  • L'excellente messagerie iMessage devient encore plus instantanée avec le possibilité d'envoyer des clichés ou enregistrements audios directement, à portée de clavier, avec un minimum d'opérations à effectuer.

new-ios8-6.jpg

  • etc ...

C’est une mise à jour qui apporte des fonctions supplémentaires, des évolutions bienvenues et pratiques comme on vient de le voir, mais c’est peut-être une question que vous vous êtes posé après l’avoir installée : peut-on vraiment parler d’une mise à jour majeure ?

De prime abord, pas forcément surtout après le redesign complet de l’an dernier. On a vite fait le tour des nouveautés cette année ...

Sauf que ce que l’on vient de voir n’est rien, rien à coté de ce que l’on n’a pas encore vu ou à peine esquissé !

Le meilleur est à venir

Car iOS 8, ce n’est pas vraiment ces gadgets et améliorations disséminées un peu partout. Non, iOS 8 c’est avant tout une version qui restera comme l’une de celles qui a le plus ouvert la plate-forme aux développeurs en terme de possibilités. Avec un seul bénéficiaire, l’utilisateur !

Prenons l’exemple des claviers, c’est le plus visible. Apple a modifié son clavier, on en est ravi, la saisie prédictive est certainement très bien à l’usage et l’on aurait pu (du !), comme d'habitude, s‘en contenter. Sauf que cette année, les développeurs peuvent désormais proposer le clavier de leur choix. Celui-ci est utilisable dans tout iOS, partout, tout le temps !

clavier-swiftkey-ios-1.jpg

Cela a déjà permis de retrouver les meilleures solutions disponibles sous Android comme Swiftkey ou Swype.

A lire en complément :

Mais on est qu’au début, que quelques jours après la sortie d’iOS, nul doute que des solutions innovantes arriveront encore et toujours pour nous proposer deux choses : de l’efficacité et du choix !

Les claviers,c’est très visuel, mais il y a bien d’autres possibilités offertes par iOS 8.

La seconde sur laquelle il faut s’attarder, ce sont les widgets, là encore, c’est visuel, on a pu voir les premiers widgets et peu ou prou cela veut dire que certaines apps sauront trouver une place intelligemment dans le centre de notification, sur la page aujourd’hui. C’est quelque chose qui était existant de longue date sur les machines aux OS concurrents, c’est enfin arrivé avec iOS 8, ne boudons pas notre plaisir !

widget-1.jpg

Là aussi, on a pu voir les premiers widgets, mais nul doute que l’on va en voir arriver des surprenants, des rigolos, des utiles, des futiles ou des révolutionnaires, il faut maintenant que les développeurs s’approprient ce nouvel espace d’expression.

A lire en complément :

On apprécie également la possibilité de déverrouiller les applications telles que les gestionnaires de documents ou de mot de passe, directement en utilisant le lecteur d'empreinte digitale TouchId.

A lire en complément :

Il faut arriver ensuite à imaginer ce que permettra l'application Santé, véritable hub de communication entre applis et accessoires ainsi que les primitives liées à la domotique, HealthKit, dont on a encore rien vu !

Enfin, on va terminer avec une des nouveautés les moins visibles, mais certainement la plus puissante : les extensions d’application. On en a parlé dans notre article ici, il s’agit tout simplement de proposer des "morceaux" d’apps au sein d’autres applications.

Le navigateur Safari peut ainsi s’enrichir d’une fonction pour visualiser le code source d’une page ou pour faire une capture d’écran … Il est possible depuis la pellicule photo d’utiliser les fonctions de titrage et de mise en musique des vidéos directement depuis la pellicule sans avoir à lancer iMovie . Les effets photos s'enrichissent des possibilités des applications tierces en plus de ceux proposés par Apple. En bref, les fonctions des applis installées deviennent disponible là ou l’on en a besoin, sans forcément avoir à les lancer !

extensions-1.jpg

A lire en complément :

Cette dernière possibilité devrait permettre des enrichissements que l’on imagine là encore pas du tout ! Le navigateur Chrome a déjà été mis à jour pour supporter les extensions, cela veut dire que toutes celles qui fonctionnent pour Safari vont également fonctionner dans Chrome, cela signifie également que les applications vont pouvoir s’enrichir mutuellement.

Sur ce dernier sujet, on n’a pas encore vu le quart de ce qu’il est possible de réaliser.

iOS 8, ce n'est pas seulement les dizaines de petites et grandes évolutions visibles, ce sont ces nouvelles possibilités offertes aux développeurs. C’est ce qui en fait une mise à jour majeure !

Ce qu’il manque encore

Mais tout n’est pas rose et il reste beaucoup de travail !

On citera pêle-mêle la nécessité d'avoir une connexion réseau pour utiliser la dictée vocale ou demander à Siri de modifier un paramètre local. Si l'on apprécie de voir enfin la page d'accueil capable de pivoter pour s'adapter au mode paysage sur l'iPhone 6 Plus comme sur l'iPad, on ne peut comprendre que ce ne soit pas le cas sur les autres iPhone.

Le NFC est présent dans l'iPhone 6 et 6 Plus, il reste cantonné à Apple Pay, alors que la présence d'une telle puce peut vraiment offrir de très belles possibilités, comme on le fait sur les autres systèmes mobiles. C'est une question de temps, espérons.

Enfin, comment ne pas évoquer cette fonction offerte à Siri de pouvoir être à l'écoute permanente ... Sans retenir qu'il faut que l'iPhone soit branché pour que cela fonctionne. On peut bien entendu en déduire qu'il s'agit d'économiser la batterie, mais Google a su faire cela sur les machines sous Android, alors tant qu'à proposer la fonction autant le faire intégralement : branché ou non, ou ne rien proposer du tout ...

En définitive, une version qui est bien majeure, même si en première approche, elle ne l'est pas forcément visuellement. Elle repose désormais sur le travail et l'imagination des développeurs.

Et vous, avec un peu de recul désormais, comment trouvez-vous iOS 8 ?

Pour tout savoir sur iOS 8 dans ces articles dont :

Tester et découvrir les nouveautés iOS 8

En pratique

Et bien entendu :

banios8-1.jpg

Et vous, comment trouvez-vous cette mise à jour ?


Vous aimez ? Partagez !